Contemporain

Valentine ou la belle saison • Anne-Laure Bondoux

Plus je lis Anne-Laure Bondoux, et plus j’apprécie son travail que ce soit en littérature jeunesse ou adulte. Ce fut le cas avec Tant que nous sommes vivants en 2015, Et je danse aussi en 2016, et L’aube sera grandiose il y a quelques mois seulement. J’ai eu le grand plaisir de recevoir son nouveau roman pour adultes, et je remercie les éditions Fleuve pour cet envoi.

Résumé …

À 48 ans et demi, divorcée et sans autre travail que l’écriture d’un manuel sur la sexualité des ados, Valentine décide de s’offrir une parenthèse loin de Paris, dans la vieille demeure familiale. Là-bas, entourée de sa mère Monette et du chat Léon, elle espère faire le point sur sa vie. Mais à la faveur d’un grand ménage, elle découvre une série de photos de classe barbouillées à coups de marqueur noir. Ce mystère la fait vaciller, et quand son frère Fred débarque, avec son vélo et ses états d’âme, Valentine ne sait vraiment plus où elle en est. Une seule chose lui semble évidente : elle est arrivée au terme de la première moitié de sa vie. Il ne lui reste plus qu’à inventer – autrement et joyeusement – la seconde.

Mon avis …

Quand on rencontre Valentine, elle retourne chez sa mère, après avoir vécu quelques mois difficiles et avoir appris que son ex-mari la chassait de son appartement. En revenant dans la maison familiale, elle va retrouver des sensations de son enfance, replonger dans ses souvenirs, et surtout partager à nouveau quelques moments avec Monette, sa maman. Valentine est tellement perdue que le roman suit cet état d’esprit un peu confus au départ. On ne sait pas bien quelle est l’intrigue réelle du roman, si l’auteur souhaite se concentrer sur la reconstruction de Valentine lors d’une période de sa vie où tout est remis en question, ou bien si c’est le passé qu’elle interroge. Et puis, soudain, tout prend sens, avec l’arrivée du frère de Valentine. L’histoire prend une ampleur toute différente, et le roman en devient encore plus touchant.

J’ai aimé le mélange entre nostalgie du passé et la vie réelle, dans laquelle le récit est fortement ancré. De nombreuses références temporelles comme politiques nous permettent de nous positionner dans ce livre comme rarement. L’auteur parle de ce que l’on connait, et l’identification est donc facile. Le personnage de Valentine est notamment vraiment appréciable car c’est une femme qui nous ressemble, qui traverse une période difficile et que l’auteur représente avec réalisme et crédibilité. Je trouve que cela est assez rare pour être souligné. Mais c’est là aussi toute l’ambiguïté du roman, il est aussi réaliste que fantasque. Un peu surnaturel, aussi. Et bien que cela me pose souvent problème, cette fois-ci j’y ai plongé tête la première, parce que j’aimais ce que l’auteur racontait et les messages que cela transmettait.

Si je devais trouver un petit point négatif au livre, ce serait son rythme qui manque parfois un peu d’entrain. Ce livre peut paraître un peu long au regard de ce qu’il s’y passe, et c’est sans doute aussi pour ça que ma lecture a duré plus d’une semaine. Si vous cherchez de l’action, ce n’est pas dans ce livre que vous en trouverez. Il s’agit cependant d’une fresque très réussie de la vie actuelle et de ce que peut être une famille avec ses non-dits, ses secrets et la variété des personnalités qui la composent.

J’ai bien reconnu la sensibilité d’Anne-Laure Bondoux, et surtout sa faculté à raconter la vie réelle et les êtres humains. Ses personnages sont toujours tellement simples, avec des failles mais aussi des caractères forts. Valentine est une héroïne que l’on doit accompagner, apprendre à connaître, et ce livre est en cela très doux. Un peu à la manière de son dernier roman « L’aube sera grandiose », Anne-Laure Bondoux choisit la simplicité et nous offre une histoire qui pourrait être banale, plate, mais qui, grâce à son talent d’écrivaine, devient un peu magique. C’est aussi cela, être auteur, savoir sublimer le réel, et rendre le normal un peu plus extraordinaire. Chacun pourra se reconnaitre dans les personnages de cette histoire et dans ce qu’ils traversent, et c’est cela qui en fait un livre qui nous touche au coeur.

Pour résumer …

C’est un roman d’ambiance avec des personnages et une intrigue très proches de la vie réelle. Secrets de famille, non-dits et reconstruction font de cette lecture un moment très doux et touchant.

Ma note : ★★★★★☆
(17/20)

ACHETER LE ROMAN *

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

2 réflexions au sujet de « Valentine ou la belle saison • Anne-Laure Bondoux »

  1. Je n’ai lu que deux Anne-Laure Bondoux jusqu’à maintenant, « Tant que nous sommes vivants » et « L’aube sera grandiose », et même si j’ai aimé le second, il me manquait un petit quelque chose. pour autant, j’adore son style d’écriture, donc je pense que je vais lire son dernier !

Répondre à anouklibrary Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.