Our PrettyBooks' Club

(RESULTATS) Our PrettyBooks’ Club #14 : Février 2017

16215976_775448272612195_1185603190_n

Le Our PrettyBooks’ Club est de retour avec sa première édition de l’année 2017. Après avoir lu Les couleurs de l’espoir en décembre, découvrez dès maintenant une nouvelle sélection. A vous de choisir le livre qui sera lu et partagé au sein du groupe Facebook du club de lecture.

Soeurs de miséricorde, de Colombe Schneck

couv36658377-gif couv5567353-png

Née en Bolivie en 1967, Azul doit quitter son pays pour trouver du travail et de l’argent. Abandonnant sa famille et ses coutumes, elle se rend à Paris où elle se confronte à un monde froid qu’elle ne comprend pas. Les riches personnes qui l’emploient ne voient pas la vie de la même manière qu’elle, mais Azul n’a pas le choix.

Léon et Louise, d’Alex Capus

couv74128553 couv20099633

Léon et Louise n’ont pas vingt ans au moment de leur rencontre dans un petit village français vers la fin de la Première Guerre mondiale. Léon, trop jeune pour partir au front, effectue son service civil en tant qu’assistant-télégraphiste à la gare. Louise assiste le maire – c’est elle qui informe les familles dont le fils est tombé au champ d’honneur. La magie du premier amour sera rapidement brisée. Lors d’une promenade à vélo, ils sont victimes d’une attaque aérienne. Blessés et soignés dans deux hôpitaux différents, ils reviennent au village chacun à leur tour. Mais le maire, jaloux de leur amour, dissimule la vérité, si bien qu’ils se tiennent l’un et l’autre pour morts…

La mélodie des jours, de Lorraine Fouchet

couv22570443 couv41250139

Aujourd’hui, on guérit du cancer du sein s’il est pris à temps. C’est ce qu’on dit à Lucie, et c’est vrai. Sauf que… Si on est maman célibataire d’une fillette de onze ans qu’on tient à protéger, et si on se retrouve seule dans une nouvelle ville où on ne connaît personne, où trouve-t-on le soutien pour traverser vaillante l’espace incertain qui sépare le diagnostic de la fin du traitement ? Pour dépasser la peur, pour supporter la radiothérapie, pour remonter en piste en étant à la fois plus forte et plus fragile qu’avant ? Grâce au Site des Voisins, un site Internet de proximité, Lucie va découvrir, au fil de son traitement, de vraies amitiés qui, virtuelles au départ, vont devenir réelles, reconstruire autour d’elle une famille comme elle n’osait plus en rêver. Et puis il y a ces lettres d’amour qu’elle reçoit chaque jour, sous forme de chansons, comme pour mieux redonner au mot « espoir » les couleurs et la force de vie que la maladie menaçait de lui voler.

Danish Girl, de David Ebershoff

couv60849621 couv62355399

À Copenhague en 1925 Einar Wegener et Greta Waud, son épouse, forment un couple étonnant. Lui, peintre paysagiste reconnu, petit, délicat, est discret jusqu’à l’effacement. Elle, peintre également, est grande, américaine, blonde et issue d’une famille riche. Tous deux s’harmonisent étrangement jusqu’au jour où Greta, en l’absence de son modèle féminin, demande à son mari d’enfiler une paire de bas. De cette demande et du trouble qu’il en advient va naître Lili, qui petit à petit prendra le dessus sur celui qui l’a engendrée comme par inadvertance. Einar se sent femme. Il ne se déguise pas, ne joue pas. Il est celle qui peut tomber amoureuse, et désire donner la vie. Il sera le premier homme, en pleine montée du nazisme, à souhaiter physiquement changer de sexe. Une histoire vraie, celle du premier transsexuel connu, que David Ebershoff retrace ici avec une délicatesse et une force remarquables.

Le livre gagnant est DANISH GIRL !

16358739_780327488790940_1501890163_n

Voici le détail des votes :

fevrier

Rejoignez-nous sur le groupe facebook du Book Club pour échanger au sujet de cette lecture.  Et n’oubliez pas de partagez vos avis sur les réseaux sociaux #ourprettybooksclub !

Advertisements

16 réflexions au sujet de « (RESULTATS) Our PrettyBooks’ Club #14 : Février 2017 »

  1. Coucou,

    A deux jours de la fin du mois, j’ai enfin honoré mon contrat et refermé les dernières pages de Danish Girl. 🙂 Je te remercie pour l’organisation de ce Book Club, sans lui, je pense que je n’aurais jamais sauté le pas ou alors, j’aurais beaucoup hésité avant de lire ce roman.
    Je l’ai trouvé doux, subtil et touchant. Il m’a beaucoup plu, pas totalement, mais quand même…je me suis sentie plus proche de Greta que de Lili mais j’ai trouvé cette histoire vraiment très belle et joliment racontée. Une belle découverte !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s