Historique

La chorale des dames de Chilbury • Jennifer Ryan

Roman épistolaire, seconde guerre mondiale, comparaison avec « Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates » au dos du livre.. Il fallait évidemment que je découvre enfin ce roman, quelques mois après sa sortie. Merci à Albin Michel de me l’avoir envoyé.

Résumé …

Angleterre, début de la Seconde Guerre mondiale. Primrose Trente, récemment arrivée à Chilbury, invite les femmes du village à transgresser le décret du pasteur fermant la chorale en l’absence d’hommes. Le groupe réunit une veuve inquiète pour son fils, la plus belle fille des environs, sa petite soeur, une réfugiée juive et une sage-femme louche. Elles résistent au malheur par le chant.

Mon avis …

Quand on compare des romans entre eux, j’ai toujours tendance à prendre cela avec beaucoup de prudence, car bien souvent, je trouve que ces comparaisons ne sont pas justifiées. Pourtant, ici, j’ai trouvé qu’elle avait du sens. J’aurais d’ailleurs, de moi-même, rapproché ces deux romans car ils ont beaucoup en commun. Cela ne veut pas dire que ce soit une mauvaise chose car j’ai justement trouvé qu’ils étaient aussi très différents, et c’est vraiment une très bonne nouvelle ! On peut facilement les conseiller aux mêmes lecteurs, et pourtant ils ne se ressemblent pas tellement quand on plonge un peu dans l’histoire.

Tout d’abord, je dois dire que c’est un vrai plaisir de retrouver un roman épistolaire. Entre lettres et extraits de journaux, ce livre nous emmène à la rencontre de plusieurs personnages, et ils sont nombreux. J’ai adoré cela car on entre ainsi dans l’intimité de chaque maison, apprenant ainsi à découvrir un peu mieux ce petit village et toutes les problématiques rencontrées par les habitants.

Le livre est par moments un peu lent, comme si les choses n’avançaient pas vraiment, et c’est pour cela que je le caractériserais de roman d’ambiance. Il faut s’en imprégner, et peu à peu, on pénètre dans le quotidien des habitants de ce village, et pour ma part, j’ai pris beaucoup de plaisir à les suivre au fil des pages. Certains sont particulièrement détestables et d’autres vraiment attachants, et l’auteur a réussi à dresser un tableau de portraits hauts en couleur, ce qui est vraiment un régal à la lecture.

Et puis, bien sûr, ce roman parle de femmes. Parce que quand les hommes n’étaient plus là, ce fut l’occasion pour elles de prendre une nouvelle place et d’occuper des rôles différents, auparavant tenus par les hommes. J’ai aimé ce petit vent de féminisme qui souffle sur une période de guerre, et qui nous permet de mieux comprendre aussi les évolutions que nous avons connues ensuite. Avec la guerre et ce que les personnages traversent, chacun devient plus vulnérable, et il est passionnant de voir chacun évoluer, se livrer différemment. Tous deviennent donc attachants, d’une manière ou d’une autre. J’ai senti une vraie évolution au fil de l’avancée du roman, les événements s’enchainent et il devient quasiment impossible de le reposer. Je suis passée par un tas d’émotions fortes, et si le début est plutôt calme, je vous conseillerais de ne vraiment pas lâcher ce livre, car vous pourriez passer à côté d’une vraie pépite.

Pour résumer …

Un roman épistolaire d’ambiance dans lequel il faut prendre le temps d’entrer, pour ensuite ne plus le lâcher. Une palette de personnages très différents mais réellement passionnants dans leurs différences, d’autant plus car il évoluent dans un contexte de guerre. C’est une superbe histoire, à la fois amusante et vraiment très touchante.

Ma note : ★★★★★★
(19/20)

ACHETER LE LIVRE *

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

Publicités

6 réflexions au sujet de « La chorale des dames de Chilbury • Jennifer Ryan »

  1. Je l’ai bien aimé, même si j’avais eu beaucoup de mal à rentrer dedans, n’étant pas passionnée par tous les personnages.
    J’avoue avoir préféré Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates, même si la comparaison est pertinente !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.