Feel-Good

Danser, encore • Julie de Lestrange

Après avoir lu et beaucoup aimé Hier encore, c’était l’été, j’ai eu envie de ne pas attendre trop longtemps pour lire la suite, qui était déjà dans ma bibliothèque. Je sais par expérience qu’attendre un peu trop entre deux tomes d’une même série m’empêche de savourer cette suite comme il se doit. Ayant encore bien en mémoire l’ambiance et les personnages du premier tome, il me semblait que le moment était venu de lire cette suite. Merci à Mazarine pour cette lecture.

Résumé …

Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers les drames subsistent l’amitié, les fous-rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera. Tendre portrait d’une génération, Hier encore c’était l’été est un roman résolument optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines. C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.

Mon avis …

Je suis, à chaque fois, vraiment étonnée de la justesse des romans de Julie de Lestrange. Etonnée de voir à quel point ils résonnent en moi. A quel point je me retrouve dans les personnages. Dans leurs peurs, leurs préoccupations, leur vision du monde. Le premier tome était celui de l’insouciance, de l’entrée dans l’âge adulte. Cette période où tout est encore possible et où il faut décider de ce que l’on souhaite pour son avenir. Cette suite se déroule des années plus tard. Ils ont chacun entamé leur vie d’adulte, que ce soit professionnellement ou au niveau familial. Certains sont installés, d’autres se cherchent encore.

Vieillir, c’est aussi prendre conscience de la fragilité de l’existence. C’est d’ailleurs quelque chose de déroutant, de perturbant, de réaliser que nous sommes si petits dans ce monde. Comment construire une vie, donner naissance à des enfants, et même avancer, en sachant que la vie est faite de malheurs, de drames, d’imprévus ? Ce groupe d’amis va être amené à gérer ces réalités qui sont parfois très difficiles à accepter.

Même si Julie de Lestrange écrit sur les drames d’une vie et sur les accidents qui nous abiment, ses romans n’en demeurent pas moins remplis d’espoir. Une fois de plus, c’est la famille et l’amitié qui sont l’essence de ce livre. Parce que même si la vie nous bouscule, il ne faut pas oublier ce qui compte vraiment et ces personnes qui répondront toujours présentes. Il faut savoir cultiver son bonheur, réussir à transformer ses failles en force pour avancer.

Danser, encore est une vraie réflexion sur l’existence et sur ce qui fait le piment de la vie. C’est un livre qui fait relativiser son quotidien et qui, toujours, donne envie d’accepter ce que la vie peut nous offrir de meilleur chaque jour. Parce qu’on a tendance à oublier ce qui, au final, est le plus important. Et que c’est malheureusement bien trop souvent quand il est trop tard qu’on le réalise.

Pour résumer …

Une suite différente qui met l’âge adulte et ses difficultés au coeur du récit. Julie de Lestrange écrit toujours avec beaucoup de lumière sur des sujets profonds, pour nous permettre de prendre du recul sur notre propre existence.

Ma note : ★★★★★☆
(16/20)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Danser, encore • Julie de Lestrange »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.