Jeunesse

Ma vie de Bacha Posh • Nadia Hashimi

Depuis que j’ai découvert cette auteur avec son premier roman, je les lis tous (La perle et la coquille, Si la lune éclaire nos pas) et elle fait partie de mes auteurs préférés. J’ai d’ailleurs pu l’interviewer sur le blog l’an dernier, ce qui fut l’occasion d’échanger sur l’ensemble de ses romans, dont celui-ci qui n’était pas encore paru en français à l’époque. Après avoir adoré La perle et la coquille, je suis ravie qu’elle ait choisi d’écrire sur l’Afghanistan cette fois-ci à destination des plus jeunes (8-14 ans). Merci à Castelmore pour cette lecture.

Résumé …

La famille d’Obayda aurait bien besoin d’un peu de chance : depuis l’accident de leur père, la vie dans la campagne afghane n’est pas facile pour la fillette de dix ans et ses soeurs. La tante d’Obayda a une idée pour leur porter bonheur : transformer la fillette en bacha posh, c’est-à-dire la faire passer pour un garçon. D’abord désemparée, Obayda – désormais appelée Obayd – devient amie avec Rahim, une autre bacha posh. En sa compagnie, elle va découvrir la liberté…

Mon avis …

La tradition des bacha posh avait déjà été abordée par Nadia Hashimi dans son roman adulte « La perle et la coquille », mais je crois que c’était une excellente idée d’écrire à ce sujet pour les enfants. Après tout, ce sont les enfants qui sont les premiers concernés, et je crois que les enfants du monde entier ont des choses à apprendre de cette histoire. Parce que s’ils ont eux-mêmes la chance de vivre dans un pays où ils jouent, vont à l’école et s’habillent librement, ce n’est pas le cas partout. En l’occurence, les petites afghanes sont bien souvent déguisées en garçon afin que la famille puisse s’en sortir un peu mieux. Pour faire plaisir au père, lorsqu’il n’a eu que des filles. Pour pouvoir aller à l’école, pour pouvoir avoir une meilleure situation. Beaucoup d’avantages découlent de cette pratique.

C’est ce que va vivre Obayda. Du jour au lendemain, on va lui demander de retirer la dernière lettre de son prénom, de renoncer à ses cheveux longs, à ses jolies robes et à ses danses dans la rue. On va lui imposer de devenir Obayd, d’aller à l’école avec les garçons et d’oublier la petite fille qu’elle avait un jour été. C’est toute son identité et sa perception d’elle-même qui va en être impactée. Il n’est pas facile de trouver sa place quand on n’est ni fille, ni vraiment garçon. Quand on ne peut plus partager grand chose avec ses soeurs. Quand on devient l’enfant privilégié de la maison. Quand son avenir prend soudainement un nouveau tournant, parce que l’on n’attend pas les mêmes choses d’une fille et d’un garçon.

La situation révèle aussi l’absurdité d’une société qui ne permet pas les mêmes libertés aux femmes et aux hommes. Quand un enfant se déguise en garçon, il voit soudain ses libertés être décuplées. Je redoutais un peu la redondance entre ce roman-là et La perle et la coquille, même si je savais que celui-ci serait bien sûr plus simple étant donné qu’il est destiné aux enfants. J’ai été très heureuse de constater que le traitement du sujet était bien différent. Ici, Nadia Hashimi nous place véritablement dans la peau d’une petite fille et dans cette transformation radicale qu’elle va vivre.

Le reproche que je pourrais lui faire et sans doute la rapidité de certains enchainements qui rendait certaines situations peu crédibles. Il est toujours difficile de se mettre à hauteur d’enfant pour juger un livre à destination des plus petits. En tout cas, l’histoire est très belle et a l’intérêt d’approfondir une tradition souvent méconnue en permettant de découvrir également la culture afghane. Nadia Hashimi fait passer, à travers de cette histoire, une belle réflexion sur le genre et l’identité qui me semble plus que jamais importante.

Pour résumer …

La tradition des bacha posh racontée aux plus jeunes à travers le personnage d’Obayda qui, soudainement, va devoir devenir un garçon. Un livre passionnant sur l’Afghanistan, sa culture, et ses traditions.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s