Historique·Jeunesse

Le rêve de Sam • Florence Cadier

Voilà un roman dont la réédition récente m’a beaucoup intéressée car je n’en avais pas entendu parler auparavant et pourtant, il aborde un sujet qui me tient beaucoup à cœur, celui de la ségrégation raciale. Ce livre fut donc l’un de mes derniers achats en librairie.

Résumé …

Entouré de ses parents et de Josh, son petit frère, Sam est un gamin irréprochable.
Pourtant, le jour où il s’assoit sur le mauvais banc, dans un square, il se fait arrêter par la police. Car Sam est noir. Et, en 1952 dans le Sud des Etats-Unis, un noir ne peut pas s’asseoir n’importe où. Plus tard, quand ses parents ont assassinés pour avoir voulu voter, le jeune Sam s’accroche à un rêve : devenir juge pour combattre les lois anti-noirs par la légalité… Folie ? Pas pour des hommes comme Martin Luther King.

Mon avis …

J’ai trouvé, dans ce livre, beaucoup de choses extrêmement intéressantes et d’autres qui m’ont un peu plus dérangée. C’est notamment le cas des évènements historiques relatés au début du livre que j’ai trouvés évoqués trop rapidement par l’auteur. Comme s’il s’agissait d’un aperçu de ce qu’a pu être la lutte contre la ségrégation raciale dans l’Histoire. Des noms comme Rosa Parks et Martin Luther King sont au cœur de ce livre, ce qui le rend, à mes yeux, intéressant pour découvrir cette période de l’Histoire et les grands noms qui ont permis d’avancer pour l’égalité entre les personnes noires et les personnes blanches. Il est vrai cependant que tout cela m’a semblé parfois un peu rapide et je pense qu’il aurait été utile d’approfondir certains aspects de cette période historique que l’auteur aborde.

A travers le personnage de Sam, Florence Cadier évoque cette rébellion contre l’inégalité. Cette profonde injustice et ces droits absents qui peuvent conduire des jeunes personnes noires à se lever et à risquer leur vie pour acquérir ces droits. La lutte de Sam en tant que jeune adulte est réellement au cœur du récit et c’est elle qui le rend fort, je crois. Elle rappelle les différents mouvements mais montre aussi que la non-violence a réussi à montrer que l’égalité était nécessaire. Pas après pas, privation après privation, Sam et ses amis, accompagnés de Martin Luther King, vont se battre pour faire accepter ce qui semble pourtant évident : les noirs doivent avoir des droits. Ils doivent être traités comme des êtres humains, tout simplement. Ils doivent pouvoir voter, être considérés comme égaux aux blancs. Quitte, pour cela, à supporter les coups, l’emprisonnement, la violation de leur liberté.

Il est parfois difficile de cerner ce qui est purement fictif de ce qui retranscrit les faits historiques. Ce flou m’a souvent gênée et j’aurais peut-être aimé plus de clarté de ce côté-là. Cependant, l’auteur montre à travers le personnage de Sam, tout droit sorti de son imagination, que des personnes inconnues jusqu’alors peuvent pourtant changer le cours de l’Histoire, par des actes qui peuvent sembler anodins mais qui, pour l’époque, nécessitaient un courage immense et beaucoup de persévérance.

Ce livre saura parler à toutes les générations et il est important car il nous rappelle ce qu’a été la lutte pour les droits civiques et contre la ségrégation raciale, mais également combien chaque droit est fragile et doit être protégé. Sam est inspirant par son courage, ses convictions et sa dévotion pour cette cause. De petits actes peuvent changer l’Histoire, c’est ce que Le rêve de Sam nous rappelle.

Pour résumer …

Un aperçu intéressant de ce qu’a pu être la lutte pour les droits civiques et la réalité de la ségrégation raciale. Un roman qui s’adresse à tous et qui nous rappelle que chaque acte compte et que chaque droit doit être protégé et revendiqué, pour ne pas risquer de perdre ces acquis fondamentaux.

Ma note : ★★★★☆☆
(13/20)

Advertisements

6 réflexions au sujet de « Le rêve de Sam • Florence Cadier »

  1. je ne connais pas du tout ce roman ! je connais assez mal cette période, mais je commence doucement à la découvrir, avec notamment quelques films que j’ai vu sur le sujet.. le seul livre que j’ai lu est La couleur des sentiments, mais j’aimerai bien en découvrir d’autres 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s