Témoignage / Biographie

Trois amours de ma jeunesse • Danièle Saint-Bois

Sorti en janvier 2018, ce roman m’intéressait par son sujet et par le fait qu’il soit autobiographique. Merci à Julliard de me l’avoir envoyé.

Résumé …

Comment apprend-on à se construire dans les années soixante-dix, à la campagne, quand on est une jeune femme attirée par d’autres femmes ? À l’époque, Danièle est mariée, élève ses trois enfants. Une vie conforme aux attentes de sa famille. Seule la littérature lui ouvre d’autres horizons. Sa rencontre avec Mia la foudroie. Mais comment s’assurer que ses sentiments sont réciproques ? Du souvenir de cette passion resurgissent, comme de poupées russes, d’autres visages : ceux de Frankie, adolescente qui fut son premier coup de foudre sur les bancs de l’école, puis de Linda, dont elle tomba amoureuse à la veille de son mariage.

Mon avis …

C’est l’histoire d’une rencontre. L’une a 17 ans, l’autre a 26 ans. Elles étaient jeunes, ne ressemblaient à personne. L’une était mère de famille, l’autre une lycéenne contestataire. De leur histoire ne va rester que des souvenirs, intenses et vifs. Pourtant, la vie va passer. Chacune va se construire une existence, sans lien avec cette histoire, aussi forte qu’elle ait pu être. C’est un amour qui a brûlé de passion, qui a dû être enterré parce que la vie l’imposait. Elles ont vieilli, ne se sont quasiment plus revues. Et puis, un jour, un appel. Mia est morte.

Alors, Danièle se remémore cette femme qu’elle a aimée, qu’elle n’a connue que jeune, qui reste intacte dans ses souvenirs, comme cet amour qu’elles partageaient. C’est un chant d’amour, une lettre sublime qui raconte ces sentiments que l’on aimerait tous ressentir une fois dans sa vie. C’est aussi, la souffrance d’avoir loupé toutes ces années de la vie de Mia, toutes ses manies, ses habitudes, sa peau et son corps, touchés par la vieillesse.

« Elle est entrée en moi d’un coup, sans effort, sans autorisation, sans le savoir. Au premier regard. Elle a investi mon corps et ma vie. Elle a pompé le sang de mon coeur. Elle a rongé mes muscles, mon cerveau, mon foie, mes reins. Mon mari. Mes enfants. Elle a tout chamboulé. »

Si Danièle se remémore Mia, elle va également revenir sur celles qui lui ont fait prendre conscience de son attirances pour les femmes. Elle va se souvenir de ces moments où, enfant, elle ne se sentait pas comme les autres. Où elle ressentait des choses qu’elle n’arrivait pas à comprendre, à l’égard de filles qu’elle côtoyait. Ce roman est un mélange de souvenirs, d’époques, de périodes de vie, de noms qui se croisent, parce qu’ils renvoient aux mêmes sentiments. J’ai trouvé l’écriture très belle, j’ai eu envie de noter des dizaines de citations qui me touchaient et m’inspiraient.

Cependant, j’ai également trouvé la narration assez floue, et j’aurais parfois aimé être plongée de façon plus concrète dans cette histoire, et sortir un peu de la brume avec laquelle cet amour nous est raconté. On alterne héritage familial, premiers amours, découverte de soi et jeunesse fougueuse, comme si tous ces sujets n’étaient finalement décrits que par petits morceaux. Cela manque un peu, à mon sens, d’approfondissement. La mort de Mia est en réalité une brèche dans ses souvenirs et, à travers elle, c’est son premier amour qui lui revient à l’esprit : Frankie. Dommage que je me sois bien souvent ennuyée car l’écriture m’a beaucoup plu.

Pour résumer …

Une sublime écriture pour parler d’amour et de la découverte de sa propre identité. Malheureusement, le récit manque de continuité et de clarté, ce qui le rend un peu confus, à l’image des souvenirs de l’auteur qu’il décrit.

Ma note : ★★★☆☆☆
(10/20)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Trois amours de ma jeunesse • Danièle Saint-Bois »

  1. En lisant votre chronique, j’ai eu envie de lire ce livre car l’histoire m’a semblée intéressante, heureusement que je l’ai lue jusqu’au bout ! je déteste les longueurs inutiles, je déteste perdre mon temps 🙂 et j’ai tant de lecture à rattraper que je préfère bien employer le temps que j’y consacre. Merci donc pour cette chronique (qui elle fut très agréable à lire).

  2. Hello ♡ Je suis d’accord avec ce que tu décris dans ton article, pour employer mes propres mots (que j’avais écrit à l’occasion de mon propre article) c’est un « récit autobiographique au fond intéressant et à la forme troublante ». J’étais également tout comme toi à essayer de garder certaines citations car il y a des pensées tellement précieuses selon moi dans ce petit livre même s’il a sans aucun doute, des défauts…
    Belle journée à toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.