Contemporain

L’autre femme de mon mari • Amanda Prowse

Il y a deux ans, j’ai lu Histoire d’une mère qui avait été un vrai coup de coeur, sur un sujet difficile. J’étais donc très heureuse de voir un nouveau roman d’Amanda Prowse traduit en français en mai, et je remercie Jérémy et les éditions Milady pour l’envoi de ce titre.

Résumé …

Rosie Tipcott a tout pour être heureuse : un mari merveilleux, deux filles délicieusement espiègles, et une jolie maison en bord de mer. Il ne se passe pas un jour sans qu’elle remercie sa bonne étoile. Quand son mari la quitte du jour au lendemain pour une autre femme, et réclame la garde des enfants, son monde s’effondre. Le moment est venu de se poser une question : que reste-t-il de sa vie ? Dépossédée à la fois de son rôle d’épouse et de mère, saura-t-elle trouver la force de se reconstruire ?

Mon avis …

Je suis très déçue de le dire, mais je n’ai pas apprécié ce roman comme je l’aurais voulu. Et à dire vrai, je n’ai pas aimé grand chose de ma lecture, si ce n’est l’amour de Rosie pour ses enfants. Amanda Prowse raconte la vie d’une femme qui a tout pour être heureuse, un mari qu’elle aime, deux adorables petites filles et qui, du jour au lendemain, va apprendre que son mari la quitte pour une autre. Pour Rosie, c’est le début d’une dégringolade sans fin puisque sa vie ne sera plus jamais comme avant.

Seule chez elle, devant partager ses enfants avec son ex-mari et cette femme « rivale » qu’elle n’apprécie pas, elle broie du noir et peine à trouver la force de continuer à avancer. Difficile, en effet, d’envisager son avenir quand tout ce que l’on avait construit et qui nous rendait heureuse nous est enlevé. Pourtant, elle ne peut s’y opposer, c’est bien là tout le drame d’une rupture. La souffrance est atroce, et rien ne peut l’atténuer.

Ce livre m’a déçue car il m’a déprimée, ne voyant vraiment rien qui redonnerait à cette histoire un peu d’espoir ou un souffle de vie. J’ai eu la sensation que l’auteur s’acharnait sur Rosie, enchainant des évènements malheureux qui la font sombrer encore davantage. Ce personnage est plutôt touchant, mais nous la suivons pendant 400 pages entre les larmes et les pensées noires, et j’aurais vraiment aimé quelques notes de lumière dans toute cette lecture. Le problème n’est pas tant de raconter la dépression ou les drames d’une vie, mais la façon de le faire. Et je n’y ai, pour ma part, pas cru. Je n’ai pas été sensible à tout ce que Rosie traverse, ayant l’impression d’une accumulation de tragédies pour que cette femme vive la pire période qui soit.

Cette lecture ne fut donc pas vraiment agréable, ni même touchante. Je l’ai trouvée longue, dans l’exagération, et l’histoire ne m’a pas réellement touchée. Les personnages secondaires ne m’ont pas davantage touchée malheureusement. Je sais pourtant que cette auteur sait écrire des histoires sublimes, comme elle l’a prouvé avec Histoire d’une mère, mais ce roman n’a simplement pas fonctionné à mon égard.

Pour résumer …

Difficile d’être touché par cette histoire tant l’héroïne accumule les drames et se perd dans sa tristesse et sa dépression. J’y ai vu beaucoup d’exagération, peu de crédibilité dans l’émotion, et cela a pris le dessus sur les rares éléments que j’aurais pu trouver beaux. Déçue par cette lecture.

Ma note : ★★☆☆☆☆
(08/20)

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’autre femme de mon mari • Amanda Prowse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.