Feel-Good

A la lumière du petit matin • Agnès Martin-Lugand

Chaque année depuis déjà 6 ans, mon rituel du printemps est de retrouver Agnès Martin-Lugand et de partir à la rencontre de sa nouvelle histoire et de ses nouveaux personnages. Un grand merci à elle et à Michel Lafon pour l’envoi de ce roman, en librairie depuis fin mars.

Résumé …

À l’approche de la quarantaine, Hortense se partage entre son métier de professeur de danse et sa liaison avec un homme marié. Elle se dit heureuse, pourtant elle devient spectatrice de sa vie et est peu à peu gagnée par un indicible vague à l’âme qu’elle refuse d’affronter. Jusqu’au jour où le destin la fait trébucher… Mais ce coup du sort n’est-il pas l’occasion de raviver la flamme intérieure qu’elle avait laissée s’éteindre ?

Mon avis …

Quand on veut sans arrêt lire une page de plus, c’est généralement très bon signe puisque cela signifie que le livre nous tient en haleine. C’est ce qui s’est produit avec ce roman, que j’ai vraiment beaucoup aimé. Hortense est une femme que j’ai immédiatement appréciée et même si sa vie est assez loin de la mienne, et que ses choix ne sont pas nécessairement proches des miens, j’ai quand même réussi à beaucoup m’identifier à elle. Pourtant, elle est « l’autre femme », la maitresse d’un homme marié, et ce qui semblerait à première vue « condamnable » en devient tout simplement passionnant. Je l’ai comprise, et c’est en cela que j’aime les histoires d’Agnès Martin-Lugand. Instantanément, on se met à la place de ses personnages, on a l’impression de les connaitre intimement, et cela ne fait que rendre leur histoire encore plus forte.

Hortense vit au rythme de ses moments passés avec Aymeric, un homme qui la sollicite quand il a envie de la voir, lorsqu’il n’est pas déjà pris par son travail ou par son autre vie, puisqu’il est marié et père de famille. Elle est à sa disposition, doit se rendre disponible, puisque c’est en réalité lui qui donne le rythme à leur histoire, qui provoque leurs retrouvailles. Hortense n’a, quant à elle, pas le droit de le contacter, de lui écrire ou de l’appeler. Elle ne sait rien de sa vie, c’est là leur arrangement, et elle l’accepte. Lors de leur rencontre, tout était déjà très clair. Il ne lui a pas menti ou fait croire des choses impossibles. Elle savait très bien quelle serait la relation qu’il pouvait lui offrir, et elle l’a acceptée. Parce que ce qui existe entre eux est fusionnel, passionnel et que même si elle ne peut l’avoir que très peu souvent à ses côtés, ces courts moments en valent la peine tellement ils sont forts et intenses.

C’est donc une relation particulière que nous décrit Agnès Martin-Lugand, et je me suis vraiment surprise à beaucoup m’y intéresser, et à vraiment comprendre Hortense. Car bien qu’elle sache très bien ce que Aymeric peut ou non lui offrir, elle va inévitablement en vouloir plus. Parce qu’est-ce vraiment une vie que d’être celle qui doit rester cachée ? De ne pas pouvoir partager une nuit, de devoir cacher tout ce qui rend notre vie si belle ? Est-ce normal d’être réduite à un numéro que l’autre appelle à sa guise ? Doit-elle accepter de cacher ses faiblesses et ses souffrances, sous prétexte que cet homme ne veuille que le positif dans leur histoire ? Elle a beau l’aimer plus que tout, elle doit aussi accepter de s’aimer elle-même et de rechercher son bonheur à elle, aussi. Je me suis sentie bien avec Hortense, j’ai souhaité qu’elle trouve enfin une vie qui la rende heureuse, et une personne qui lui rappelle combien elle compte. Qu’elle suffise à quelqu’un, comme chacun le mérite.

J’ai été prise dans cette histoire et j’avais envie de lire le roman d’une traite. Hortense m’a touchée, et la deuxième partie du roman est inspirante, digne des meilleurs romans feel-good. Parce que finalement, il suffit souvent de s’écouter pour trouver le bonheur, même si cela signifie de renoncer à une routine confortable ou à ce que l’on pensait être nécessaire à notre bonheur. C’est une histoire que j’ai beaucoup aimée découvrir et que je ne peux que recommander.

Pour résumer …

Tout simplement entrainée par cette nouvelle histoire et par Hortense, une héroïne à la recherche de son propre bonheur. C’est un livre inspirant, passionnant et profondément humain que j’ai adoré.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

ACHETER LE ROMAN *

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

Publicités

8 réflexions au sujet de « A la lumière du petit matin • Agnès Martin-Lugand »

  1. J’avais vraiment beaucoup aimé les deux premiers et j’ai reçu hier celui-ci. J’ai eu l’occasion de la voir parler de son roman dans l’interlude « Dans quelle éta-gère » sur France 2 et j’ai hâte… Merci pour le partage & bon dimanche à toi ☼ Bisous d’Alsace

  2. J’ai lu en diagonale car je vais bientôt le lire et je ne veux pas trop en savoir, j’ai vu que tu avais adoré cela me suffit pour avoir encore plus envie. Je relirais plus tranquillement ta chronique quand je l’aurais lu. 🙂

  3. Bonjour
    J’étais très enthousiaste à l’idée de commencer ce livre…ce n’est pas le premier que je lis d’elle.
    Le dernier m’avait laissé un peu mitigée car j’avais moins adhéré aux personnages.
    Quant à celui-ci je dois dire que j’ai été également un peu déçue..tout cela est très téléphoné.(surtout la fin)
    On voit malheureusement très vite où veut aller l’auteure.
    J’ai passé un bon moment mais j’ai peur qu’elle finisse par faire toujours le même roman.

  4. J’aime bien ses romans ils sont agreable et facile a lire et on en ressort souvent avec un petit sourire alors celui la fera sans aucun doute partie de mes etageres prochainement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.