On My Wishlist

Les récentes ou prochaines sorties littéraires qui m’intéressent

14384091_702922363198120_12057001_n

J’avais déjà recensé des sorties qui m’intéressaient parmi la rentrée littéraire mais voici de nouvelles sorties que j’ai repérées dernièrement et qui me font très envie également.

Pour ne pas me répéter, vous pouvez retrouver mes autres articles sur les sorties août-novembre en cliquant ici).

17 août 2016 : Repose-toi sur moi, de Serge Joncour (Flammarion)

couv70550638

Aurore est une styliste reconnue et Ludovic un agriculteur reconverti dans le recouvrement de dettes. Ils n’ont rien en commun si ce n’est un curieux problème : des corbeaux ont élu domicile dans la cour de leur immeuble parisien. Elle en a une peur bleue, alors que son inflammable voisin saurait, lui, comment s’en débarrasser. Pour cette jeune femme, qui tout à la fois l’intimide et le rebute, il va les tuer. Ce premier pas les conduira sur un chemin périlleux qui, de la complicité à l’égarement amoureux, les éloignera peu à peu de leur raisonnable quotidien.Dans ce grand roman de l’amour et du désordre, Serge Joncour porte loin son regard : en faisant entrer en collision le monde contemporain et l’univers intime, il met en scène nos aspirations contraires, la ville et la campagne, la solidarité et l’égoïsme, dans un contexte de dérèglement général de la société où, finalement, aimer semble être la dernière façon de résister.

31 août 2016 : La différence invisible, de Mademoiselle Caroline et Julie Dachez (Delcourt) – BD

couv62732603

Marguerite se sent décalée et lutte chaque jour pour préserver les apparences. Ses gestes sont immuables, proches de la manie. Son environnement doit être un cocon. Elle se sent agressée par le bruit et les bavardages incessants de ses collègues. Lassée de cet état, elle va partir à la rencontre d’elle-même et découvrir qu’elle est autiste Asperger. Sa vie va s’en trouver profondément modifiée.

31 août 2016 : Le jour où le bus est reparti sans elle, de Béka, Marko et Maëla Cosson (Bamboo) – BD

couv48679951

Le jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

07 septembre 2016 : Il y a toujours un lendemain, de Federica Bosco (City)

couv premier jour vie1

Un bon job, une relation stable, des amis attentionnés… La vie de Francesca semble parfaite. En réalité, c’est un vrai désastre ! Sa mère est dépressive, son patron est un tyran, sa meilleure amie est harcelée par son ex-mari… et surtout, l’amour sans faille de son gentil compagnon l’énerve au plus haut point. Alors, pour échapper à tout ça, Francesca travaille jour et nuit dans une maison d’édition. Mais là aussi, les choses tournent au vinaigre. Sous la pression de son patron, elle se résigne à épauler Leonardo, un auteur à succès, un type égocentrique et paresseux. Objectif : lui faire écrire un chef-d’œuvre qui remportera un prestigieux prix littéraire, rien que ça ! Mission impossible ? Pas forcément. Peu à peu, elle trouve en Leonardo un allié inespéré, et peut-être plus… Et si l’impossible Leonardo l’aidait à réinventer sa vie ? L’amour ne dure pas toujours. Mais il recommence sans cesse…

15 septembre 2016 : Les valises, de Sève Laurent-Fajal (Scripto)

14333838_10154144006516645_3168908535976620036_n

Ce dimanche de 1982 dans le car qui emmène sa classe, Sarah n’est pas de bonne humeur. Sa meilleure amie, Josy, ne lui parle plus. Ce frimeur de Jérôme avec sa cour l’exaspère. Et ce voyage scolaire pour aller voir les barbelés d’Auschwitz est interminable. Mais sur place, devant un amoncellement de valises exposées dans une vitrine, elle est bouleversée. Un nom écrit à la craie sur l’une d’elles la saisit jusqu’au malaise: Levin. De retour chez elle, Sarah est déterminée à obtenir les réponses aux questions qu’elle se pose depuis toujours: qui est son père? Pourquoi ne l’a-t-elle jamais vu? Pourquoi sa mère est-elle incapable d’en parler.

21 septembre 2016 : Le livre des possibles, de Erika Swyler (City)

couv62263787

Simon Watson a pour seule compagnie le chant de l’océan et ses livres bien-aimés. Bibliothécaire, il vit dans la maison familiale qui tombe en ruine. Sa mère est décédée des années plus tôt et sa sœur Enola est constamment en voyage à travers le monde. Un jour, il reçoit un mystérieux colis, un livre très ancien aux pages abîmées par l’eau. Au fil de sa lecture, il découvre l’histoire d’Adam et Evangeline, qui se sont aimés deux siècles plus tôt d’un amour impossible. Adam était un garçon étrange et Evangeline, peau pâle et longs cheveux noirs, était sirène de cirque. Tout comme la mère de Simon… Page après page, il découvre une terrible vérité : le 24 juillet est un jour fatal pour toutes les femmes de sa famille. Et, alors que la date fatidique approche, il apprend que sa sœur Enola va rentrer à la maison. Simon va tout faire pour la sauver du sort que le destin semble lui avoir réservé…

22 septembre 2016 : Dernières vendanges, de Laura Dave (Belfond)

9782714459404

À quelques heures d’épouser son promis, Georgia, brillante avocate, découvre successivement que Ben, ledit promis, est papa d’une petite fille, qu’il est toujours en excellents termes avec son ex, et que cette dernière n’est autre qu’une célébrissime actrice. Courage, fuyons ! Et quoi de mieux pour soigner un coeur brisé que le réconfort du cocon familial ? Surtout quand le cocon en question se niche dans un vignoble de Napa Valley… En guise de cocon, Georgia va découvrir un drôle de chaos : sa mère se pâme dans les bras d’un homme… qui n’est pas son père ! Ses frères, d’ordinaire si complices, ne s’adressent plus la parole ! Et, pour couronner le tout, le vignoble est en danger ! Partagée entre son désir d’aller de l’avant et de réparer ce qui peut l’être encore, prête à tout pour sauver les vignes qui ont été le berceau de son enfance, Georgia va devoir relever de nombreux défis. Et, qui sait, peut-être même retrouver l’amour au passage…

28 septembre 2016 : La ballade de l’enfant-gris, de Baptiste Beaulieu (Mazarine)

9782863744444-001-x_0

Jo’, étudiant en médecine de 24 ans, se rend ce dimanche dans la chambre de Noah, un petit garçon de 7 ans qui se demande pourquoi sa mère ne vient jamais le voir. Ce jour-là, une déchirure se produit, qui poussera Jo’ à partir en voyage jusqu’au bout du monde, accompagné d’un petit fantôme. Il part sur les traces d’une femme mystérieuse.

03 octobre 2016 : Maman est en haut, de Caroline Sers (Buchet/Chastel)

couv35430391

Cerise, la quarantaine bien entamée, vit seule avec ses deux enfants, supporte sa mère, a des élans hypocondriaques, se demande si elle ne devrait pas changer de boulot et, dans les moments extrêmes, ouvre une bouteille de blanc pour réfléchir. Un matin, lors du traditionnel appel téléphonique agressif de sa mère, elle perd le fil de la conversation et n’écoute plus. Pourtant quand Marie lui assène « J’ai eu raison, n’est-ce pas ? », prise de court, elle acquiesce. Le soir même, c’est la gendarmerie qui la contacte : sa mère est en garde-à-vue, mais ils refusent d’en dire plus. Qu’a-t-elle bien pu faire, encore ? Pendant les quelques semaines qu’il lui faudra pour comprendre, Cerise traverse d’autres turbulences : retour de son ex-mari avec une bien curieuse proposition, changement de direction et débarquement de « jeunes » dans l’entreprise où elle travaille. Maman est en haut : dans le nord ; perchée depuis des années ; en haut de l’arbre généalogique. Une position idéale pour lâcher quelques bombes..

05 octobre 2016 : En route vers toi, de Sara Lövestam (Actes Sud)

couv41677166

Une broche en argent, une paire de lunettes tordue, une vieille règle en bois et des bottines à l’élégance désuète – quatre objets d’un autre temps viennent faire irruption dans la vie désenchantée de Hanna. Ce sont les derniers témoins de la passion clandestine de deux amantes, Signe et Anna, un siècle plus tôt, à la veille du combat pour le droit de vote des femmes en Suède. Intriguée, Hanna remonte obstinément la piste de ces objets qui sont pour elle devenus talismans. En 1906, dans la petite ville de Tierp, Signe lance un coup de pied dans un arbre. La jeune institutrice s’indigne de la différence salariale entre hommes et femmes, confirmée par la lettre qu’elle vient de recevoir de Stockholm. Lorsque la grande oratrice Brita Löfstedt arrive à Tierp avec l’envoûtante Anna à ses côtés, sa vie bascule. S’impliquant corps et âme auprès des suffragettes suédoises, Signe s’embarque aussi dans une aventure amoureuse dont elle n’aurait jamais pu imaginer la portée.

05 octobre 2016 : Les choix de Clara, de Sophie Di Paolantonio (Flammarion)

couv75903346-gif

Clara, la trentaine, travaille au service succession d’une banque à Paris. Elle se partage entre ses amis et ses collègues, mais désespère de trouver l’amour. Un jour, Alexandre Mondolini l’appelle pour régler des retards inexpliqués dans la succession de sa mère. Elle décide de l’aider à comprendre les mystères de sa famille, mais doit respecter le secret professionnel.

05 octobre 2016 : L’auberge des coeurs blessés, de Manuela de Seltz (City)

couv62916914

À la mort de ses parents, Cordelia hérite d’un bel hôtel qui tombe en ruines. Pour lui redonner vie et retaper la vieille bâtisse, elle décide d’en faire un lieu pour les couples sur le point de se séparer. Un endroit où ils pourront se donner une dernière chance ou, au contraire, célébrer… leur divorce ! Dès son ouverture, l’établissement voit défiler des personnages hauts en couleur. Pour réparer ces cœurs blessés, Cordelia a réuni autour d’elle une équipe de choc. Il y a Françoise l’avocate hippie déjantée, Claude le bricoleur au cœur tendre et Liz la réceptionniste qui n’a pas la langue dans sa poche. Grâce à leur soutien, Cordelia va également trouver le courage d’affronter son douloureux passé. En retrouvant confiance en elle, la jeune femme découvre la force de l’amitié et de l’amour. C’est un nouveau départ dans sa vie et le début d’une métamorphose…

06 octobre 2016 : Le charmant cottage d’Amelia, de Abby Clements (Prisma)

couv3477646

Alors qu’elle s’apprête à fêter ses 30 ans, Amelia retrouve dans un tiroir une liste de souhaits qu’elle s’était promis de réaliser. Parmi ces vœux figure en bonne place : « Vivre à la campagne, dans un cottage »… Le quotidien d’Amelia est pourtant bien différent : elle occupe avec son mari Jack un minuscule appartement à Londres, quelques mètres carrés où elle se sent étouffer à petit feu… Bien décidée à concrétiser son rêve, la jeune femme se lance avec enthousiasme à la recherche d’un cottage où s’installer. Limité par un budget serré, le couple opte finalement pour une vieille bâtisse pleine de charme, mais nécessitant d’être rénovée de fond en comble. Lorsqu’elle pose ses valises dans sa nouvelle demeure, Amélia est loin de se douter de l’ampleur des travaux à mener. Elle ignore aussi combien ce déménagement va bouleverser profondément sa vie familiale et sentimentale.

06 octobre 2016 : Je suis une fille de l’hiver, de Laurie Halse Anderson (La Belle Colère)

couv3760861

Maintenant qu’elles ont 18 ans, elle se sont éloignées l’une de l’autre. Malgré ça, Cassie a appelé Lia 33 fois la nuit de sa mort. Celle-ci n’a jamais répondu. Lia se retrouve seule, hantée par le souvenir de son amie, ravagée par la culpabilité de n’avoir pas pu la sauver, obsédée par son besoin d’être mince, et son combat pour accepter son corps. Le tout se mèle dans un monologue intérieur presque poétique piégé dans une narration étonnamment vive et juste. Dans son roman le plus émouvant depuis Vous parler de ça, Laurie Halse Anderson explore le combat d’une jeune fille, son chemin douloureux vers la guérison, et ses tentatives désespérées pour se raccrocher à ce qui est le plus important : l’espoir. Ce qui nous intéresse finalement n’est pas ce qui lui se passe à la fin mais bien le voyage que nous entreprenons aux côtés de Lia dans sa lente agonie, sa douleur inexplicable et sa tentative de donner un sens à sa vie.

06 octobre 2016 : L’oiseau neige, de Tracy Rees (Presses de la Cité)

couv19641886

Janvier 1831. Aurelia Vennaway, huit ans, héritière d’une riche famille aristocratique du comté de Surrey, découvre lors d’une promenade dans les bois du domaine familial un nouveau-né bleu de froid, posé à même la neige. Malgré l’hostilité de ses parents, elle réussit à leur faire recueillir l’enfant, qu’elle baptise Amy Snow. A ses dix-huit ans, on découvre à Aurelia une maladie qui lui laisse peu de temps à vivre. Elle décide donc de partir en voyage quelques mois. Avant de mourir, elle laisse pour Amy une série de lettres qui vont l’aider à découvrir qui elle est et lui transmettre l’héritage qui lui revient. Amy s’embarque alors pour un périple aux quatre coins de l’Angleterre, avec, à chaque étape, une énigme à résoudre.

12 octobre 2016 : Nos 14 novembre, d’Aurélie Silvestre (JC Lattès)

couv74135912-png

« C’était un vendredi, la vie était belle ». Le cauchemar est arrivé un soir de novembre sans crier gare et la vie d’Aurélie ne sera plus jamais comme avant. Matthieu avait prévu de rentrer tôt après le concert d’Eagles of Death Metal. A 21h46, il lui envoie son dernier texto : « ça, c’est du rock ». Quelques secondes plus tard, les terroristes entrent au Bataclan et font basculer des dizaines de familles dans l’horreur. Matthieu ne reviendra pas. Aurélie, au moment du drame, est mère de leur fils de trois ans et enceinte de cinq mois. Entre deuil et naissance, le livre raconte, d’un automne sanglant à un printemps layette, le combat invisible et émouvant d’une jeune femme qui ne veut pas renoncer à l’énergie, à la joie et au bonheur. Comment préparer une naissance lorsque l’on pleure le père de l’enfant à venir ? Comment rebondir quand tout vous assigne au statut décourageant de victime ? En partant de photos qui disent la quotidienneté de l’absence et la puissance de la vie qui s’accroche, elle témoigne de ce que fut une histoire d’amour assassinée et de ce que sera sa famille, amputée mais debout. Quand la vraie vie ressemble à une tragédie où la mort et la vie se livrent un combat féroce.

13 octobre 2016 : Hôtel Angleterre, de Marie Bennett (Denoël)

91f0d38f50l

Suède, hiver 1940. Georg est appelé sous les drapeaux. Exposée à des températures extrêmes, mal équipée, sous-alimentée, son unité se trouve à la merci d’officiers incompétents qui exposent les soldats à des risques inutiles et n’hésitent pas à leur infliger châtiments et humiliations. Lorsque cinq recrues meurent, c’est la mutinerie, et Georg est envoyé en camp de travail. De son côté, Kerstin, la femme de Georg, survit comme elle peut à Malmö. Les années passent, et avec elles l’espoir de revoir un jour son époux. Mais une rencontre bouleverse sa vie, celle de Viola, femme riche, belle et cultivée dont Kerstin tombe éperdument amoureuse. C’est le début d’une liaison d’autant plus passionnée qu’elle est interdite. Pourtant, aveuglée par la jalousie, Kerstin détruit ce bonheur fugace. Le soir de Noël 1943, les deux époux se retrouvent enfin. Pourront-ils reprendre le cours de leur existence après avoir traversé autant d’épreuves ?

13 octobre 2016 : Le goût de vivre, de Steven Uhly (Presses de la Cité)

couv3354259

Depuis que sa femme l’a quitté, emmenant avec elle leurs deux enfants, Hans n’a plus goût à rien. Il vit seul, sans travail ni projets. Un jour, contraint de descendre les sacs-poubelle accumulés dans son appartement, il découvre, abandonné dans l’un des containers, un bébé. Frétillant, bien vivant. Hans le prend et l’emmène chez lui… Grâce à Félicia, il va réapprendre à vivre et à s’ouvrir aux autres, à commencer par ses voisins, M. Wenzel, qui tient le tabac du coin, et les Tarsi. Mais il ne peut ignorer plus longtemps la réalité qui les rattrape : Félicia est recherchée par la police. Pire encore, sa mère est accusée de meurtre.

14 octobre 2016 : Harry Potter et l’enfant maudit, de John Tiffany & Jack Thorne (Gallimard Jeunesse)

couv29158267

Etre Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.

19 octobre 2016 : Géographie de nos amours, de Rebecca Walker (L’Archipel)

couv73755835

Étudiante à Yale, la narratrice est une jeune Afro-Américaine qui se cherche encore. Elle décide de prendre une année sabbatique pour partir en compagnie de son amie Miriam, de deux ans son aînée, à la découverte du continent africain. Le Caire, d’abord, les superbes pyramides de Gizeh, l’ambiance urbaine de Nairobi, la ville côtière de Malindi, puis l’île de Lamu, au milieu de l’Océan Indien. Là, elle rencontre Adé. C’est le coup de foudre immédiat. Tandis que Miriam continue son périple, elle décide de rester sur cette île paradisiaque. Adé lui donne le prénom musulman de Farida, « la femme qui est exceptionnelle » et ils décident de se marier. Mais Farida contracte la malaria, et les voilà tous deux pris dans les feux de la guerre civile qui éclate. Leur amour si pur, si intense, pourra-t-il y résister ?

27 octobre 2016 : Une fille au manteau bleu, de Monica Hesse (Gallimard Jeunesse)

couv55507303

Amsterdam, 1943. Hanneke sillonne les rues de la ville afin de dénicher des marchandises au marché noir. Un jour, une cliente lui fait une requête particulière, retrouver une jeune fille juive qu’elle hébergeait et qui a disparu. En recherchant la prénommée Mirjam Roodvet, Hanneke découvre les activités secrètes des réseaux d’entraide aux familles juives et entre à son tour dans la clandestinité.

02 novembre 2016 : La vieille dame qui avait vécu dans les nuages, de Maggie Leffler (HarperCollins)

couv27843478

A 87 ans, Mary Browning sent que le temps est venu pour elle de raconter son histoire et les secrets qu’elle garde enfouis depuis de si longues années. En fait, depuis le jour où un parachutiste est tombé dans le jardin de ses parents, faisant éclore son rêve : devenir aviatrice. Cette passion, Mary l’a vécue intensément, à chaque seconde de sa vie. Mais, en retour, elle a payé le prix fort, allant jusqu’à renier ses origines juives et sa famille pour suivre son destin. A qui confier et transmettre le récit de ce qui fut à la fois son feu sacré et sa grande faute ? La réponse arrive en la personne d’une très jeune fille. En elle, Mary croit retrouver les traits de Sarah, sa sœur adorée qu’elle a dû abandonner. Un signe du destin qui marque le début d’une amitié aussi belle qu’improbable, faite de confidences et de récits extraordinaires jusqu’à l’émouvante révélation finale…

02 novembre 2016 : Nujeen, l’incroyable périple, de Nujeen Mustafa (HarperCollins)

couv30101362

En 2015, Fergal Keane, journaliste à la BBC, repère dans la foule des migrants une adolescente en fauteuil roulant. Emu et admiratif devant tant de cran, il recueille son témoignage. Aussitôt, les medias et les réseaux sociaux s’enflamment… Avec la collaboration de Christian Lamb, Nujeen raconte comment elle a trouvé le courage de s’engager dans ce dangereux périple de 6 000 kilomètres, depuis la Syrie jusqu’à l’Allemagne en passant par la Grèce et la Hongrie… Un récit porté par l’incroyable détermination de Nujeen et le principe auquel elle n’a pas dérogé : ne jamais être une victime.

03 novembre 2016 : Never, Never, tome 1, de Colleen Hoover et Tarryn Fisher (Hugo & Cie)

couv61485810

Charlie et Silas, amis depuis leur plus jeune âge et en couple depuis très longtemps, ont tous les deux perdu la mémoire. Commence dès lors pour eux une quête des souvenirs et d’eux-mêmes. L’expression « jamais, jamais » qu’ils retrouvent partout dans leur passé pourrait être la clé de l’énigme.

09 novembre 2016 : Les larmes de Cassidy, de Amy Wane Loth (Charleston)

couv48589218-png

Paris, 1935. Matthew Alban-Wilson est un jeune et brillant docteur et exerce dans un hôpital parisien. Il s’intéresse tout particulièrement à une patiente dans le coma, arrivée sept ans plus tôt. Lorsque celle qu’il a prénommée Blanche se réveille miraculeusement, le docteur ne peut réfréner sa curiosité. Inspiré par les travaux de sa mère, écrivaine, et de sa grand-mère, psychiatre, Matthew demande à Blanche de lui raconter son histoire. La jeune femme est en réalité Cassidy McMurray, une aristocrate irlandaise. De Clifden à Paris en passant par l’Inde, les mots de Cassidy et la plume de Matthew retracent l’histoire d’une fille de l’Eire, l’histoire d’une femme du XXe siècle. Retrouvera-t-elle sa vie d’avant ?

Comptez-vous craquer sur quelques sorties ?

Publicités

18 réflexions au sujet de « Les récentes ou prochaines sorties littéraires qui m’intéressent »

  1. « Repose-toi sur moi » a été l’une de mes plus belles lectures de l’année 2016. J’ai trouvé ce roman magnifique, éblouissant… « Je suis une fille de l’hiver » m’a moins émue que « Vous parler de ça », mais ça a été une très jolie lecture quand-même!

  2. Coucou Fiona, j’aime beaucoup tes choix et plus particulièrement « Le livre des possibles » et « Il y a toujours un lendemain ». J’ai hâte de les découvrir ! Bonne lecture

  3. « Le livre des possibles » et « l’oiseau des neiges » me font terriblement envie. Je ne connaissais pas ce dernier et pourtant, de ceux que tu as présentés, c’est celui qui m’attire le plus ! L’histoire a l’air très belle. J’irai le voir en librairie à sa sortie !
    Je te souhaite de belles lectures,
    Victoire

  4. Je « n’aurais pas » du lire ton article car cela a augmenté ma wishlist et mon compte en banque va encore baisser ^^ ! Mais bon, que de lectures qui vont me plaire ! Merci pour cet article ! Bonnes lectures ! Biz !

  5. Je viens tout juste de commencer L’oiseau des neiges et le début est prometteur! Pour Hôtel Angleterre, j’hésite encore, il n’a pas une excellente note sur goodreads mais le résumé me tenterait bien… à voir 🙂 Mais que de sorties avec des belles couvertures!

  6. La vieille dame qui avait vécu dans les nuages, lorsque je l’ai vu et lu le résumé pour la première fois j’ai de suite pensé à toi ^^ Je me suis dit à coup sûre c’est le genre de lecture de Prettybooks, je me souvient de ton coup de coeur La dernière réunion des filles de la station service de Fannie Flagg qui rend hommage au femmes aviatrice durant la guerre comme La vieille dame qui avait vécu dans les nuages. Sinon Nujeen, l’incroyable périple me tente beaucoup beaucoup, j’adore les témoignage j’ai lu Moi Malala co-écrit par la journaliste Christina Lamb (gros coup de coeur) et qui a aussi co-écrit le témoignage de Nujeen.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s