Contemporain

La chambre des merveilles • Julien Sandrel

Il arrive qu’un livre me soit envoyé, et que les mots utilisés pour m’en parler soient si forts, que j’ai envie de m’y plonger de façon complètement aveugle. Merci à Calmann-Lévy et à l’éditrice pour leur enthousiasme communicatif à l’égard de ce livre. Il est en librairie depuis le 07 mars 2018.

Résumé …

Louis a 12 ans. Ce matin, alors qu’il veut confier à sa mère, Thelma, qu’il est amoureux pour la première fois, il voit bien qu’elle pense à autre chose, à son travail sûrement. Alors il part, fâché et déçu, avec son skate, et traverse la rue à fond. Un camion le percute de plein fouet. Le pronostic est sombre. Dans quatre semaines, s’il n’y a pas d’amélioration, il faudra débrancher le respirateur de Louis. En rentrant de l’hôpital, désespérée, Thelma trouve un carnet sous le matelas de son fils. À l’intérieur, il a dressé la liste de toutes ses « merveilles », c’est-à-dire les expériences qu’il aimerait vivre au cours de sa vie. Thelma prend une décision : page après page, ces merveilles, elle va les accomplir à sa place. Si Louis entend ses aventures, il verra combien la vie est belle. Peut–être que ça l’aidera à revenir. Et si dans quatre semaines Louis doit mourir, à travers elle il aura vécu la vie dont il rêvait.
Mais il n’est pas si facile de vivre les rêves d’un ado, quand on a presque quarante ans…

Mon avis …

Une couverture multicolore, un résumé plutôt sombre, voilà le doux mélange de ce roman. La tragédie d’une vie qui va se confronter à l’envie de vivre, toujours plus forte, même quand tout semble terminé. Le roman débute avec l’accident de Louis : il est sur son skate, il percute un camion. Il est ensuite facile d’imaginer la suite. Bien qu’encore en vie, Louis est suspendu à des machines, dans le coma, sans donner signe de vie ou de conscience. De façon alternée, nous suivons ce que vit ce jeune garçon, qui entend et raisonne encore, de là où il est, et ce que traverse sa maman, déchirée entre la douleur immense de voir son fils sur son lit d’hôpital, et cette rage de vivre qui l’habite, qui l’a toujours habitée, et qui va ressortir dans cette épreuve, multipliée comme jamais.

En découvrant le « Carnet des merveilles » sous le lit de Louis, qu’il a rédigé et rempli de tous les rêves qui l’habitent et qu’il souhaite à tout prix réaliser au cours de sa vie, l’évidence frappe Thelma. Elle doit les réaliser pour lui, pour qu’il ait un aperçu de ce que peut être la vie, pour qu’il ait un avant-goût de ce qui l’attendra quand il reviendra à lui. Parce que le délai est court, que les médecins sont pessimistes, et que la vie de Louis ne tient plus qu’à un fil, Thelma va se consacrer corps et âme aux rêves de son enfant, comme pour les vivre avec lui, et pour lui.

En prenant cette décision, Thelma va se rapprocher de sa propre maman, de laquelle elle s’était éloignée depuis longtemps. Les deux femmes, touchées par la même souffrance, vont se rassembler pour s’épauler dans ces moments très difficiles, insoutenables même. Et sans s’y attendre, Thelma va également apprendre à mieux connaitre son fils, réaliser qu’elle n’a pas toujours su être présente dans la vie de son enfant, partager avec lui ses passions, ses loisirs, parce qu’elle était prise par ses propres obligations, par le quotidien qui défile à toute vitesse. Parce que c’est cela finalement la vie, c’est ne pas vivre chaque seconde en pensant que tout peut s’arrêter, mais au contraire vivre avec insouciance ce que la vie nous offre. Ce sont des regrets qu’elle ressent, de la culpabilité aussi, mais également cette sensation de redécouvrir Louis, comme jamais auparavant.

Ce roman fut donc une véritable belle surprise, je ne pensais pas qu’il me toucherait autant mais je l’ai fini en larmes, sans pouvoir faire autrement. Cette histoire nous touche forcément en plein coeur et je suis très heureuse que ce livre ait été amené à moi, sans quoi je serais sans doute passée à côté.

Pour résumer …

Entre tristesse et envie de vivre plus forte que jamais, ce livre nous bouleverse et est un cri pour la vie qui transperce chaque page. On ne peut qu’être profondément touché par cette histoire.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

ACHETER LE ROMAN *

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

Publicités

5 réflexions au sujet de « La chambre des merveilles • Julien Sandrel »

  1. Un beau roman que j’ai bcp aimé même si l’histoire de point de vue de maman ne m’a pas toujours paru crédible.
    Il fait le buzz en plus ce roman on ne voit que lui en ce moment.

  2. Je serais passée à côté aussi s’il ne m’avait pas été envoyé, et c’est un immense coup de cœur. Ma gorge s’est serrée à de nombreuses reprises, car je n’ai pas pu m’empêcher de me mettre à la place de Thelma et d’imaginer comment je réagirais si tout cela arrivait à ma fille. A côté de ça, j’ai énormément ri, j’ai trouvé le récit lumineux et vivant, sans le moindre pathos. Tout ce que j’aime 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.