Jeunesse

Bianca • Loulou Robert

Cela fait un moment que j’ai ce roman dans ma PAL et comme bien souvent, j’attendais le bon moment pour le lire. Je savais qu’il serait intense, voire difficile. Je remercie Julliard pour cette lecture.

Résumé …

Parce qu’elle devrait manger davantage et n’aurait pas dû s’ouvrir les veines à un si jeune âge, Bianca est admise dans l’unité psychiatrique pour adolescents de sa ville natale. Bianca ne s’élève pas contre cette décision. Elle ne se révolte pas. Même si elle ne voit pas en quoi le fait d’être enfermée et soumise à de multiples interdits peut atténuer la souffrance qui la détruit, Bianca se tait, obéit et regarde. Elle observe le monde chaotique qui l’entoure. Tous, médecins, soignants, patients et familles ont l’air si fragiles, si démunis… Aucun remède ne semble exister, aucune lumière ne paraît capable d’éclairer ce lieu opaque ou Bianca a le sentiment effrayant de s’être enfermée toute seule. Et pourtant… La vie est là. Les sensations, les émotions, les visages, les événements, les affrontements, les pulsions, les sentiments vous cernent et vous travaillent au corps. On peut croire qu’on ne sait plus vivre, on vit tout de même. Et Bianca observe avec une attention scrupuleuse ce flot de vie inexorable qui, sans qu’elle n’y puisse rien, l’envahit, la ranime et la submerge.

Mon avis …

Si je classe ce livre dans « jeunesse », c’est parce qu’il traite de l’adolescence. Il m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à la ligne éditoriale de La Belle Colère, qui publie souvent des livres dérangeants, durs, qui reflètent l’adolescence telle qu’elle est vraiment. Non pas une période de rêve et de premiers émois, mais un passage de la vie où il est difficile de se construire, plus vraiment en tant qu’enfant, mais pas non plus réellement en tant qu’adulte. J’avais entendu Loulou Robert parler de son livre lors de sa sortie et j’avais été extrêmement touchée par ses mots, son émotion, ses expressions. J’avais alors senti que son roman me plairait sans aucun doute, et ce fut le cas. Je l’ai quasiment lu en une seule journée, et je compte bien me procurer la suite, Hope, afin de la lire également.

Les sujets évoqués sont difficiles et il faut, je crois, bien choisir le moment auquel on s’y plongera. Parce que cela peut remuer. L’écriture de Loulou Robert est directe, crue. Il y est question de dépression, de suicide, de désir profond d’en finir avec la vie. L’auteur vient chercher nos émotions les plus intimes et nous fait pénétrer au sein d’un hôpital psychiatrique. On y rencontre des adolescents, tourmentés par des souffrances profondes et qui vont pourtant trouver les uns dans les autres un réconfort, une compagnie, et une envie de s’en sortir, de vivre. Il est question dans ce livre de traumatismes, d’angoisses, de difficulté à trouver sa place, à vivre avec soi-même, à voir une lumière au bout du tunnel.

Je me suis attachée aux personnages de ce livre dans lequel chacun trouve sa propre place. Ce qui est beau, c’est la lumière qui se dégage de ce récit. L’espoir, aussi, alors même qu’il contient tant de noirceur. Le mélange est tout simplement beau. J’ai hâte de lire la suite car je la sens pleine de promesses, et je souhaite profondément retrouver Bianca. Parce qu’on se surprend à l’aimer de tout notre coeur.

Pour résumer …

J’ai énormément aimé l’écriture de ce livre, la plume de Loulou Robert qui a su retranscrire avec une justesse rare l’adolescence et les maux de chacun.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

8 réflexions au sujet de « Bianca • Loulou Robert »

  1. Quelle belle découverte tu nous fais découvrir… Pour avoir vécu une adolescence très dure psychologiquement et une dépression très longue qui s’est ensuivie, je pense que cela me ferait du bien de lire un écho de ce genre de sentiments, même si ce que j’ai vécu est vraiment moins dur, et que j’en suis sortie. Merci !

    1. Ah oui ? Pour quelle raison ? Je trouve qu’il est dans la lignée des romans de La Belle Colère et plus particulièrement de Tout plutôt qu’être moi. Etant donné que ce sont des romans ados, pour moi c’était évident de classer Bianca dans la même catégorie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s