Parutions Poches

Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche – Août 2017

Alors que sortent beaucoup de grands formats en librairie, je garde toujours un oeil sur les parutions poche afin de vous signaler les titres de ces livres que j’avais adorés et qui sont désormais disponibles à petits prix ! En voici une nouvelle sélection.

16 août 2017 : La maladroite, d’Alexandre Seurat (Babel)

Ma chronique (18/20)

Tout commence par un avis de recherche, diffusé à la suite de la disparition d’une enfant de 8 ans. La photo est un choc pour une institutrice qui a bien connu cette gamine. Pour elle, pas de doute : cette Diana n’a pas été enlevée, elle est déjà morte, et ses parents sont coupables. Remontant le temps, le roman égrène les témoignages de ceux l’ayant côtoyée, enseignants, grand-mère et tante, médecins, assistants sociaux, gendarmes… Témoins impuissants de la descente aux enfers d’une enfant martyrisée par ses parents qui, malgré les incitations à parler de plusieurs adultes, refusera de les dénoncer.

17 août 2017 : Tout plutôt qu’être moi, de Ned Vizzini (10-18)

Ma chronique (18/20)

Durant l’une des séances chez son psy, Craig Gilner apprend qu’il existe une maladie mentale appelée le syndrome d’Ondine : ceux qui en souffrent oublient de respirer ; pour ne pas mourir asphyxiés, ils doivent se répéter sans cesse « respire, respire, respire ». La dépression, Graig va en faire l’expérience, c’est ce qui arrive quand on oublie de vivre.

17 août 2017 : Mazie, Sainte patronne des fauchés et des assoiffés, de Jami Attenberg (10-18)

Ma chronique (20/20)

Mazie Phillips tient la billeterie du Venice, cinéma d’un quartier populaire du sud de Manhattan. Le jazz vit son âge d’or et elle ne se fait pas prier pour faire la fête. Avec l’arrivée de la grande dépression, sa vie bascule. Elle décide alors d’ouvrir les portes de Venice à ceux qui ont tout perdu.

23 août 2017 : Petit Pays, de Gaël Faye (Le Livre de Poche)

Ma chronique (17/20)

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

23 août 2017 : Beaux rivages, de Nina Bouraoui (Le Livre de Poche)

Ma chronique (14/20)

C’est une histoire simple, universelle. Après huit ans d’amour, Adrian quitte A. pour une autre femme : Beaux rivages est la radiographie de cette séparation. Quels que soient notre âge, notre sexe, notre origine sociale, nous sommes tous égaux devant un grand chagrin d’amour. Les larmes rassemblent davantage que les baisers. J’ai écrit Beaux rivages pour tous les quittés du monde. Pour ceux qui ont perdu la foi en perdant leur bonheur. Pour ceux qui pensent qu’ils ne sauront plus vivre sans l’autre et qu’ils ne sauront plus aimer. Pour comprendre pourquoi une rupture nous laisse si désarmés. Et pour rappeler que l’amour triomphera toujours. En cela, c’est un roman de résistance.

Souhaitez-vous lire certains de ces titres ?

Publicités

10 réflexions au sujet de « Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche – Août 2017 »

  1. Tout plutôt qu’être moi me tente depuis des mois et des mois, et je ne le trouve jamais en librairie… La couverture de La Belle Colère est plus jolie, mais si je le trouve en poche avant, je me jetterai dessus !

  2. J’avais repéré « tout plutôt qu’être moi » aux éditions la belle colère. Je ne sais pas encore si je le prendrai plutôt en poche ou si , pour le plaisir de la couverture , je le prendrai chez la belle colère…

  3. Oh j’avais beaucoup aimé La maladroite et Tout plutôt qu’être moi. Ce sont des emprunts médiathèque donc je pense me jeter sur le poche de Tout plutôt qu’être moi. ^^ J’aimerais aussi en profiter pour découvrir Petit Pays. C’est fou que le temps passe vite, car j’ai l’impression que sa sortie GF date d’hier.^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s