Parutions Poches

Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche – Février 2018

Comme chaque mois, je vous propose de mettre en avant dans un même article des livres que j’avais lus et aimés lors de leur sortie en grand format, et qui sont désormais disponibles en poche. Bonnes lectures !

01 février 2017 : Au premier chant du merle, de Linda Olsson (Pocket)

Ma chronique (16/20) / Acheter le roman *

Déception sentimentale ? Lassitude de vivre ? Élisabeth Blom s’est retirée du monde. Sitôt installée dans sa résidence de Stockholm, elle a débranché la sonnette et fermé sa porte à double tour. Porte à laquelle Elias, son voisin, se décide un jour à frapper, pour lui remettre son courrier. Car lui aussi s’appelle Blom… Cet incident sortira-t-il Élisabeth de sa pénombre ? Ou faudra-t-il attendre un drame – et l’intervention inattendue d’Otto, libraire à la retraite – pour faire entrer la lumière dans son appartement ? Au seuil de l’été nordique, le chant du merle annonce les beaux jours.

01 février 2018 : Un fils parfait, de Mathieu Menegaux (Points)

Ma chronique (19/20)  / Acheter le roman *

Maxime, enfant unique d’Élise, a tout du fils parfait : brillantes études et carrière fulgurante ; c’est un mari aimant comme un père attentionné. Un jour, sa femme Daphné va découvrir la faille dans ce tableau idyllique. Le conflit est inévitable : il sera sans merci. Jusqu’où une mère doit-elle aller pour protéger ses filles et faire valoir ses droits, alors que personne n’accepte de la croire ? Inspiré d’une histoire vraie, Mathieu Menegaux nous livre ici le récit du combat d’une mère contre la machine judiciaire.

01 février 2017 : Les larmes de la liberté, de Kathleen Grissom (Pocket)

Ma chronique (17/20)  / Acheter le roman *

Philadelphie, 1830. Pour sauver un jeune garçon victime de marchands d’esclaves, James, va devoir affronter les secrets de son passé. Orfèvre respecté de la bonne société de Philadelphie, James devient l’amant de Caroline, jeune femme malheureuse dans son mariage. Quand celle-ci tombe enceinte, James est rattrapé par son passé. Mais avant d’avoir pu avouer ses origines à Caroline, il est appelé au secours par Henry, un ancien esclave qui lui a autrefois sauvé la vie. Son fils Pan a disparu. Tout porte à croire qu’il a été enlevé et vendu. Pour retrouver Pan, James doit retourner sur les lieux de son enfance, la colline aux esclaves…

06 février 2018 : La plage de la mariée, de Clarisse Sabard (Charleston)

Ma chronique (15/20)  / Acheter le roman *

La vie de Zoé, 30 ans, bascule lorsqu’un coup de téléphone lui apprend que ses parents ont eu un grave accident : son père est mort sur le coup et sa mère est trop grièvement blessée pour espérer s’en sortir. Avant de mourir, elle confie cependant à Zoé que l’homme qui l’a élevée n’est pas son véritable père. Pour retrouver ce dernier, elle lui donne un seul indice : la plage de la mariée.

07 février 2018 : Un clafoutis aux tomates cerises, de Véronique de Bure (J’ai Lu)

Ma chronique (19/20)  / Acheter le roman *

Au soir de sa vie, Jeanne, quatre-vingt-dix ans, décide d’écrire son journal intime. Sur une année, du premier jour du printemps au dernier jour de l’hiver, d’événements minuscules en réflexions désopilantes, elle consigne ses humeurs, ses souvenirs, sa petite vie de Parisienne exilée depuis plus de soixante ans dans l’Allier, dans sa maison posée au milieu des prés, des bois et des vaches. La liberté de vie et de ton est l’un des privilèges du très grand âge, aussi Jeanne fait-elle ce qu’elle veut et ce qu’elle peut : regarder pousser ses fleurs, boire du vin blanc avec ses amies, s’amuser des mésaventures de Fernand et Marcelle, le couple haut en couleurs de la ferme d’à côté, accueillir pas trop souvent ses petits-enfants, remplir son congélateur de petits choux au fromage, déplier un transat pour se perdre dans les étoiles en espérant les voir toujours à la saison prochaine… Un clafoutis aux tomates cerises, le plus joli roman sur le grand âge qui soit, traite sans fard du temps qui passe et dresse le portrait d’une femme qui nous donne envie de vieillir.

Pensez-vous en lire certains ?

* Liens affiliés. Merci de votre soutien.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ces livres que j’ai aimés et qui sortent en poche – Février 2018 »

  1. Je suis tentée par « un clafoutis aux tomates » mais aussi par « Un fils parfait ».
    J’ai écouté sur audiolib « les larmes de la liberté ». Il m’a moins passionné que la colline aux esclaves mais je l’ai quand même écouté avec plaisir et suivi les aventures de James avec en fond les personnages de « la colline aux esclaves. »

  2. Merci beaucoup pour ces critiques !!!
    Il y en a 3 qui me tentent bien.
    Je n’achète que des poches et depuis la rentrée de septembre il n’y en pas beaucoup qui m’ont donné envie d’en acheter.
    Bel article !!

  3. Merci beaucoup pour ces sorties en format poche. Je vais lire « un fils parfait » et « un clafoutis aux tomates cerises ». Bonne lecture à tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.