BD Adulte

Emilie voit quelqu’un : Après la psy, le beau temps ? • Théa Rojzman et Anne Rouquette

15941759_768805499943139_109608746_n

J’ai repéré cette bande dessinée un jour que je naviguais parmi les rayons d’une librairie et j’ai eu l’opportunité de la recevoir en partenariat il y a quelques semaines grâce aux éditions Fluide Glacial que je remercie.

Résumé …

Émilie a 30 ans – le meilleur âge – mais aussi un copain accro à la télé, des parents gentils (synonyme d’intrusifs) et une soeur parfaite (synonyme d’insupportable). Bref, le quotidien est un peu pesant pour cette instit au look de Mary Poppins ! Décidée à se prendre en main, elle commence une thérapie plutôt déroutante avec une psy aussi aimable qu’un caillou et aux méthodes étonnantes pour cette novice en dogmes freudiens.

Mon avis …

C’est une bande dessinée assez déroutante que je n’ai pas été sûre d’apprécier au départ. Perturbée par le ton, par Emilie que j’avais du mal à cerner, par l’histoire en elle-même et ses personnages un peu particuliers. Et puis, on se rend compte qu’Emilie se bat au quotidien contre des pensées noires, qu’elle n’arrive plus à apprécier son quotidien, qu’elle est enfermée dans une relation amoureuse qui ne lui convient plus, qu’elle subit une pression familiale en étant comparée en permanence avec sa soeur. Bref, la solution s’impose à elle : voir un psy.

15978273_768805459943143_933375386_n

Réticente au départ, Emilie va se laisser convaincre et on ne peut pas dire qu’elle va tomber sur une professionnelle avenante. Bien au contraire ! Les séances laissent le lecteur perplexe et on comprend difficilement comment une telle femme a pu être amenée à exercer.. Pourtant, jour après jour, elle va amener Emilie à s’interroger sur sa vie, son passé, son enfance, ses souhaits pour son avenir, et peut-être lui permettre enfin de s’affirmer.

15935716_768805483276474_667761764_n

Les dessins ne m’ont pas toujours plu, mais j’ai beaucoup aimé les pages un peu théoriques concernant la psychanalyse ou encore les différents symptômes qu’Emilie appréhende. Elles sont accompagnées de schémas et d’explications claires qui nous permettent de mieux comprendre certains concepts. Je pense que cette bande dessinée pourra permettre à beaucoup de lecteurs de se retrouver en son personnage et en ce qu’elle traverse. Et puis, bien évidemment, j’ai particulièrement apprécié la note d’espoir de la fin. Je suis d’ailleurs assez curieuse de lire le tome 2 qui sortira très prochainement.

Pour résumer …

Une BD assez déroutante tant par ses dessins que par la façon dont elle traite son sujet. La dépression d’Emilie va la conduire chez une psy un peu particulière et va l’amener à réfléchir à son passé et à sa vie. Un bon moment même si je n’ai pas été entièrement convaincue.

Ma note : ★★★☆☆☆
(11/20)

Publicités

6 réflexions au sujet de « Emilie voit quelqu’un : Après la psy, le beau temps ? • Théa Rojzman et Anne Rouquette »

  1. Même si je suis d’habitude très intéressée par les livres qui traitent de la dépression et psychothérapie/psychanalyse, celui-ci ne m’inspire pas du tout !
    Sans doute à cause des dessins j’imagine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s