BD Autobiographique

L’année du crabe • Alice Baguet

16358706_780327822124240_238035052_n

Cette BD m’a été conseillée et il est vrai que je ne l’avais pas du tout vue passer lors de sa sortie. Pourtant, elle correspond à ce que je lis habituellement car si je lis beaucoup de BD, j’aime particulièrement les récits autobiographiques. Je trouve que ces BD ont quelque chose en plus qui les rend toujours très marquantes.

Résumé …

Sur une année, le quotidien d’une jeune fille de 19 ans et de son nouvel ami… un cancer. Comment il entre dans sa vie, comment il en sort, leur relation, leurs liens, son incidence sur la vie et la personnalité de la jeune fille. Et beaucoup de raviolis. Un témoignage autobiographique plein d’humour et d’optimisme sur une maladie dont l’auteur est sortie changée sans avoir eu l’impression de vivre un drame. « Le cancer m’a plutôt fait du bien, parce qu’un gros coup de pied au cul à 19 ans, c’est toujours bon à prendre » « le cancer n’est pas forcément un combat, triste et dramatique, ça peut, quand les conditions sont réunies, engendrer des trucs cools. Et même que le mien, c’était super drôle souvent. »

Mon avis …

Alice Baguet avait 19 ans quand on lui a diagnostiqué un cancer du sang. A cet âge-là, évidemment, elle a des projets bien différents. Ses préoccupations sont toutes autres et elle imagine sa vingtaine d’une façon bien précise. En bref, le cancer n’était pas dans ses plans, et c’est bien normal. Pourtant, elle va devoir vivre avec la chimio et Jean-Pierre, son cancer, pendant quelques mois..

C’est cette période pas très drôle de sa vie qu’Alice a décidé de raconter en dessins, et elle le fait avec beaucoup d’humour. C’est assez admirable de voir à quel point elle réussit à porter un regard plein d’humour sur ces moments pourtant très difficiles. Car le cancer vient avec des désagréments au quotidien : la perte des cheveux, les douleurs, le manque d’appétit..

16343659_780327872124235_844651784_n

C’est toutefois un récit plein d’humour mais également réaliste qui nous permet de percevoir les difficultés de ce qu’elle a traversé mais qui conserve une note d’espoir et de positif. Les dessins sont eux aussi très expressifs et notamment sur l’importance du cancer dans sa vie. En le personnifiant et en le considérant comme une personne, en l’appelant Jean-Louis, Alice nous montre à quel point il s’agit d’une cohabitation permanente de laquelle on a du mal à se défaire.

C’est un joli témoignage que je recommande, qui m’a notamment rappelé Carnet de santé foireuse ou encore Des fourmis dans les jambes. Vivre avec la maladie n’est pas toujours chose facile, mais le dessin est de façon certaine un bel échappatoire.

Pour résumer …

Une bande dessinée autobiographique qui évoque avec humour et réalisme l’arrivée du cancer dans la vie de cette jeune femme de 19 ans, et la cohabitation, longue et souvent pénible. Un récit touchant et positif alors même qu’il n’évince pas les difficultés de la maladie.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

16425654_780327902124232_133040854_n

Publicités

5 réflexions au sujet de « L’année du crabe • Alice Baguet »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s