Contemporain

Danser au bord de l’abîme • Grégoire Delacourt

15749629_761469480676741_1115078657_n

J’ai déjà lu deux romans de Grégoire Delacourt et l’un m’avait beaucoup plu (La liste de mes envies) et l’autre n’avait pas du tout été à mon goût (La première chose qu’on regarde). J’ai donc eu envie de lire son nouveau roman pour me faire un avis plus définitif sur les romans de l’auteur. Merci à JC Lattès pour cette lecture. Ce roman sort en librairie aujourd’hui.

Résumé …

Emma, quarante ans, mariée, trois enfants, heureuse, croise le regard d’un homme dans une brasserie. Aussitôt, elle sait.

Mon avis …

J’ai été assez surprise par ma lecture de ce roman car je ne m’attendais pas vraiment à un texte si poétique et si bien écrit. J’ai été charmée par beaucoup de passages et j’ai été très étonnée par la capacité de Grégoire Delacourt à se mettre dans la peau d’une femme. Il me semble surprenant qu’un homme puisse à ce point-là être capable de comprendre la sensibilité féminine.

« Je ne voulais pas d’un amant. Je voulais un vertige. »

Le titre est d’ailleurs très évocateur et particulièrement poétique. Il est plein de sens et reflète bien le contenu du roman. Au centre de ce récit, il y a la vie, le désir, l’amour, le couple. Quand Emma va croiser le regard d’Alexandre, sa perspective de la vie va être remise en question. Pourtant heureuse dans son couple, dans sa vie, elle va réaliser qu’elle a envie de plus de folie, de vivre plus fort. Quitte à tout quitter.

J’ai aimé la sensualité de ce texte, la façon dont l’auteur fait primer le désir de vivre et d’être heureux, de pleinement savourer l’existence, sur le fait d’avoir une vie confortable. Il y a quelque chose de courageux dans la façon dont Emma et Alexandre plongent vers l’inconnu en souhaitant être ensemble. Certains passages du roman m’ont quand même paru un peu soudains, peu crédibles aussi, exagérés peut-être.

« Il y a des hommes qui vous trouvent jolie et d’autres qui vous rendent jolie. »

La construction du roman est très particulière puisque je ne m’attendais pas à ce que le livre aborde tant de sujets. On débute ce roman en s’attendant à un récit sur l’adultère, et finalement, c’est bien davantage un livre sur la vie, la mort, l’amour, et tout ce qui nous affaiblit, tout ce qui nous rend plus fort. Cette force que l’on a, en nous, qui nous pousse à bouleverser nos certitudes, à tout risquer pour savourer un instant de plus cette vie qui nous a été offerte.

Pour résumer …

L’adultère, le couple, la vie, l’amour, la mort, le désir. Ce roman respire la vie et tous ces instants fous et intenses qui rendent notre existence plus belle et plus forte.

Ma note : ★★★★☆☆
(13/20)

Publicités

14 réflexions au sujet de « Danser au bord de l’abîme • Grégoire Delacourt »

  1. Je n’ai lu que La liste de mes envies de cet auteur que j’avais bien aimé !
    Ce que tu dis sur ce nouveau me donne grandement envie … Je note 🙂

  2. Je vais foncer chez mon libraire! Il a l’air super. Moi j’avais adoré « la liste de mes envies » et bien aimé « On ne voyait que le bonheur ». Merci pour cet article

  3. Et bien cet avis donne vraiment envie de lire ce roman !
    J’ai toujours la chance de croiser Grégoire Delacourt sur le salon du livre à un moment où il n’a personne et on discute. Je pense qu’on discutera de celui-ci si il y vient.

  4. Grégoire Delacourt est un homme surprenant, déjà avec son premier roman il manifestait son talent pour se mettre dans la peau d’une femme 🙂 Par contre, j’ai un problème avec l’adultère alors je ne suis pas sûre d’apprécier ce roman.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s