BD Adulte

L’obsolescence programmée de nos sentiments • Zidrou et Aimée De Jongh

En termes de bande dessinées, il est devenu évident avec les années que Zidrou est pour moi une valeur sure. Je suis sensible à ses histoires, comme cela a été prouvé avec L’adoption, Un tout petit bout d’elles ou encore Les beaux étés , que je recommanderais les yeux fermés. Son nouveau titre, illustré par Aimée de Jongh m’intéressait encore évidemment. Cette BD est en librairie depuis le 1er juin et je remercie beaucoup les éditions Dargaud de me l’avoir envoyée.

Résumé …

Lui, il s’appelle Ulysse. Il est veuf depuis plusieurs années et lorsqu’il perd son travail de déménageur, à 59 ans, une grande solitude s’empare de lui. Impossible même de s’entourer de ses enfants : sa fille est morte dans un accident à l’âge de 16 ans et son fils est très pris par son travail. Elle, c’est Mme Solenza. Méditerranée de son prénom, 62 ans au compteur. Ancien modèle (elle a fait la couverture de Lui dans sa jeunesse !), elle ne s’est jamais mariée et tient la fromagerie de sa mère qui vient de décéder après une longue maladie.Si leurs jours s’écoulent tristement et leurs occupations ne suffisent pas à masquer l’isolement qui est le leur, c’était sans compter un miracle émotionnel. Car entre cette femme et cet homme va se tisser une histoire d’amour d’autant plus belle qu’elle est tardive, et merveilleusement porteuse d’avenir…

Mon avis …

C’est l’histoire d’une rencontre, entre Ulysse et Méditerranée, tous deux perdus dans leur solitude. Parce que la vie passe un peu trop vite, et que l’on se retrouve rapidement seul, sans projet d’avenir, sans savoir comment occuper ses journées, sans avoir l’envie de se lever chaque matin. C’est leur quotidien qui est ainsi, dénué de joie de vivre, seulement peuplé de mélancolie. Difficile, quand on a bien vécu, d’accepter la vieillesse, de voir son corps changer, de renoncer à travailler, de s’inventer une nouvelle vie. Quand cet homme et cette femme vont se croiser pour la première fois, c’est comme une étincelle, une bougie qui se rallume. Comme si l’espoir renaissait.

La bande dessinée montre bien ce contraste, notamment par les illustrations, puisque tout était assez sombre, terne, triste, et soudainement, tout s’éclaire. Entre Ulysse et Méditerranée, c’est comme une évidence, comme s’ils s’étaient toujours connus. Ils vont vivre une histoire d’amour fusionnelle, comme s’ils avaient à nouveau 20 ans. C’est terriblement beau à lire et à voir, page après page. Leur bonheur transperce les pages, indifférent à l’opinion des personnes qui les entourent.

J’ai donc vraiment beaucoup aimé cette bande dessinée, qui m’a touchée tant par son scénario que par ses illustrations. Certaines planches sont sublimes, et méritent d’être admirées de longue minute. Même si la fin n’était peut-être pas nécessaire pour transmettre le message de cette BD, je crois qu’elle saura toucher chacun d’entre nous, pour également peut-être changer notre regard sur le temps qui passe et la vieillesse.

Pour résumer …

Le message transmis par cette BD, c’est que l’on peut être jeune, même à 60 ans. Qu’il n’y a pas d’âge pour être heureux et que la vie peut nous surprendre même quand on pensait que l’on avait tout vu, tout vécu. C’est un ouvrage plein d’espoir, de tendresse et d’amour.

Ma note : ★★★★★☆
(17/20)

Publicités

6 réflexions au sujet de « L’obsolescence programmée de nos sentiments • Zidrou et Aimée De Jongh »

  1. Merci d’avoir présenté cette BD. J’espère que ma génération ( la même que Méditerranée) saura changer le regard sur la vieillesse…C’est un véritable enjeu de société et je pense que les livres en sont un bon moyen. Bon dimanche !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.