Contemporain

Soeurs de miséricorde • Colombe Schneck

J’ai déjà lu Colombe Schneck à deux reprises, avec La réparation et Dix-sept ans. C’est une auteur que j’apprécie beaucoup et Soeurs de miséricorde me faisait envie depuis sa sortie en grand format alors je suis plus que ravie de l’avoir reçu en poche. Un grand merci à J’ai Lu pour cette lecture.

Résumé …

Née en Bolivie en 1967, Azul doit quitter son pays pour trouver du travail et de l’argent. Abandonnant sa famille et ses coutumes, elle se rend à Paris où elle se confronte à un monde froid qu’elle ne comprend pas. Les riches personnes qui l’emploient ne voient pas la vie de la même manière qu’elle, mais Azul n’a pas le choix.

Mon avis …

Ce livre, c’est celui de l’immigration, de ces hommes et de ces femmes qui quittent leur pays pour espérer s’offrir une vie meilleure. Pour réussir à nourrir leurs enfants. C’est le cas d’Azul. Lorsque nous la rencontrons, elle vit à Paris, prend le RER chaque jour. Elle qui espérait vivre une belle vie parisienne est confrontée à la dureté de cette capitale, à ces trajets longs, à ces couloirs sales, à la pauvreté.

Elle est un visage parmi tant d’autres dans la foule. Une immigrée qui fait des ménages auprès de familles aisées dans les beaux quartiers de Paris. Qui se demande d’où viennent vraiment toutes ces personnes, éloignées de chez elles, seules, tentant de s’intégrer comme elles peuvent à la culture et à la vie en France ? Qui se questionne sincèrement à leur sujet ? Bien souvent, on croise bon nombre d’immigrés, clandestins ou non, et nous préférons tous tourner le regard.

Alors, Colombe Schneck nous raconte. A travers le personnage d’Azul, on découvre la Bolivie, ses couleurs, ses odeurs. On est transporté, c’est un véritable voyage qu’elle nous offre. C’est aussi les réalités économiques d’un pays que l’on connait souvent mal, depuis le continent européen. J’ai été très impressionnée par le voyage qu’entreprend Azul, par sa force de caractère, cette volonté de s’en sortir, quitte à souffrir chaque jour de l’éloignement avec son pays et surtout ses enfants.

Ce livre m’a fait pensé à de nombreuses reprises à Destiny. Même si le sujet est différent, il aborde beaucoup de thèmes semblables et ils portent, je crois, les mêmes messages. Il nous permet de réaliser que chaque individu à un parcours, une histoire, une famille, des souffrances. Que l’immigration est souvent le fait de sacrifices, de douleurs. Ces deux romans partagent des réalités, des héroïnes inspirées de personnes qui ont croisé la route des auteurs, qui n’ont pas pu fermer les yeux. Dans ce roman, Colombe Schneck s’inspire de la vie de sa femme de ménage et est même allée en Bolivie avec elle pour comprendre ce qu’elle a traversé et d’où elle vient.

Je suis touchée par cette démarche de raconter, d’essayer d’ouvrir les yeux et de comprendre les trajectoires de vies de personnes qui ne nous ressemblent en rien. Il est tellement facile, lorsque l’on a le confort d’une vie occidentale, de continuer à vivre sans penser à la misère humaine. De croiser des visages différents des nôtres sans essayer d’y voir ce qu’ils ont perdus pour être ici, à nos côtés. C’est un très beau livre que je vous conseille largement. Qui nous permet de sortir un peu de notre petit quotidien confortable et de voyager, de traverser les mers, et de saisir toute la complexité de l’immigration.

Pour résumer …

Comme toujours, Colombe Schneck me touche avec son écriture et j’ai été particulièrement sensible à cette histoire qui nous transporte en Bolivie et nous permet de saisir, pour un petit instant, les souffrances de l’immigration et les sacrifices qui peuvent être faits dans l’espoir d’une vie meilleure.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Soeurs de miséricorde • Colombe Schneck »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s