Parutions littéraires

Rentrée littéraire • Février 2018 : Les parutions qui m’intéressent

Même si la plupart des parutions de la rentrée littéraire d’hiver a lieu en janvier, beaucoup d’autres paraissent en février et c’est pour notre plus grand bonheur de lecteur. Voici une partie des titres que j’ai pu repérer pour le mois de février, et je peux vous dire que j’ai hâte car j’ai le sentiment que la plupart sont de potentiels coups de coeur et des valeurs sures !

01 février 2018 : Ce soir, on regardera les étoiles, de Alì Ehsani (Belfond)

Acheter le roman *

La guerre, c’est le quotidien d’Alì, huit ans. Les rues de Kaboul englouties sous les tirs de mortier, les terrains de foot improvisés au milieu des décombres, le petit garçon est habitué. Mais un soir, au retour de l’école, c’est sa maison qui a disparu et, avec elle, ses parents. Sans famille ni argent, Alì et son grand-frère Mohammed prennent la route. Direction l’Iran, la Turquie, la Méditerranée, d’autres rives, à la recherche d’autres étoiles sous lesquelles trouver refuge. Cinq ans plus tard, Alì est devenu un adolescent. Un gamin de treize ans cramponné au châssis d’un poids lourd en partance pour l’Italie. Un jeune homme épuisé, qui rassemble ses forces pour fuir, toujours plus loin. Seul. Car Mohammed, son grand frère, son héros, s’est égaré en chemin… Qu’est-il arrivé ? Les deux garçons pourront-ils jamais tenir leur promesse d’être réunis, libres et heureux, sous les étoiles ?

01 février 2018 : Une minute d’attraction, de Carrie Elks (Presses de la Cité)

Acheter le roman *

Londres, 31 décembre 1999, une soirée de réveillon ultra chic. Gothique jusqu’au bout des ongles et armée d’un sens de la répartie hors norme, Hanna donne un coup de main à sa mère, traiteur. Aux antipodes, Richard, impeccable dans son costume cravate, est un New-Yorkais aisé que son père destine à Wall Street. Hanna le désarçonne autant qu’elle le séduit. Il n’a jamais rencontré une fille comme elle.

12 mai 2012. Hanna et Richard ne se sont plus adressé la parole depuis des années. Elle est pourtant là, à New York, pour lui révéler un secret explosif.

01 février 2018 : Filles de la mer, de Mary Lynn Bracht (Robert Laffont)

Acheter le roman *

Sur l’île de Jeju, au sud de la Corée, Hana et sa petite soeur Emi appartiennent à la communauté haenyeo, au sein de laquelle ce sont les femmes qui font vivre leur famille en pêchant en apnée. Un jour, alors qu’Hana est en mer, elle aperçoit un soldat japonais sur la plage qui se dirige vers Emi. Aux deux filles on a maintes fois répété de ne jamais se retrouver seules avec un soldat. Craignant pour sa soeur, Hana rejoint le rivage aussi vite qu’elle le peut et se laisse enlever à sa place. Elle devient alors, comme des milliers d’autres Coréennes, une femme de réconfort en Mandchourie.

01 février 2018 : Une lueur d’espoir, de K. A. Tucker (Hugo New Romance)

Acheter le roman *

Catherine Wright habite en Pennsylvanie, dans une petite ville où la population atteint tout juste deux mille habitants en dehors de la saison touristique. Elle est serveuse et s’occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu’elle rentre dans le brouillard d’un énième » blind date » organisé par sa patronne et amie Lou, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d’un des occupants avant que le véhicule s’embrase. Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national. Mais Catherine a déjà eu son heure de gloire quelques années auparavant, et la dernière des choses qu’elle souhaite, c’est d’être à nouveau sous la lumière des projecteurs et de voir son passé ressurgir. Elle ne révèle pas son identité. Et ça marche. Un moment… Jusqu’au jour où elle trouve l’homme qu’elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie. L’amitié qu’ils ressentent l’un pour l’autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond que ni l’un ni l’autre ne s’attendait à ressentir. Un sentiment que Catherine n’est pas certaine de pouvoir gérer, un sentiment auquel elle a du mal à croire… Comment une superstar comme Brett Wadden pourrait-il s’intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu’elle voit briller dans ses yeux ne s’éteigne ?

08 février 2018 : Le café des petits miracles, de Nicolas Barreau (Héloise d’Ormesson)

Acheter le roman *

Elle n’est a priori pas le genre de fille qui, de but en blanc, vide son compte en banque et, par une froide matinée de janvier, saute dans un train à destination de Venise ! Mais parfois la vie est imprévisible et une phrase énigmatique retrouvée dans un vieux livre peut avoir des conséquences inattendues…

08 février 2018 : Sous les étoiles silencieuses, de Laura McVeigh (Fleuve)

Acheter le roman *

Il y a certains voyages qu’on n’aimerait jamais avoir à faire. Et que l’on fait pourtant s’ils offrent le seul moyen de survivre. Été 1990. Afsana, 15 ans, se trouve à bord du Transsibérien vers la Russie. Elle vient de loin. De très loin. Sa ville, Kaboul, l’endroit où elle se sentait jadis chez elle, a été ravagée par la guerre civile, suite à l’arrivée des talibans. Depuis, Afsana et les siens sont en fuite, parcourant le pays d’un bout à l’autre, en perpétuelle recherche d’un lieu où enfin trouver la paix. Cet ultime trajet en train est l’occasion de se remémorer les événements qui ont précédé le départ, mais aussi toutes les étapes de cette longue fuite en famille. Afsana se souvient de la belle maison au cœur de la ville et de l’arbre de Judée dans le jardin, de l’amour de ses parents, de leur foi en l’avenir. Du bonheur d’être unis. Mais aussi de l’horreur qui s’immisce progressivement dans le quotidien et qui finit par les contraindre à partir. Avec, au bout du voyage, une unique question : comment recommencer lorsque tout a été perdu ?

08 février 2018 : La femme à la fenêtre, de A. J. Finn (Presses de la Cité)

Acheter le roman *

Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bétabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russel – un père, une mère et un adorable ado –, qui vient d’emménager en face. Un soir, Anna est témoin d’un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ?

08 février 2018 : L’âge de raison, de Jami Attenberg (Les Escales)

Acheter le roman *

Autour d’Andréa Bern, célibataire légèrement alcoolique ayant renoncé à sa vocation artistique, tout le monde semble avoir une idée bien précise de ce que signifie  » être adulte  » : sa meilleure amie, Indigo, a choisi de se marier, son frère – qui semble être miraculeusement sorti indemne de leur enfance mouvementée – s’apprête à devenir père, et son ami Matthew a choisi de consacrer tout son temps (et son argent) à la peinture et à ses tableaux. Pour Andréa, la vie d’adulte ressemble surtout à une lutte permanente. À l’ombre de l’Empire State Building, elle cherche sa voie. Comment tracer son chemin à New-York quand on aime les pas de côté ? Saura-t-elle atteindre un jour l’âge de raison ?

08 février 2018 : Les mille visages de notre histoire, de Jennifer Niven (Gallimard)

Acheter le roman *

Libby Strout s’est cachée chez elle depuis le décès de sa mère, mais elle se sent désormais prête pour le lycée. Personne ne la connaît vraiment au-delà de son obésité. Jack Masselin est un jeune homme sûr de lui, sexy et distant que tout le monde pense connaître, mais qui cache un secret. Il rencontre Libby et leur monde respectif change.

15 février 2018 : Le goût sucré des souvenirs, de Beate Teresa Hanka (Les Escales)

Acheter le roman *

Elisabetta Shapiro, 80 ans, vit seule dans sa maison familiale au coeur de Vienne. De son enfance, elle a conservé des dizaines de pots de confiture d’abricot, tous confectionnés avec sa mère. Véritable madeleine de Proust, la confiture sucrée la replonge immanquablement dans son passé de jeune fille juive dans la Vienne nazie : son quotidien d’abord faste et luxueux, ses grandes soeurs qu’elles jalousaient secrètement, la voix de sa mère lorsque celle-ci chantait. Et puis l’arrestation de toute sa famille par les SS, la solitude et la perte de repères. Quand Pola, une jeune danseuse, emménage chez la vieille dame, ses habitudes sont chamboulées. D’autant plus que Pola lutte, elle aussi, contre ses propres démons. Malgré leurs différences, les deux femmes vont peu à peu se rapprocher et nouer des liens plus forts qu’elles ne l’auraient imaginé.

22 février 2018 : Les coeurs fragiles de la maison bleue, de Juliet Ashton (Prisma)

Acheter le roman *

A Londres, au coeur de Notting Hill, se dresse une belle maison bleue divisée en cinq appartements. Sarah, psychologue pour enfants, habite l’un d’entre eux. Au fil des années, la jeune trentenaire a sympathisé avec les autres propriétaires : une vieille dame un peu revêche, un jeune couple dynamique, une mère et sa fille très secrètes… Mais depuis son divorce d’avec Léo, six mois plus tôt, Sarah ne profite plus comme avant de l’élégante maison victorienne et de son petit jardin. Et pour cause : son ancien mari, qui l’a quittée pour une autre, s’est installé deux étages plus bas, avec sa nouvelle compagne. Pour Sarah, l’heure des choix a sonné. Doit-elle profiter de cette occasion pour essayer de reconquérir Léo, qui ne cesse de la troubler ? Ou, au contraire, quitter définitivement la maison bleue ? Tirer un trait sur le passé et prendre un nouveau départ ? Alors qu’elle s’apprête à écrire une nouvelle page de sa vie, Sarah sait qu’elle pourra compter sur l’aide et le soutien de ses voisins.

23 février 2018 : Les louves, de Flore Balthazar (Dupuis)

Acheter la BD *

Comment vit-on lorsqu’on est une femme belge sous l’occupation allemande ? C’est ce que vont apprendre Marcelle et Yvette, deux filles de La Louvière, au cours de ces longues années de guerre. Aux côtés de leurs frères et de leurs parents, elles grandiront jusqu’à devenir peu à peu des femmes soucieuses de préserver leur monde, des Louves prêtes à se battre pour vivre et à vivre pour être elles-mêmes.

28 février 2018 : La chorale des dames de Chilbury, de Jennifer Ryan (Albin Michel)

Acheter le roman *

Angleterre, début de la Seconde Guerre mondiale. Primrose Trente, récemment arrivée à Chilbury, invite les femmes du village à transgresser le décret du pasteur fermant la chorale en l’absence d’hommes. Le groupe réunit une veuve inquiète pour son fils, la plus belle fille des environs, sa petite soeur, une réfugiée juive et une sage-femme louche. Elles résistent au malheur par le chant.

28 février 2018 : Changer l’eau des fleurs, de Valérie Perrin (Albin Michel)

Acheter le roman *

Violette Toussaint est garde-cimetière. Avant, elle était garde-barrière. Avant, quand elle vivait aux côtés de Philippe et de leur petite Léonine. Avant que leur fille ne parte en colonie de vacances et meurt asphyxiée pendant son sommeil. Avant que Violette ne croise la route de Sacha, guérisseur de l’âme, qui va lui confier les clés de sa maison et de son poste. Au milieu des tombes, des fleurs et des chats, Violette réapprend à vivre. Elle découvre une nouvelle famille auprès d’Elvis, de Nono et de Gaston, les fossoyeurs, et de Cédric le curé. Un jour, un homme vient frapper à sa porte et la sort de sa torpeur. Il s’appelle Julien Seul et semble encore plus désemparé qu’elle. Dans ce coin de terre qui devient son refuge, tout est possible, même les miracles. Comme celui de retrouver le goût de la vie et la douceur de l’amour.

28 février 2018 : La meilleure façon de marcher est celle du flamant rose, de Diane Ducret (Flammarion)

Acheter le roman *

La loi de Murphy n’est rien comparée à la loi d’Enaid : tout ce qui est susceptible de mal tourner tournera plus mal encore qu’on aurait humainement pu le prévoir. Après avoir été quittée à Gdansk par téléphone, Enaid se rend à l’évidence : les fées qui se sont penchées sur son berceau ont dû s’emmêler les pinceaux. Comment expliquer, sinon, la sensation qu’elle a depuis l’enfance qu’il lui a toujours manqué quelqu’un ? Il y a de quoi se poser des questions quand les parents adoptifs sont en fait les grands-parents, que la mère est danseuse de nuit, que le père change de religion comme de famille, que les bunkers de l’ETA servent d’école buissonnière. Et que l’accident d’un instant devient la fracture de toute une vie… On peut se laisser choir ou faire le saut de l’ange. Être boiteux ou devenir un flamant rose. Sur ses jambes fragiles, tenir en équilibre avec grâce par le pouvoir de l’esprit, un humour décapant et le courage de rester soi.

28 février 2018 : Quatre murs et un toit, de Camille Anseaume (Calmann-Lévy)

Acheter le roman *

Lorsqu’elle apprend que ses parents veulent vendre la maison de son enfance, Camille s’y installe pendant une semaine. Pièce par pièce, elle fait jaillir ses souvenirs, entre les manies de sa mère, les blagues de son père, les amis de son frère dont elle était amoureuse, et les chamailleries entre soeurs.

Certaines de ces parutions vous intéressent-elles ?

* Liens affiliés. Merci de votre soutien.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Rentrée littéraire • Février 2018 : Les parutions qui m’intéressent »

  1. Plusieurs livres m’intéressent voire presque tous…. mais je n’aurai pas le temps de tous les lire… non pas le temps mais malgré tout j’en rajoute 8 à ma liste. Merci pour cette présentation. Bonne lecture

  2. Je viens d’acheter « Ce soir on regardera les étoiles » et je suis très tentée par « Le goût sucré des souvenirs », « La chorale des dames de Chilbury » et « La meilleure façon de marcher est celle du flamand rose ».

  3. Très belle sélection, merci pour ces découvertes ! J’avais déjà prévu de lire Sous les étoiles silencieuses, le premier roman de l’irlandaise Laura McVeigh, je rajoute suite à ton billet les romans de Mary-Lynn Bracht, Jennifer Ryan et Jennifer Niven 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.