Beaux Livres / Albums

Virginia Wolf • Isabelle Arsenault et Kyo Maclear

15403016_749467091876980_387982971_n

Isabelle Arsenault a été ma plus belle découverte du Salon de Montreuil cette année et j’ai profité de la rencontrer pour m’offrir plusieurs de ses albums. Virginia Wolf est donc le premier livre que je découvre.

Résumé …

Virginia, la sœur de Vanessa, est d’humeur féroce – elle grogne, elle hurle à la lune et elle fait des choses très étranges. Elle est prise d’un cafard si intense que toute la maison semble sens dessus dessous. Vanessa fait tout ce qu’elle peut pour lui remonter le moral, mais rien n’y fait. Jusqu’à ce que Virginia parle à Vanessa d’un lieu imaginaire, un endroit merveilleux nommé Bloomsberry…

Mon avis …

Tout d’abord, comment vous expliquer à quel point j’aime les illustrations. Je suis tombée amoureuse des dessins de cette femme, de son univers, de l’innocence, de la mélancolie et de la pureté qui s’en dégagent. Le mélange est tout simplement unique et complètement envoutant. Rien que pour cela, l’album est à mes yeux une réussite. Elle pourrait sans doute illustrer ma liste de courses que j’en serais conquise.

15401350_749467078543648_1186913792_n

Il y a également une histoire dans cet album, évidemment ! Et j’ai alors découvert des jeunes filles très originales, au caractère fort. Deux soeurs à l’imagination débordante. C’est réellement un album sur le pouvoir du rêve, sur la capacité qu’ont les enfants à s’inventer des mondes. J’ai trouvé cette histoire très poétique et onirique.

Il y a de nombreuses références à Virginia Woolf et à sa soeur, ainsi qu’à la dépression de la célèbre auteur. Je n’ai pas nécessairement saisi ces références, n’étant pas familière avec la vie de cette femme mais il est certain que cela permet sans aucun doute de saisir le sens de l’album bien différemment. Il s’adresse donc tout à la fois aux adultes et aux enfants de par ses deux niveaux de lecture.

15328156_749467051876984_479890593_n

Ma première rencontre avec le travail d’Isabelle Arsenault a donc été un bonheur immense. J’ai déjà hâte de me plonger dans les autres albums que je me suis offerts mais une chose est sure, celui-ci est de ces livres qu’on aime garder dans sa bibliothèque pour s’y replonger et s’évader le temps de quelques pages, dans un monde magique et envoutant.

Pour résumer …

J’ai un coup de foudre pour le travail d’Isabelle Arsenault et pour ses illustrations si belles. Cette histoire a su me transporter car comment ne pas être réceptif à l’imagination débordante des enfants et à ce monde magique qu’ils s’inventent ? Les références à Virginia Woolf permettent également une deuxième lecture de ce livre. Un très bel album poétique et onirique.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

10 réflexions au sujet de « Virginia Wolf • Isabelle Arsenault et Kyo Maclear »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s