BD Adulte

Hibakusha • Thilde Barboni et Olivier Cinna

Je serais surement passée à côté de cette bande dessinée si mon amie Diane Livres ne m’en avait pas parlé avec enthousiasme. C’est un emprunt médiathèque qui m’a permis de la lire et j’en suis très contente.

Résumé …

Ludwig Mueller est traducteur-interprète pour le parti hitlérien. Envoyé à Hiroshima afin de travailler sur des documents confidentiels, il ne parvient pas à échapper à ses tourments d’homme, de père désabusé et de mari volage, qui se gravent dans sa chair et lui causent d’intenses douleurs. C’est alors que sa rencontre avec une belle Japonaise va bouleverser toutes ses convictions, jusqu’au plus profond de son âme.

Mon avis …

Je ne connaissais pas le terme « Hibakusha », et ce dernier désigne les survivants à la bombe nucléaire ayant touché Hiroshima et Nagasaki en août 1945. Le ton est donc donné pour cette bande dessinée qui exploite l’avant et l’après bombardement nucléaire.

Le personnage principal, Ludwig, est un traducteur qui travaille pour les nazis et qui va être envoyé au Japon pour assurer ses missions. Sa rencontre avec une japonaise séduisante va être, pour lui, une nouvelle raison de vivre. C’est tout simplement le coup de foudre entre eux. Seulement, le Japon va connaître un bombardement nucléaire sans précédent. Alors même que Ludwig obéissait aux ordres donnés jusqu’alors, il va réaliser qu’il peut, par ses actions, impacter le cours des choses, et faire ce qui lui semble juste.

Cette bande dessinée est très poétique dans ses dessins, on est transporté au Japon, et on vit l’histoire d’amour entre les personnages avec une intensité délicieuse. J’ai également ressenti une grande pudeur dans la façon de traiter le bombardement. La japonaise est le fil conducteur de cette histoire, mais il m’a semblé que les auteurs n’allaient pas assez loin dans les différents sujets qu’ils traitent. J’ai notamment eu une sensation de « trop peu » concernant le bombardement qui est très tardif, et dont on saisit peu les impacts. La BD a une réelle utilité, un réel sens, et elle aurait, je pense, mérité d’être un peu plus approfondie.

J’ai tout de même su apprécier l’histoire, j’ai eu envie de m’intéresser de plus près à ce drame de notre Histoire et à tous ces survivants bien souvent oubliés. La poésie de cet ouvrage m’a également transporté et fait voyager pendant quelques instants suspendus.

Pour résumer …

Les « Hibakusha », survivants au bombardement nucléaire ayant touché Hiroshima sont au coeur de cette BD historique qui mêle drame nucléaire, guerre mondiale, et histoire d’amour romanesque. Un destin tragique qui m’a touchée même si j’aurais aimé un peu plus d’approfondissement des différents sujets.

Ma note : ★★★★☆☆
(14/20)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Hibakusha • Thilde Barboni et Olivier Cinna »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s