Contemporain

Tout va très bien, madame la comtesse ! • Francesco Muzzopappa

13942318_679157725574584_1039792611_n

J’avais vu passer ce roman, sorti en mars 2016, en librairie sans vraiment m’attarder dessus et c’est en le recevant à la médiathèque que j’ai finalement eu l’envie de le découvrir. Une envie de lecture légère, un peu loufoque, et de littérature italienne. Le tour est joué avec ce roman qui réunit tout cela.

Résumé …

La comtesse Maria Vittoria dal Pozzo della Cisterna est effondrée : elle a dû se séparer de la quasi-totalité de ses domestiques et la voilà réduite à faire ses courses au supermarché. Tout ça à cause d’un fils, beau comme un dieu et bête comme une huître, qui a jugé malin d’offrir le dernier joyau familial à une starlette décérébrée. Pour sortir de ce pétrin, il va falloir faire preuve d’imagination…

Mon avis …

Je me rends compte que mes lectures sont bien souvent assez dramatiques et de temps en temps, j’ai envie d’un peu de légèreté et de folie. Dès les premières lignes, l’auteur annonce la couleur et le ton est donné. Nous découvrons une Comtesse, vivant dans le luxe et se considérant comme supérieure au reste du monde, devant faire face à une crise sans précédent : la baisse de son niveau de vie. En cause, des revenus désormais insuffisants et des dépenses trop conséquentes.

Pour sortir de cette situation insupportable, elle va imaginer un plan un peu tordu : se faire enlever par un braqueur de banque, alors que celui-ci est en train de commettre un hold-up dans la banque où elle se trouvait au même moment. Comment ne pas profiter de cette occasion rêvée pour tenter de récupérer sa fortune ?

Certains passages du roman sont très agréables et assez rigolos puisque la Comtesse, alors même qu’elle est fortement détestable dans sa façon de considérer autrui, est plutôt hilarante dans sa façon de se comporter. Je me suis surprise à l’apprécier en dépit de tout, ce qui est plutôt étonnant car elle est le prototype même de la femme imbue d’elle-même, évoluant dans un univers où le superficiel est roi et où toute bonté est proscrite. Que dire, même, de ses réflexions concernant son fils ? Comment est-il possible d’être aussi méchante à son égard et de lui porter aussi peu de considération ?

Je ne pense pas que ce roman restera longtemps dans ma mémoire. Ce fut un moment de détente sympathique mais rien d’inoubliable. J’ai cependant eu le plaisir de constater que le livre était de la bonne longueur : ni trop court, ni trop long. Il ne souffre donc d’aucune longueur, ce qui rend la lecture très fluide et vive. Un livre que je vous conseillerais si vous souhaitez vous détendre et vous changer les idées avec une histoire un peu absurde mais amusante.

Pour résumer …

Une Comtesse assez amusante, bien que souvent méprisable, qui va se mettre dans une situation complètement impossible pour obtenir ce qu’elle veut. C’est un roman qui permet de se détendre et de se changer les idées même s’il ne restera sans doute pas bien longtemps dans ma mémoire.

Ma note : ★★★★☆☆
(13/20)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Tout va très bien, madame la comtesse ! • Francesco Muzzopappa »

  1. J’ai beaucoup du mal à me laisser séduire puis embarquer par les récits loufoques. J’ai tenté…mais je sais pas, cela ne doit pas être le genre de littérature que j’aime, tout simplement 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s