BD Adulte

Blanche la colérique • Lison Pennec et Charlotte Melly

Quand Lison Pennec, auteur de cette BD, m’a contactée pour me proposer de découvrir les « ronchonnades » de Blanche, je n’ai tout simplement pas pu refuser, surtout parce que j’avais justement repéré cette BD. Un grand merci à elle pour l’envoi et la dédicace.

Résumé …

Blanche a 25 ans, elle grogne, peste, jure, fume, boit, tempête. Elle ne travaille pas parce que pour l’instant elle « cherche sa voie ». Elle voit ses copines qui finissent leurs études, soutiennent leur thèse, passent avec succès l’agrégation, se fiancent, accouchent… Elle regarde les petites annonces mais le flot de petits jobs précaires la désespère et lui donne envie de hurler. Sa mère l’appelle régulièrement avec toujours les mêmes questions et menace de lui couper les vivres. Alors Blanche occupe ses journées avec ce qu’elle sait faire : glander, boire, fumer, danser et ramener un homme chez elle en fin de soirée. Blanche va souvent voir sa grand-mère qu’elle adore. Elle boivent des bières et mangent des croque-monsieur avec du gruyère râpé un peu vert dessus parce que Mémé ne jette pas, elle a vécu la guerre. Mémé est vieille, elle aimerait bien mettre les voiles…

Mon avis …

Blanche la colérique est typiquement la BD de notre génération et il me semble certain qu’un grand nombre de jeunes sauront se reconnaitre en elle. Coincée dans la vingtaine, sans savoir ce qu’elle veut faire de sa vie, sans avoir de réel projet pour l’avenir, elle reçoit chaque jour les appels insistants de sa mère, qui souhaiterait qu’elle reprenne ses études ou qu’elle trouve un travail, plutôt que de trainer chez elle sans but, dans l’appartement payé par ses parents.

Blanche, c’est un peu nous tous. Elle aimerait faire quelque chose qui la passionne, alors en attendant de trouver quoi faire, elle déprime, elle s’occupe comme elle peut, elle sort beaucoup, fait la fête et rencontre des hommes. Avec lesquels elle ne se voit pas vraiment partager autre chose que son lit, un soir de temps en temps. Ses seuls moments un peu hors du temps, c’est quand elle rend visite à sa mémé, qui lui rappelle qu’elle a connu la guerre, et que les temps actuels ne sont finalement pas aussi durs que Blanche veut bien le croire.

La dernière page m’a beaucoup émue, et je crois que cette BD est très sincère et très représentative de ce que peuvent vivre un grand nombre de jeunes adultes. Je regrette que le texte ait souvent été un peu vulgaire à mon goût, mais contrairement à d’habitude, cela ne m’a pas empêché de vraiment beaucoup aimer cette BD. J’ai d’ailleurs eu un véritable coup de coeur pour les illustrations, qui sont sublimes.

Pour résumer …

Coup de coeur absolu pour les sublimes illustrations, et touchée et amusée par l’histoire de Blanche, cette jeune femme qui se cherche, sans vraiment se trouver. Cette BD est celle de notre génération et nombreux sont les jeunes adultes qui sauront s’y reconnaitre. Seul petit regret : la fréquente vulgarité du texte, mais j’ai su passer au-delà pour vraiment apprécier cette chouette BD.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

ACHETER LA BD *

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Blanche la colérique • Lison Pennec et Charlotte Melly »

  1. Coucou !
    Tu as adoré les dessins mais, pour ma part, ils ne me donnent pas spécialement envie, sûrement parce que c’est assez différents des bandes dessinées que l’on voit. Je note l’idée 🙂
    Bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s