Parutions Poches

Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche #7

15086776_737848626372160_1902898401_n

En ce mois de janvier 2017, beaucoup de livres que j’ai lus au cours des derniers mois sortent enfin en poche et s’adaptent donc à tous les budgets. Voici donc une petite liste des livres que j’ai aimés et qui sortent enfin en poche. Parmi eux, certains ont été de véritables coups de coeur, foncez donc les yeux fermés !

04 janvier 2017 : Vous n’aurez pas ma haine, d’Antoine Leiris (Le Livre de Poche)

Ma chronique (20/20)

rec

Antoine Leiris a perdu sa femme, Hélène Muyal-Leiris, le 13 novembre 2015, assassinée au Bataclan. Accablé par la perte, il n’a qu’une arme : sa plume. À l’image de la lueur d’espoir et de douceur que fut sa lettre «Vous n’aurez pas ma haine», publiée sur Facebook quelques jours après les attentats, il nous raconte ici comment, malgré tout, la vie doit continuer. C’est ce quotidien, meurtri mais tendre, entre un père et son fils, qu’il nous offre.

12 janvier 2017 : Je me suis tue, de Mathieu Menegaux (Points)

Ma chronique (19/20)

points

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.

13 janvier 2017 : Je peux très bien me passer de toi, de Marie Vareille (Charleston)

Ma chronique (18/20)

51qe7z1csgl

Chloé et Constance sont bonnes copines, bien qu’elles n’aient en commun que leurs vies sentimentales catastrophiques. Un soir, les deux jeunes femmes décident de prendre leur vie en main en concluant un pacte. Chloé, séductrice dans l’âme et Parisienne jusqu’au bout des ongles, devra s’exiler en pleine campagne avec l’interdiction d’approcher un homme pendant six mois. Constance, incorrigible romantique, s’engagera à coucher le premier soir avec un parfait inconnu. Des vignobles du Sauternais à Londres en passant par Paris, cet étrange pacte entraînera les deux amies bien plus loin que prévu…

19 janvier 2017 : Mon amour, de Julie Bonnie (Pocket)

Ma chronique (13/20)

ok

Un homme et une femme s’écrivent. Ils s’aiment, elle vient d’accoucher de leur enfant et lui, pianiste, est parti en tournée. Passion amoureuse, fusion maternelle, engagement artistique s’entremêlent et s’entredévorent tandis qu’un autre homme entre en jeu. Au fil des lettres et de l’inéluctable chassé-croisé amoureux, chacun se découvre livré à sa solitude.

19 janvier 2017 : Les échoués, de Pascal Manoukian (Points)

Ma chronique (14/20)

71fsaemqebl

1992. Lampedusa est encore une petite île tranquille et aucun mur de barbelés ne court le long des enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla. Virgil, le Moldave, Chanchal, le Bangladais, et Assan, le Somalien, sont des pionniers. Bientôt, des millions de désespérés prendront d’assaut les routes qu’ils sont en train d’ouvrir. Arrivés en France, vivants mais endettés et sans papiers, les trois clandestins vont tout partager, les marchands de sommeil et les négriers, les drames et les petits bonheurs.

 Comptez-vous lire certains de ces titres ?

Publicités

19 réflexions au sujet de « Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche #7 »

  1. Je n’en ai lu aucun mais « Vous n’aurez pas ma haine » est sur ma LAL. En revanche, je me demande si je ne devrais pas le lire en version audio, compte tenu qu’il a obtenu le prix du magazine lire pour sa version audio !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s