BD Adulte

Guantanamo kid : L’histoire vraie de Mohammed El-Gorani • Jérôme Tubiana et Alexandre Franc

Voici une BD qui a fait beaucoup parler d’elle à sa sortie en mars. Son sujet me semblait évidemment très intéressant, je l’ai donc empruntée à la médiathèque dernièrement.

Résumé …

C’est l’histoire d’un jeune garçon qui se rêve un avenir meilleur et quitte l’Arabie Saoudite pour étudier l’anglais et l’informatique au Pakistan. Deux mois après son arrivée, c’est le 11 septembre 2001. Au mauvais endroit au mauvais moment, le jeune adolescent est vendu par les services secrets pakistanais aux Américains, au prétexte qu’il appartiendrait à Al-Qaïda. C’est une descente aux enfers qui le mène à Guantanamo, au camp X-Ray puis au camp Delta, où il va vitre la routine des tortures, des interrogatoires incessants et vains. Une histoire vraie.

Mon avis …

S’il y a quelque chose qui aurait pu m’empêcher de lire cette bande dessinée, ce sont ses dessins qui ne sont pas vraiment du type que je préfère. J’ai souvent un peu de mal à apprécier le noir et blanc, et il est vrai qu’ici, chaque dessin est très simple, presque froid. Je n’y ai pas vu de sensibilité particulière, et je n’ai pas ressenti grand chose au fur et à mesure que je les découvrais page après page. Et pourtant, le propos est à mes yeux tellement important que cette BD en vaut vraiment la peine. Elle dépasse le simple ouvrage divertissant, c’est un ouvrage à vocation presque documentaire.

C’est une histoire vraie que racontent les auteurs de cette BD, celle de Mohammed El-Gorani ayant été incarcéré pour terrorisme, torturé et humilié pendant de longues années sur différentes bases militaires américaines, puis à Guantanamo, à Cuba, alors qu’il était encore mineur, et surtout qu’il était innocent, n’ayant eu aucun procès et aucuns droits pour se défendre. Cela a été permis et commis par les Etats-Unis d’Amérique, aux yeux du monde entier, sans que personne ne réagisse, jusqu’à l’arrivée de Barack Obama au pouvoir qui, seulement quelques jours après sa prise de fonction, a annoncé qu’il ferait de la fermeture de Guanatamo une priorité de son mandat. Ce n’était en réalité que des promesses puisque fin 2017, 40 détenus y étaient encore incarcérés.

C’est toute la vie dans cette prison que va raconter cette BD, le quotidien vécu par le jeune homme, traité comme un animal, désigné par un simple numéro. Les détenus, qu’ils soient réellement terroristes ou non, sont tous traités de la même façon. N’ayant droit de se laver qu’une fois tous les 3 mois. Ne pouvant pas changer de vêtements, étant à peine nourris, ne pouvant pas voir la lumière du jour. Ces conditions de vie sont inhumaines et contraires au droit international. Et pourtant, cette zone de non-droit existe depuis de nombreuses années, sous la responsabilité du gouvernement américain.

C’est également et surtout la vie de Mohammed après Guantanamo que souligne cette BD, une existence à fuir, où tout le monde le regarde comme un suspect, comme un homme radicalisé, ne pouvant s’installer nulle part. Où qu’il aille, il est incarcéré, interrogé. Soupçonné de préparer un acte terroriste, de fréquenter des terroristes, d’être impliqué d’une façon ou d’une autre dans cette guerre. Cela m’a révoltée autant que profondément attristée.

Il me semble extrêmement important que des BD comme celles-ci existent. Pour moi, ce sont les plus importantes en réalité. Parce qu’à travers le dessin et des textes synthétiques, elles réussissent à nous apprendre beaucoup. A nous enseigner des choses que nous ignorions jusqu’alors. Je n’ai pas la naïveté de penser que Guantanamo est une exception, je suis persuadée et intimement convaincue que de nombreuses zones de non-droit comme celle-ci existent encore aujourd’hui. Que les Droits de l’Homme sont loin d’être respectés dans de nombreux endroits du monde, et pourtant je crois profondément que c’est en dénonçant ce genre de crimes et de hontes de notre Histoire que les choses pourront avancer.

Pour résumer …

Une bande dessinée très importante pour dénoncer la zone de non-droit qu’est Guantanamo et le non-respect des Droits de l’Homme. Découvrez l’histoire vraie de Mohammed, un homme emprisonné et torturé sans jugement ni condamnation pendant des années. Révoltant et terriblement triste.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

Une réflexion au sujet de « Guantanamo kid : L’histoire vraie de Mohammed El-Gorani • Jérôme Tubiana et Alexandre Franc »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.