Jeunesse

Samedi 14 novembre • Vincent Villeminot

15731427_762510280572661_2130047699_n

Depuis quelques mois, de nombreux livres sur les attentats sont publiés. C’est un sujet sur lequel je tiens à lire, à me documenter. Ce roman de Vincent Villeminot s’est imposé à moi en librairie il y a quelques jours et je l’ai lu sans attendre.

Résumé …

Vendredi, 13 novembre 2015. B. était à la terrasse d’un café, quand les terroristes ont tiré. Son frère est mort, lui s’en sort indemne. Il quitte l’hôpital au matin, monte dans le métro. Son regard croise celui d’un passager. Il reconnaît le visage de l’un des tueurs et décide de le suivre.

Mon avis …

Samedi 14 novembre ne ressemble pas vraiment aux autres romans que j’ai pu lire sur le même sujet. Contrairement à la plupart, il est seulement inspiré de faits réels et est donc écrit comme une fiction. C’est une liberté doublement intéressante puisqu’elle permet à l’auteur de pouvoir écrire l’histoire à sa façon, en y insérant des éléments qui lui tiennent à coeur, sans avoir pour angoisse de tromper l’Histoire. Au contraire, ici seuls les attentats eux-mêmes sont précisément retranscrits, mais le personnage de B. et ce qu’il va vivre dans les heures qui suivent sont issus de l’imagination de l’auteur.

Certes, tous les évènements du roman sont a priori peu probables mais malgré tout, je me suis laissée prendre au jeu. J’ai ressenti la tension et la gravité de cette histoire. Ce roman est très court et il est construit comme un thriller. C’est un véritable page-turner qui peut difficilement se poser une fois commencé. Très vite, j’ai été mal à l’aise en lisant ce roman. J’ai eu même assez peur de la tournure que pourraient prendre les évènements. J’ai ressenti une haine, un racisme, une violence. Une volonté d’imposer son mode de vie à l’autre, de renier ses croyances, sa religion. C’est une forme de violence encore plus perverse que la violence physique. Tout cela me semblait dangereux. Dur, même, pour un roman destiné aux adolescents.

Seulement, j’ai fini par comprendre où voulait en venir l’auteur et c’est au fil de ma lecture que j’ai compris que tout l’intérêt du roman reposait dans ce malaise, dans ces nuances, dans ces émotions vives et violentes. Par le biais du personnage de B., Vincent Villeminot traite de beaucoup de sujets. Le statut de victime, la haine, la rancoeur, le sentiment d’injustice, de vengeance. Parce qu’il croise la route de l’un des terroristes, il va être pris d’une folie. Assimilable à celle des tueurs, en quelques sortes. C’est ce parallèle-là qui est intéressant. Qui nous montre qu’aucun être humain ne naît violent, meurtrier, terroriste, raciste. Mais que chacun est construit par ce qu’il vit, par les épreuves qu’il traverse, par les personnes qu’il croise, par les livres qu’il lit, par sa religion, son éducation, sa culture.

B. va se surprendre lui-même à se transformer, à ne plus se reconnaître. A vouloir à tout prix venger son frère, sans réaliser qu’il ne gagnera rien à cela. Finalement, ce roman possède beaucoup de réflexions, beaucoup d’intelligence et d’espoir. Il tente de prouver que l’on peut tenter de se comprendre les uns les autres malgré nos différences. Il offre une réflexion sur la place de la religion dans un Etat comme la France, sur les préjugés et la place de la femme dans la société. Il donne envie de croire en l’avenir.

Pour résumer …

L’auteur a réussi à écrire un roman fascinant qui sous ses airs de thriller violent est en réalité un livre porteur de messages de tolérance et d’espoir mais aussi de réflexion sur la haine, la violence et la vengeance. Un véritable page-turner.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Samedi 14 novembre • Vincent Villeminot »

  1. J’ai peur de le lire, je sais pas pourquoi je fais un peu l’autruche. Ces événements m’avaient tellement choquée, même si je n’ai perdu personne lors de cette soirée épouvantable. J’ai l’impression que je dois le lire, mais je redoute cette lecture…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s