BD Adulte

Ceux qui restent • Josep Busquet et Alex Xöul

Voici encore une BD empruntée complètement par hasard à la bibliothèque lors de l’arrivée d’une de nos commandes. Le résumé m’a intriguée, et de très bons avis à son sujet m’ont donné envie de la découvrir.

Résumé …

Ben a disparu. Ses parents préviennent la police mais personne ne peut imaginer la réalité : leur enfant affronte mille dangers dans son royaume imaginaire. Mais un jour, il revient. Parents, police et psys pensent que Ben nie la réalité de ce qu’il a vécu. Avant de disparaître à nouveau. Seule une association regroupant des parents qui vivent les mêmes turpitudes pourra sans doute leur venir en aide…

Mon avis …

Ce qui m’a beaucoup plu dès le départ, c’est l’idée qu’ont eu les auteurs : celle de raconter ce qui arrive aux parents, dont les enfants partent dans un « pays imaginaire ». Une claire inspiration de Peter Pan, et de tous ces contes pour enfants, dans lesquels nous ne voyons absolument pas ce qu’il advient des parents, restés à la maison. L’idée était belle, originale, et les dessins me plaisaient beaucoup : j’ai donc décidé de la lire sans plus tarder.

Lorsque leur petit Ben disparait du jour au lendemain, le couple Hawkins est dévasté. La maison ne souffre d’aucune trace d’effraction et il semble peu probable que leur garçon sage et si calme ait pu fuguer, d’autant plus que sa chambre est à l’étage. Pourtant, aucune explication rationnelle n’est trouvée, et certains journalistes commencent à soupçonner ces parents d’être coupables de la disparition de leur enfant.

Quand Ben revient et qu’il raconte ce qu’il a vécu pendant ces jours (en réalité, ces mois) loin de chez lui, ses histoires semblent tout droit sorties de son imaginaire. Et pourtant, il n’est pas le seul enfant à avoir vécu des choses similaires, comme ses parents vont bientôt le réaliser.

C’est une très belle bande dessinée qui navigue entre fantastique et fable contemporaine, en ayant un point de vue inattendu et original. Alors même que les aventures de l’enfant sont intrigantes, ce sont véritablement les parents qui sont au coeur du récit. Comment peuvent-ils faire comprendre au reste du monde qu’ils ne sont pour rien dans ces disparitions répétées et étonnantes de leur fils ?

Au-delà de ces difficultés pratiques et de ces soupçons qui pèsent sur eux, les parents vont également devoir vivre avec l’absence de leur enfant, et du temps qui passe, sans impact sur ce dernier. Alors que les années passent, les enfants qui reviennent régulièrement de leur monde n’ont, quant à eux, pas vieilli.

Cette bande dessinée a été une très jolie surprise. Je l’ai lue sans pouvoir m’arrêter tant j’étais prise dans l’histoire. Il y a une vraie trame narrative, et j’ai pris plaisir à être embarquée dans un peu d’imaginaire, avec cependant beaucoup de réalisme. Je recommanderais cette BD à toutes les personnes qui aiment rêver, qu’elles soient ados ou adultes !

Pour résumer …

Très jolie découverte qui a su m’embarquer, me captiver et me faire rêver. Entre imaginaire et réalisme, l’histoire est touchante et très prenante. Une jolie parenthèse avec des thèmes un peu plus sombres, qui en font un mélange très réussi.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.