Beaux Livres / Albums

Le renard Tokela • Pog et Marianne Alexandre

14798754_722271771263179_1448460531_n

Lorsque l’on m’a proposé de lire cet album, je dois reconnaître que la couverture a quasiment été la raison pour laquelle j’ai accepté. Je savais que les illustrations sauraient me toucher et l’histoire promettait d’être très belle. Etant bibliothécaire, je lis régulièrement des albums jeunesse et je fais très souvent de merveilleuses découvertes. C’est un pan de l’édition qui m’intéresse d’ailleurs de plus en plus. Merci aux édition Des ronds dans l’O pour cette lecture.

Résumé …

La jeune Winona vit heureuse dans la tribu des Oceti sakowin oyate, le peuple des sept feux où chacun y vit respecté de tous. Au départ des caribous, la tradition veut que les jeunes partent à la chasse et tue leur animal-totem. Ils devront se recouvrir de leur peau et rentrer au village. Le totem devient alors leur protection. Mais Winona ne veut pas tuer. Elle va croiser Tokela, le renard, qui épargné, va l’aider à rentrer au village parée d’une peau de bête.

Mon avis …

Le renard Tokela est un très bel album qui est une véritable ouverture sur le monde et plus particulièrement sur une tribu et ses traditions. Le rite de passage de l’enfance à l’âge adulte y est celui de l’animal totem que l’on doit tuer pour lui emprunter sa peau. Cela est effectué par tous les enfants d’un certain âge et lorsque Winona atteint cet âge-là, toute la tribu attend d’elle qu’elle s’y soumette à son tour. Impossible de s’y opposer face au regard de sa famille et de toutes les personnes qui l’entourent, l’encourageant dans cet acte qui lui permettra d’être protégée grâce à cet animal auquel elle va ôter la vie.

14805617_722271734596516_729166654_n

Avec le personnage de Winoma, on découvre alors une société et ses règles, mais aussi des paysages superbes. Cet album est une évasion et également une véritable réflexion. Il y a chez ce personnage une volonté d’autre chose, de cesser ces pratiques qu’elle juge insupportables : il lui est en effet inconcevable de tuer un autre être vivant. Sa rencontre avec le renard Tokela va tout changer, et j’ai trouvé cette histoire très attendrissante.

 L’album propose aussi un véritable message sur l’importance d’évoluer et sur le fait que même les traditions les plus ancrées en nous peuvent être remises en question pour permettre à tous de vivre dans un monde meilleur. Destiné aux enfants de 5 ans et plus, il est donc assez simple dans son contenu mais cela n’empêche pas les messages d’être bien présents. Cet album est finalement un hymne à la paix et à la relation homme/animal. En étant porté par de superbes dessins, il est donc particulièrement réussi.

Pour résumer …

Un bel album sur différents sujets tels que les traditions, la relation homme/animal, la paix et le fait de grandir. De belles illustrations et une véritable évasion qui en font un très joli moment de lecture.

Ma note : ★★★★☆☆
(14/20)

Publicités

5 réflexions au sujet de « Le renard Tokela • Pog et Marianne Alexandre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s