BD Adulte

Tu pourrais me remercier • Maria Stoian

C’est en flânant dans une librairie spécialisée en bandes dessinées que mon regard s’est posé sur ce roman graphique publié chez Steinkis, une maison d’édition que j’apprécie beaucoup (j’ai déjà lu et adoré Conduite Interdite & Ecumes). Je leur fais plutôt confiance, étant donné la qualité globale de leurs publications, et je me la suis offerte. Cette BD est sortie le 04 octobre dernier.

Résumé …

Réunissant les voix d’hommes et de femmes de tous âges, les histoires contenues de cet ouvrage sont des expériences réelles de violence sexuelle, de violence et de harcèlement. Tu pourrais me remercier rappelle aux victimes qu’elles ne sont pas seules et à tous qu’aucune agression n’est anodine.

Mon avis …

J’ai immédiatement lu cette BD après l’avoir achetée, et je me suis rapidement fait un avis sur cet ouvrage. L’idée m’a semblé très importante : recueillir des témoignages de violences et agressions sexuelles anonymes sur internet et les publier dans une bande dessinée regroupant différents types de violences sexuelles : harcèlement de rue, viols, etc.

L’idée de départ me plaisait beaucoup, parce que je pense que trop peu de victimes osent s’exprimer après avoir vécu une expérience aussi traumatisante que celle-ci. Après que son intimité la plus profonde ait été violée, il est bien souvent difficile d’exprimer sa détresse. Par cette BD, Maria Stoian leur donne une voix, leur permet d’être entendu à plus grande échelle.

Pourtant, je n’ai pas été vraiment convaincue par l’ouvrage. Au-delà du fait que son existence me semble importante, les dessins m’ont laissé indifférente, voire m’ont gênée. Je les ai trouvés froids, manquant de sensibilité et de poésie. Et c’est pour moi un critère très important quand je lis une bande dessinée, sans quoi je me dirige plutôt vers un essai ou un documentaire. Le style plaira peut-être à certains lecteurs, mais ça n’a pas été mon cas. De plus, les témoignages sont trop courts à mon sens, et certains presque incompréhensibles. J’ai ressenti qu’ils n’étaient pas exploités et mis en valeur comme ils auraient dû l’être, au vu de leur importance. De même, le style change complètement d’une histoire à l’autre, ce qui est assez déroutant à la lecture.

J’ai donc au final été assez déçue par cette BD qui aurait pu me toucher mais j’aurais aimé des dessins plus recherchés, plus doux aussi, même si le sujet ne l’est pas. Le côté « humain » de tout cela n’apparait quasiment pas. Cela rend difficile le fait de s’identifier aux personnages et j’ai ressenti un sentiment de malaise qui m’a rappelé une BD du même style « Les crocodiles » . Il y avait également des moyens pour approfondir bien davantage chaque passage, chaque traumatisme, et tout est expédié beaucoup trop rapidement.

Pour résumer …

Un recueil de témoignages sur le sujet des violences et agressions sexuelles qui permet aux victimes d’être entendues. Le sujet est très important, pourtant son traitement ne m’a pas convaincue, que ce soit dans les dessins ou dans l’approfondissement de chaque témoignage.

Ma note : ★★☆☆☆☆
(08/20)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Tu pourrais me remercier • Maria Stoian »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s