BD Humour

Sortie de route • Didier Tronchet

Je suis encore un peu débutante en bandes dessinées mais je sais que Didier Tronchet est un nom qu’il faut retenir. Sa dernière bande dessinée m’intéressait donc je l’ai empruntée à la médiathèque.

Résumé …

Régis et Valérie sont sur la route des vacances. Plus que quelques rendez-vous professionnels à plier pour monsieur et après il pourra quitter le costume cravate et enfin se détendre. D’autant qu’il a tout prévu : les adresses et numéros de téléphone de chaque hôtel, les papiers, l’assurance, les rafraîchissements pour la route… Régis pense à tout, c’est un type prévoyant. Un peu trop, même. Sauf qu’il ne s’attendait probablement pas à ce qui va lui arriver : voilà qu’après avoir bu une anodine grenadine, Valérie redevient comme par magie la petite fille qu’elle était à dix ans ! Complètement décontenancé, Régis doit à présent s’occuper de sa femme comme s’il s’agissait de sa fille. Mais cette situation improbable lui fait redécouvrir la véritable personnalité de Valérie, formant dans le même temps le miroir de sa propre enfance et de ses rêves inassouvis.

Mon avis …

Ce sont les couleurs de cette BD qui en sont le point fort à mon avis. On se voit partir en vacances nous aussi en compagnie de ce couple qui a vraiment besoin de repos. Parce que la vie professionnelle est parfois omniprésente dans le quotidien, une bonne coupure est toujours la bienvenue. Les tons sont doux, à la fois un peu pétillants et apaisants. Un vrai plaisir pour les yeux. L’humour est également un aspect qui m’a beaucoup plu avec des situations un peu loufoques et étonnantes.

C’est aussi cet aspect loufoque qui m’a déçue. Je ne m’attendais pas à une histoire aussi improbable, et je n’ai pas vraiment réussi à l’apprécier. Difficile d’imaginer qu’à cause d’une simple grenadine, un personne puisse être physiquement changée. Qu’elle puisse quitter l’âge adulte pour retrouver son corps d’enfant. Je manque sans doute un peu d’imagination, mais c’est la raison pour laquelle cette bande dessinée m’a laissée un peu perplexe.

J’ai saisi l’idée que l’auteur voulait transmettre. On oublie trop souvent, une fois adulte, la joie de vivre et l’insouciance de l’enfance. On oublie nos rêves, notre folie. C’est une parenthèse un peu folle et surprenante qui attend Régis et Valérie lors de ce départ en vacances. Je crois cependant qu’il m’a manqué un peu de réalisme pour être touchée par le propos.

Pour résumer …

De bonnes idées, de jolis dessins, mais un concept trop loufoque et étonnant pour que j’y sois sensible. Je suis donc restée en dehors de l’histoire de cette bande dessinée.

Ma note : ★★☆☆☆☆
(07/20)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s