Contemporain

On regrettera plus tard • Agnès Ledig

image

J’ai découvert Agnès Ledig début 2014 avec « Juste avant le bonheur » et j’ai, depuis, lu tous ses romans (« Pars avec lui » et « Marie d’en haut » ). Ils ne m’ont jamais déçue. Il me restait « On regrettera plus tard » à lire, en prévision de la sortie de sa suite : « De tes nouvelles » le 1er mars prochain. Merci à Albin Michel pour cette lecture.

Résumé …

Valentine, une institutrice dans un village des Vosges, voit sa vie bouleversée par l’arrivée d’une fille fiévreuse, Anna, et de son père Eric, meurtri par la mort de sa femme. Au-delà de l’hébergement, elle leur ouvre son coeur.

Mon avis …

Je trouve toujours beaucoup de points communs aux romans de cette auteur, et celui-ci reprend à peu près tous les éléments de ses précédents romans, et notamment la rencontre entre un homme et une femme dont les vies sont très éloignées. C’est le hasard qui va permettre leur rencontre, un simple orage qui va pousser Eric à frapper chez Valentine. Ce dernier vit seul avec sa petite fille dans une roulotte. Ils sillonnent les routes de France, sans jamais vraiment être en contact avec le monde extérieur. Pour Valentine, jeune institutrice, c’est l’incompréhension face à ce mode de vie très original.

Il y a pourtant une belle ouverture d’esprit chez cette femme qui va tout faire pour les accueillir et les encourager à s’ouvrir, à vivre un peu plus en harmonie avec la société qui les entoure. Cela passe notamment par l’école où la petite Anna Nina n’a jamais mis les pieds. Elle leur ouvre la porte de sa maison mais elle fait aussi bien plus que ça, elle leur donne un foyer, un endroit où être en sécurité. Une porte ouverte sur une vie qu’ils n’ont pas. Toujours en respectant leurs souhaits, leurs choix de vie. S’ils ne devaient rester qu’un soir ou deux, ils vont pourtant s’attarder dans cette maison chaleureuse où ils retrouvent un confort perdu depuis longtemps. Finalement, Valentine va s’attacher tout autant à la petite qu’à Eric et chacun lui apporte quelque chose qui lui manquait jusqu’à présent. Pourtant, rien n’est évident car chacun vit avec le poids d’un passé difficile à surmonter, et notamment quand cela veut dire que l’on accepte de retrouver le bonheur quand celui-ci nous a quitté. Il n’est pas toujours facile de recevoir un bonheur inattendu, de tourner une page de notre vie qui fut ancrée en nous. Admettre qu’ils sont bien ensemble signifie aussi remettre en question leur zone de confort, leur espace de liberté et cette vie qu’ils s’étaient choisie.

« On ne sauve pas le monde, mais on peut parfois sauver quelques personnes de leur destin quand on sent qu’il est mal engagé. »

Cette fois-ci, l’auteur ajoute une alternance d’époques dans son récit. C’est quelque chose que je n’ai pas vraiment compris. J’ai pourtant tendance à adorer ce genre d’initiatives, d’être plongée dans plusieurs époques grâce à un même roman mais je crois vraiment que l’histoire se suffisait à elle-même sans y ajouter une dimension historique. Je n’ai pas trouvé que cela apportait quelque chose au roman même si au fur et à mesure, j’ai de plus en plus apprécié ces passages et j’ai davantage compris leur intérêt. Ils auraient sans doute gagné à être plus présents dès le départ. Mieux intégrés au reste du roman, à mon avis.

Après lecture, je peux vous confirmer que ce roman, comme tous les précédents de l’auteur, raconte la vie avec des mots simples tout en diffusant de beaux messages d’espoir, de tolérance et d’entraide. Cela fait du bien de lire les mots d’Agnes Ledig et c’est la raison pour laquelle je continuerai à suivre ses différentes publications.

Pour résumer …

Encore une belle histoire que nous offre Agnès Ledig sur la magie des rencontres qui peuvent changer nos vies, les liens entre les hommes et les petits bonheurs du quotidien. J’ai passé un très joli moment en compagnie des personnages de ce roman et j’ai trouvé ce livre rempli d’espoir, d’entraide et de tolérance.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

15 réflexions au sujet de « On regrettera plus tard • Agnès Ledig »

  1. J’ai moi aussi apprécié ce roman dont j’ai d’ailleurs fait la critique sur mon blog récemment.
    « Toujours en respectant leurs souhaits, leurs choix de vie. », je ne suis pas complètement d’accord avec toi sur ce point, pour moi Valentine chamboule Eric et sa fille sans forcément respecter les envies et les choix d’Eric quant à l’éducation de sa propre fille. Pour le reste, on est d’accord, Agnès Ledig a le don pour nous faire passer un bon moment avec une rencontre racontée tout en simplicité.
    Belle journée 🙂

    Elodie

  2. C’était sympathique, ça se lit très bien et ça a un petit côté addictif, mais après pas non plus de quoi casser trois pattes à un canard. Je ne comprends pas trop l’engouement. Quoique, quand je vois celui pour Agnès Martin-Lugand je me dis que c’est dans la même veine.
    Ce sont des histoires mignonnes, mais dignes d’un téléfilm. Côté réalisme et authenticité, certains trouvent ça parfait, moi je pense qu’on repassera !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s