Contemporain

Le rouge vif de la rhubarbe • Audur Ava Ólafsdóttir

14331746_700150820141941_118399930_n

Je n’avais encore jamais lu aucun roman d’Audur Ava Ólafsdóttir , et pourtant, j’ai souvent eu envie de découvrir ses écrits. A l’occasion de la sortie de ce nouveau roman, qui est en réalité son tout premier roman écrit, j’ai donc décidé de me plonger enfin dans la lecture d’un livre de l’auteur.

Résumé …

Souvent aux beaux jours, Ágústína grimpe sur les hauteurs du village pour s’allonger dans le carré de rhubarbe sauvage, à méditer sur Dieu, la beauté des nombres, le chaos du monde et ses jambes de coton. C’est là, dit-on, qu’elle fut conçue, avant d’être confiée aux bons soins de la chère Nína, experte en confiture de rhubarbe, boudin de mouton et autres délices. Singulière, arrogante et tendre, Ágústína ignore avec une dignité de chat les contingences de la vie, collectionne les lettres de sa mère partie aux antipodes à la poursuite des oiseaux migrateurs, chante en solo dans un groupe de rock et se découvre ange ou sirène sous le regard amoureux de Salómon. Mais Ágústína fomente elle aussi un grand voyage : l’ascension de la « Montagne », huit cent quarante-quatre mètres dont elle compte bien venir à bout, armée de ses béquilles, pour enfin contempler le monde, vu d’en haut…

Mon avis …

Ágústína est une jeune fille différente, dont les jambes aimeraient pouvoir arpenter le monde mais en sont empêchées. Alors, elle rêve de pouvoir grimper le plus haut possible, elle dort en haut d’une tour de façon à observer le monde d’en haut. Elle en est sûre, si elle le pouvait, elle courrait, elle marcherait, elle sauterait, elle danserait. Pourquoi les personnes qui le peuvent ne dansent-elles pas en permanence ? Ne réalisent-elles pas leur chance ? La détermination et la force de vivre de ce personnage résonnent dans ce roman écrit comme une douce confiture. Sans pouvoir utiliser ses jambes comme toutes les personnes qui l’entourent, Ágústína est quand même bien décidée à accomplir de grandes choses.

Bien qu’absente, sa mère l’accompagne au quotidien à travers les mots qu’elle lui envoie. Ces lettres, c’est leur façon d’être l’une avec l’autre, de pallier cette distance qui les sépare. Une relation un peu spéciale mais qui n’en demeure pas moins remplie d’amour. Ágústína est entourée de nombreuses belles personnes, qui sont sa famille à part entière, et notamment Nina dont la cuisine embaume les pages de ce roman.

Dans ce roman, la nature est au premier plan. Je dirais même qu’elle occupe la place d’un personnage à part entière. Ce n’est absolument pas un roman d’action et on pourrait même par moments s’ennuyer un peu, mais au final, c’est surtout un roman d’ambiance, dans lequel on a le sentiment que la nature et l’homme fusionnent.

Il y a une sorte de magie dans l’écriture de l’auteur qui fait que ce livre se savoure, mot après mot. Chacun a sa propre saveur, il se respire et se déguste. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans de ce genre-là, et peut-être n’est-ce pas ce que je préfère, mais je ne peux que reconnaître la qualité de l’écriture et l’atmosphère assez unique qui s’en dégagent.

Pour résumer …

De ce roman ressortent une douce mélodie, un parfum de bien-être, d’espoir et de douceur. C’est un joli moment hors du temps. Un personnage inspirant de courage et de positivisme, un roman où la nature est au centre et où l’action est mise de côté au profit de l’ambiance qui s’en dégage.

Ma note : ★★★★☆☆
(14/20)

Publicités

6 réflexions au sujet de « Le rouge vif de la rhubarbe • Audur Ava Ólafsdóttir »

  1. J’avais été charmée par Rosa Candida, le 1er de ses romans traduits, et je n’ai pas osé en lire un autre depuis. Néanmoins celui a intégré la PAL de la rentrée, le résumé me touche !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s