Témoignage / Biographie

Mohammad, ma mère et moi • Benoit Cohen

Benoit Cohen est intervenu dans plusieurs médias (comme Quotidien) pour évoquer ce récit, mais je n’avais pour ma part pas entendu parler de cette publication. Lorsqu’il m’a contacté pour me proposer de m’envoyer son livre, ma curiosité a été piquée car le sujet m’intéressait particulièrement. Merci à lui pour cette gentille proposition.

Résumé …

Au moment où Donald Trump accède au pouvoir, Benoit Cohen, cinéaste français installé aux États-Unis, apprend que sa mère s’apprête à héberger, dans l’hôtel particulier du 7e arrondissement où elle vit seule, Mohammad, un migrant afghan. Alors que Benoit Cohen s’insurge contre ce président raciste qui menace de fermer les frontières, il ne peut s’empêcher de s’inquiéter pour sa mère qui, sans lui en avoir jamais soufflé mot, ouvre sa porte à un étranger. Il revient alors à Paris et rencontre Mohammad. Ce garçon qui, de déracinement en déracinement, a grandi, à l’instar des chats, sept fois plus vite qu’un jeune occidental, va lui confier son histoire. Entre Benoit, exilé volontaire, et Mohammad, réfugié malgré lui, une relation intense se noue, sous le regard de Marie-France, qui vient compléter cet improbable trio.

Mon avis …

Depuis plusieurs années, Benoit Cohen vit aux Etats-Unis. Le pays de la liberté, de l’ouverture, du rêve. Et puis, Donald Trump est élu à la tête du pays, et c’est la désillusion. La haine prend le dessus sur la tolérance, et le pays est sous le choc. Au même moment, la maman de Benoit Cohen l’appelle pour lui annoncer qu’elle a décidé d’accueillir Mohammad, un réfugié afghan. Elle vit seule en plein coeur d’un quartier chic de Paris depuis la disparition de son mari, et elle veut agir. Elle veut aider ces personnes qui ont tout quitté pour une vie meilleure, et qui se retrouvent sans rien. Rejetés par nos Etats qui se renvoient le problème comme une épine désagréable.

Face à cette nouvelle Amérique qu’il ne reconnait pas, Benoit Cohen voit en l’action de sa mère une façon de transmettre les bons messages. Un moyen de porter à la connaissance de tous ce qu’est la réalité de la vie de ces hommes et femmes que l’on nomme les « migrants ». Il va donc souhaiter raconter ce qu’a vécu Mohammad avant d’arriver jusqu’à Paris, chez sa propre mère. D’abord assez méfiant, le jeune homme va peu à peu lui accorder sa confiance et lui livrer les drames de sa vie. Ses passages en Iran, en Afghanistan, au Sri Lanka, puis en France. Il va surtout lui décrire l’horreur qu’est la survie lorsque sa vie est menacée, la précarité, la pauvreté, la sensation de n’être nulle part le bienvenu, d’être un étranger, où qu’il soit. Il doit, à chaque endroit où il se trouve, justifier de sa situation, de son besoin d’être accueilli, comme si le simple fait d’avoir tout quitté ne suffisait pas à décrire sa détresse et cette nécessité vitale d’être aidé.

L’histoire racontée par Benoit Cohen est comme un espoir inespéré face à la folie de Donald Trump. Cet espoir qui nous fait comprendre que l’humanité existe encore, que l’entraide et la bonté sont encore présents chez certains d’entre nous. Cette lecture me semble importante, pour prendre conscience qu’il est primordial de répondre à ce drame de notre époque et d’être à la hauteur de nos valeurs : accueillir ceux qui en ont besoin. Ce récit est une inspiration et un plaidoyer tout à la fois en faveur de l’accueil des réfugiés, et je ne peux que vous le recommander.

Pour résumer …

Quand la maman de Benoit Cohen lui confie vouloir accueillir un réfugié afghan chez elle, en plein coeur de Paris, où elle vit seule, il y voit une occasion de raconter la vie de ce jeune homme, ayant traversé pays après pays pour trouver un endroit où il serait chez lui. Ce récit est essentiel et inspirant, et nous montre ce qu’est la réalité de la vie de ces migrants qu’on veut si souvent ignorer, par facilité.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mohammad, ma mère et moi • Benoit Cohen »

  1. Ah il faut vraiment que je le commande à mon libraire ! Cadeau en perspective pour ma maman ! Merci pour cette chronique qui renforce mon envie et me rappelle de me le procurer ! 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.