Historique

Chère Mrs Bird • A. J. Pearce

C’est assez rare pour être souligné : nous sommes l’un des premiers pays à pouvoir lire Chère Mrs Bird ! Etant donné qu’il a, en plus, nécessité une traduction, c’est assez incroyable que Belfond le publie le même jour que sa sortie officielle. Que ce soit sa couverture, ou son sujet, ce roman avait l’air fait pour moi et sitôt reçu, je n’ai pas pu résister à l’envie de le commencer. Merci à Belfond pour ce roman sorti le 05 avril dernier.

Résumé …

Londres, 1941. À vingt-quatre ans, Emmy n’a qu’un rêve : devenir reporter de guerre. Un rêve qui semble sur le point de se réaliser lorsque la jeune femme décroche un poste au London Evening Chronicles. Enfin, Emmy va pouvoir entrer dans le vif du sujet, partir sur le front, se faire un nom au fil de la plume ! Las, c’est un poste d’assistante à la rédaction du magazine féminin Women’s Day qui lui est offert.Sa mission : répondre aux courriers des lectrices adressés à Mrs Bird, la rédactrice en chef. Mais attention, la terrifiante Mrs Bird est très stricte, et seules les demandes les plus vertueuses se verront offrir une réponse expéditive dans le poussiéreux journal. Un cas de conscience pour la jeune journaliste qui refuse d’abandonner ses concitoyennes en mal d’amour et de soutien amical. Alors que Londres sombre peu à peu sous les bombes, Emmy va mettre sa carrière en jeu pour venir en aide aux femmes restées seules à l’arrière. L’heure de la résistance féminine a sonné !

Mon avis …

Ce livre fut un vrai délice, et il contient tout ce que j’aime : le contexte de la seconde guerre mondiale, du féminisme, de l’humour et de la légèreté. Un vrai bonheur de lecture. Il m’a rappelé Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, ou encore Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles. Ces romans ont la même faculté à lier contexte historique et ambiance feel-good, ce qui les rend tout simplement merveilleux.

Je me suis rapidement prise d’affection pour Emmy, une jeune femme qui, alors que son fiancé est parti combattre, rêve de devenir reporter de guerre. Lorsqu’elle aperçoit une offre d’emploi au sein de la rédaction d’un grand journal, elle pense donc toucher son rêve, sauf que le poste se situe en réalité au sein du magazine Women’s Day. Elle ne s’attendait pas à devoir intégrer un magazine féminin, ce qui semble d’autant plus futile et sans importance en temps de guerre. En recevant chaque jour les courriers des lectrices, Emmy va cependant réaliser qu’elle peut se rendre utile d’une façon qu’elle n’avait pas envisagé. Toutes les femmes de ce pays se retrouvent livrées à elles-mêmes, sans les hommes, et beaucoup s’interrogent sur leur situation. Que ce soit une grossesse accidentelle, des interrogations sur l’intimité ou encore l’infidélité, les lettres sur ces sujets sont nombreuses, et Emmy va voir en toutes ces femmes des amies qu’elle aimerait aider. Malheureusement, tout ne va pas être si facile !

J’ai adoré ce roman et l’humour qu’il contient. Le caractère bien trempé d’Emmy en fait un livre très amusant, et on aurait presque parfois tendance à oublier qu’elle évolue en temps de guerre. AJ Pearce s’imprègne de ce contexte mais n’en fait pas toujours le coeur du livre, choisissant aussi de se focaliser sur ces femmes qui, alors même qu’elles ne combattaient pas, devaient cohabiter avec la guerre tout en essayant de s’émanciper enfin.

Si le début du roman était très léger, l’auteur va progressivement intégrer à son récit des aspects plus dramatiques, où le contexte de guerre prend bien plus de place. Car c’est finalement le quotidien auquel devait faire face la population qui, jour après jour, vivait sous la menace des bombardements, sans savoir quand ni où ils frapperaient. Cette notion de danger imminent et imprévisible rendait sans aucun doute la vie plus précieuse, avec ce souhait de profiter de chaque seconde avec folie et passion.

Pour résumer …

Un contexte de guerre pour nous rappeler toutes ces femmes qui devaient trouver leur place en l’absence des hommes, partis combattre. Un roman à la fois drôle et très touchant qui a su me transporter et me passionner.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

ACHETER LE ROMAN *

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

Publicités

18 réflexions au sujet de « Chère Mrs Bird • A. J. Pearce »

  1. J’avais aussi « flashé » sur la couverture car elle m’avait fait pensé au « cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » que j’ai adoré, merci pour votre chronique, je le mets sur la liste de lecture.

  2. N’oubliez pas qu’un autre tome est prévu d’après le groupe Facebook du Cercle des éditions Belfond. Une belle lecture qui nous permet de voir le quotidien des femmes et leurs problèmes au début de la Seconde guerre mondiale. Je n’ai pas eu le coup de cœur mais j’ai aimé la manière dont l’auteur nous présente la guerre vu du point de vue des femmes.

  3. Je l’avais vu passer un peu partout ces derniers jours sans trop m’arrêter dessus mais ton avis me donne vraiment très envie. Emmy a l’air d’être un sacré personnage !

  4. Je vais faire figure d’exception…malheureusement. Je l’ai lu et je pense que cela peut être une jolie petite lecture pour un dimanche après-midi….mais voilà, sans plus. Pour moi, cela n’a pas été un coup de coeur. Trop de légèreté, en effet. Heureusement que certains évèvenements viennent rattraper cela et faire évoluer un peu le personnage principale et en même temps nous faire rappeler l’horreur de la guerre. Je trouve d’ailleurs que l’histoire est assez lente. Il faut arriver vers la 200iéme page (sur env.350) pour que tout s’enchaîne. Il faut aussi apprécier Emmy qui dans certains passages a tendance à être lourde, mais on peut dire que cela fait partie de son évolution. L’histoire reste quand même originale, mais bon…je ne sais pas finalement…je crois que j’attendais trop de ce livre ou je n’étais peut-être pas dans le bon état d’esprit pour pleinement apprécier cette histoire.

  5. Beaucoup de chroniques sur le sujet mais celle-ci me convainc + que les autres. Peut-être parce que tu as fait le rapprochement avec Petites Recettes de bonheur pour les temps difficiles que j’avais dévoré comme un bonbon !
    Hâte de lire les lettres et leur réponse ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.