Romance

La fille qui aimait les abeilles • Santa Montefiore

Une jolie couverture, un résumé plein de douceur, une maison d’édition que j’apprécie depuis plusieurs années. La fille qui aimait les abeilles était fort bien partie pour être une lecture réconfortante. Malheureusement, les choses ne se sont pas passées comme prévu. Merci à Charleston pour cette lecture.

Résumé …

1973. Trixie Valentine est amoureuse du leader d’un groupe anglais de rock qui passe l’été sur la petite île au large de Cape Cod (Massachusetts) où elle a grandi. La jeune femme en a assez de sa vie isolée, et rêve des grandes villes du monde. Elle a prévu de quitter l’île à l’automne avec Jasper ; après tout, elle ne veut pas finir comme sa mère, Grace, qui s’occupe des jardins des grands propriétaires depuis qu’elle a quitté l’Angleterre avec son mari, Freddie, à la fin de la guerre. Trixie ne comprend pas non plus l’obsession de sa mère pour les abeilles, et pourquoi elle les regarde s’affairer autour des ruches.

1937, l’Angleterre se prépare à la guerre, et la jeune Grace Hamblin est sur le point de se marier. Mais alors qu’elle est sur le point de s’engager avec Freddie Valentine, elle est déchirée entre cet amour de jeunesse et le superbe aristocrate qu’elle ne pourra jamais épouser, malgré son amour débordant pour lui. Le prix à payer pour faire le bon choix est énorme, et elle transporte sa douleur de l’autre côté de la planète, où Freddie, revenu gravement blessé de la guerre, amène également sa propre douleur, mais aussi un énorme secret.

Mon avis …

J’ai vraiment essayé d’aimer ce livre. J’ai même persévéré en décidant de le terminer alors que j’avais très envie de l’arrêter. Si le début m’a enchanté et captivé par la découverte de Trixie, cette jeune femme un peu rebelle, attirée par un rockeur qui ne correspond pas vraiment aux souhaits que ses parents ont pour son avenir, j’ai rapidement compris que ça n’allait pas être la même chose pour la suite.

L’alternance d’époques m’a ici gênée car elle m’a empêchée de véritablement m’attacher aux personnages et de plonger dans l’époque. J’avais le sentiment d’être coupée dans le récit, et donc de décrocher systématiquement. De plus, j’ai un peu l’impression que ces constructions deviennent trop fréquentes dans les romans, et à force d’en lire, je suis vraiment lassée. Comme on s’en doute, les deux périodes évoquées dans le livre vont être liées, et ces connexions m’ont semblé un peu irréalistes. Tout est très prévisible, mais tout est surtout trop gros pour qu’on y croit. Les destins de la mère et de sa fille sont tellement proches que l’on s’interroge sur la probabilité de telles coïncidences dans la vraie vie. J’ai pour ma part besoin d’y croire un minimum pour plonger dans une histoire et être emportée.

Enfin, dernier aspect qui n’a pas réussi à me convaincre : l’écriture, ou en l’espèce, la traduction. Elle n’a, à mon sens, rien arrangé … Certaines expressions reviennent de façon grossière, et n’ont rien de naturel dans la situation concernée. Le roman est mélodramatique et assez cliché, un peu à l’image des romans de Lucinda Riley que je n’aime pas vraiment pour ma part. Le point positif est quand même Trixie et Grace qui sont deux femmes auxquelles on s’attache par leur passion pour l’apiculture et leur profonde gentillesse et bienveillance. Certains passages ont même presque réussi à me faire oublier tous ces petits défauts, mais ils ont été un peu trop rares malheureusement.

Pour résumer …

Un peu lassée par l’alternance d’époques, et très peu convaincue par le côté prévisible, cliché et un peu larmoyant du récit … J’ai quand même apprécié les deux héroïnes qui restent attachantes, même si l’histoire dans son ensemble n’aura pas su me toucher ni me convaincre.

Ma note : ★★☆☆☆☆
(07/20)

Publicités

7 réflexions au sujet de « La fille qui aimait les abeilles • Santa Montefiore »

  1. ce livre me tentait, mais maintenant j’hésite … je trouve qu’il y a de plus en plus de romans avec des alternances d’époques et cela n’apporte pas toujours quelque chose à l’histoire !

  2. Je te rejoins, certains aspects ont également été décevants pour moi. Cependant, j’ai réussi à m’accrocher à l’histoire qui se déroule dans les années 40 et ça a beaucoup joué sur mon avis 🙂

  3. Et bien moi je ne suis pas de votre avis !! je viens de le lire et le terminer et je le trouve magnifique !! beaucoup d’émotions, d’interrogations, de passion, d’épreuve….j’ai vraiment eu l’envie de lire la fin pour trouver les réponses à mes questions ! Pour ma part je m’en posais beaucoup… pourquoi le départ, qui l’a décidé et pourquoi …où est il …qu’est il devenu … etc…( je peux pas donner plus d’exemple de questions…ça gâcherait le suspens pour ceux qui le liront) Certes on peut s’imaginer la fin ..ou pas ….car il peut y avoir plusieurs possibilité. Bref … c’est un peu compliqué ( pour ma part ) de donner mon avis sans dévoiler un soupçon de l’histoire lol ..en tout cas…j’ai adoré ce livre!
    Merci 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.