Historique

Les lendemains avaient un goût de miel • Marlène Schiappa

Cela fait deux ans maintenant que j’ai découvert Marlène Schiappa avec Pas plus de 4 heures de sommeil qui avait été une bonne lecture. Je ne m’attendais pas à la voir être publiée chez Charleston mais j’en suis vraiment ravie et je tiens d’ailleurs à les remercier énormément de m’avoir offert ce livre lors d’une dédicace de l’auteur à Paris.

Résumé …

Justine rentre en train de Milan où elle a réglé avec ses filles et ses deux sœurs la succession de leur arrière-grand-mère. Surprise : alors que toute la famille roule sous le luxe, elle-même hérite uniquement d’une vieille boîte en carton, remplie de babioles et d’un carnet abîmé… Elle plonge alors dans la vie de « Jolie Rose » qui lui raconte sa vie à travers les objets de cette boîte : son enfance à la fin du XIXe siècle façon La Petite maison dans la prairie à Dijon, sa famille misérable mais soudée, le retour des soldats en 1918, les concours d’écriture, les promenades avec ses sœurs, sa rencontre avec un diplomate italien… Elle se remémore par écrit tout ce qui l’a menée à une photo jaunie de « jour heureux de ses fiançailles », en 1927. Les confidences posthumes de son aïeule font écho à sa propre vie : Justine, star de la blogosphère, découvre la vie de mère célibataire et fauchée. Mais quel message Jolie Rose veut-elle lui transmettre depuis le passé ? Pourquoi une chanson revient-elle sans cesse dans le récit de son aïeule ? Et qui est ce mystérieux voisin de train, Lorenzo ? Peut-il l’aider à retrouver son véritable héritage ?

Mon avis …

Lorsque j’ai rencontré Marlène Schiappa, elle a pu me dire quelques mots sur l’origine de ce roman. M’expliquer qu’elle y travaille depuis 10 ans et qu’il s’inspire de la vie de son arrière grand-mère. Je ne sais pas exactement jusqu’à quel point ce roman est autobiographique mais on a la sensation à sa lecture que Marlène Schiappa a mis beaucoup d’elle dans le personnage de Justine. Comme elle, c’est une blogueuse très investie pour les droits des femmes et présente en politique, comme vous le savez sans doute.

J’ai aimé l’aspect intergenerationnel par le biais de l’héritage que Jolie Rose laisse à Justine : une boîte contenant beaucoup d’objets et notamment des lettres. Par alternance de chapitres, Justine découvre l’une après l’autre ces lettres dans lesquelles sa grand mère lui raconte sa jeunesse, sa vie, l’histoire de sa famille, la guerre et surtout sa rencontre avec l’homme de sa vie. Cet aspect historique m’a touchée et notamment son rapport à la guerre. On y trouve par exemple la difficulté de continuer à vivre lorsque l’un des siens ne revient pas du front.

Ce qui m’a un peu moins plu, c’est les aspects plus modernes de l’histoire. Je pense que l’ensemble aurait pu être un peu mieux dosé et la présence de Lorenzo semble légèrement étonnante. Plusieurs parties du roman n’ont pas répondu à mes attentes, d’où mon ressenti un peu mitigé suite à ma lecture du livre. Cependant, je trouve le démarche très belle, de vouloir rendre hommage à son arrière grand-mère de cette façon, et j’ai été transportée dans la vie de Jolie Rose. L’aspect historique du roman est en cela une véritable réussite et c’est ce qui me restera en mémoire. J’ai passé de très beaux moments avec les lettres de cette vieille dame et peut-être aurais-je aimé qu’elles prennent plus de place au sein de l’histoire, voire qu’elles permettent d’effacer tout le reste autour, qui m’a semblé un peu superflu.

Pour résumer …

Des retours dans le passé passionnants grace à la transmission de lettres d’une arrière grand-mère à sa petite fille. Ils ont cependant été accompagnés de trop de passages plus contemporains moins convaincants.

Ma note : ★★★★☆☆
(12/20)

Publicités

7 réflexions au sujet de « Les lendemains avaient un goût de miel • Marlène Schiappa »

  1. ce roman pourrait me plaire 🙂 j’aime bien les alternances d’époques dans les romans, d’ailleurs j’ai l’impression que cette maison d’éditions en est spécialiste 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s