Voyages

Visiter Édimbourg : aux origines de l’Histoire d’Harry Potter

En grande fan d’Harry Potter, j’avais bien entendu dire qu’Edimbourg avait marqué l’Histoire de cette saga et de JK Rowling, son auteur, sans pour autant m’être davantage intéressée à la question. Pourtant, une fois sur place, j’ai bien dû me rendre à l’évidence. Edimbourg constitue un musée vivant de l’Histoire de la saga, et bien plus encore, un pèlerinage pour tout fan de la série. Je souhaitais donc partager avec vous mes découvertes permettant, en visitant Edimbourg, de marcher dans les pas de JK Rowling.

Des lieux qui ont inspiré JK Rowling

En marchant dans les rues d’Edimbourg, on se rend compte que ces lieux ont clairement inspiré l’auteur dans son écriture, et dans l’évolution de son univers. C’est une ville avec une atmosphère très particulière, et même sans le savoir, il y a quelque chose qui s’en dégage qui ne peut que nous rappeler cette saga. Pendant plusieurs années, entre 1994 et 2007, JK Rowling a imaginé et écrit plusieurs passages de son oeuvre à Edimbourg.

J’ai été assez époustouflée de remarquer les nombreuses ressemblances entre cet univers fantastique et cette ville à l’Histoire incroyablement riche. Il n’est d’ailleurs pas vraiment étonnant qu’il ait été une source d’inspiration si grande pour l’auteur, tant cette ville est particulière. Plus encore, c’est la ville dans son ensemble qui semble tout droit sortie d’un tome de Harry Potter. Savoir que l’auteur y a vécu et y vit encore ne laisse donc aucune place au doute. L’univers du sorcier a été fortement influencé par cette ville et ce pays, d’une façon plus générale. Ainsi, il semble difficile de remonter Victoria Street sans penser au Chemin de Traverse, et bien que l’auteur n’ait jamais réellement confirmé les inspirations à ces différents lieux, une chose est certaine : elles se ressentent.

Dans les pas de l’écriture de Harry Potter

Il n’y a pas que l’atmosphère et la ressemblance des lieux avec l’univers de Harry Potter qui marquent ce voyage, puisqu’il y a également des liens concrets entre la ville et l’écriture de la saga. Ce sont des faits tellement précis, qu’ils donnent véritablement l’impression de réaliser un pèlerinage sur les lieux où s’est rendue JK Rowling pour écrire ses romans. Il y a tout d’abord le très célèbre Elephant House, un café dans lequel l’auteur a écrit une partie de la série. C’est un endroit où les fans se donnent rendez-vous pour célébrer l’auteur, en se rendant à l’endroit où elle-même est venue écrire sa série. Je n’ai pas été spécialement sensible à l’endroit, notamment car pour pouvoir se rendre à l’intérieur et photographier les lieux, il faut consommer, payer et donc attendre qu’une table se libère. Il y a un monde assez conséquent, ce qui m’a personnellement un peu découragée.

A l’inverse, j’ai été assez chamboulée et émue par ma visite du cimetière de Greyfriars Kirkyard, située dans le vieil Edimbourg. Cette visite m’a beaucoup marquée car son ambiance est très particulière, et par le fait que l’on peut voir des tombes dont les noms ont clairement inspiré JK Rowling pour nommer certains de ses personnages. On voit d’ailleurs de nombreux touristes faire des « Tours touristiques » avec un guide dans ce cimetière, afin de comprendre exactement l’origine de l’écriture de la saga. Situé à deux pas de l’Elephant House, il semble peu probable d’imaginer que tout ceci soit le fruit d’un pur hasard. J’ai été émue en pensant à ces personnes dont le nom marquera des générations entières et encore plus touchée en réalisant que l’auteur avait marché dans ces allées, en pleine écriture de la saga. Cela fait un effet très particulier, et c’est vraiment un aspect de mon voyage qui me marquera très, très longtemps.

Des boutiques spécialement consacrées à Harry Potter

Étant donné le lien très fort entre Edimbourg et Harry Potter, le tourisme est influencé par l’amour des fans pour la série. Le commerce autour de ces livres est donc assez important, même si j’avoue avoir trouvé qu’il était quand même moins fort que ce que j’avais imaginé. Il me semble qu’il est facile, lorsqu’on ignore qu’Harry Potter a été écrit à Edimbourg, de ne pas forcément comprendre le lien ni de facilement trouver des boutiques qui vendent des produits de la série. J’ai même eu un peu de difficultés à trouver les boutiques que l’on m’avait recommandées. J’en ai trouvé majoritairement 3, dont 2 véritablement spécialisées.

Il y a tout d’abord The Boy Wizard, assez présent dans la ville et également dans Victoria Street, et clairement très commercial. La boutique est très surveillée et même assez froide, et peut se rapprocher d’un musée par moment. J’ai trouvé qu’elle manquait clairement de magie même si pour un fan qui souhaite s’acheter des objets collector de la série, elle répond très bien aux besoins.

Je souhaite en revanche insister sur la boutique Diagon House, dans Victoria Street, pour laquelle j’ai eu un gros coup de coeur. C’est bien plus qu’une boutique à mes yeux, c’est un lieu de magie. L’endroit a une Histoire, cela se sent, et à l’intérieur, c’est comme un fouilli de merveilles. Les objets vendus sont pourtant, pour la plupart, sensiblement les mêmes que dans d’autres boutiques, mais ici, il y a des choses en plus, et notamment des objets curieux de collection, parfois sans lien direct avec Harry Potter mais qui s’intègrent sans problème dans l’univers de la série. Mon seul regret est qu’elle est très étroite, et que dès qu’il y a plus de 4 personnes au même endroit, il devient même difficile de circuler, et donc de visiter la boutique. Je trouve que cette boutique doit être visitée, parce que l’endroit est insolite et ne ressemble à rien de ce que l’on connait déjà. Même les personnes indifférentes à Harry Potter ne pourront qu’être charmées !

Je n’ai pas été plus loin dans mon pèlerinage Harry Potter, même si je sais que bien d’autres endroits sont, directement ou non, liés à la saga. Je tenais cependant à partager avec vous ce qui m’a frappé lors de mon voyage, à savoir l’ambiance de cette ville et son lien si fort avec Harry Potter, bien au-delà des simples musées. Pour moi, ce contexte se ressent, et c’est en cela que voyager à Edimbourg est magique. En marchant à travers ses rues, on sait que JK Rowling était là, que l’on marche dans ses pas, l’atmosphère et la beauté des lieux en sont la preuve, et il n’y a pas de mots pour expliquer cette sensation tant elle est belle et indescriptible.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Visiter Édimbourg : aux origines de l’Histoire d’Harry Potter »

  1. Bon… Je mourrais déjà d’envie de réserver un billet pour l’Ecosse prochainement, autant dire que ton article me remotive complètement à y aller dans les mois qui viennent. Je savais qu’une ligne de train écossaise avait inspiré le Poudlard Express, mais je ne savais pas que le fameux café où JK Rowling écrivait était à Edimbourg. Merci pour l’info 🙂

  2. Un très joli reportage, que j’ai lu avec attention, je me suis régalée !
    Quand Harry Potter est « sorti » en anglais pour commencer, j’avais déjà plus de 20 ans et j’étais dans mes premières années d’enseignement, en Cycle 3. Nous avions des correspondants à New-York et les lettres des petits New-Yorkais ne parlaient QUE de Harry Potter, nous demandant si nous connaissions. Bien sûr, nous ne connaissions pas ! L’enseignante américaine, suite à mes questions, m’a envoyé le premier tome, que j’ai donc lu en anglais, peu de temps avant que le phénomène Harry Potter ne déferle sur la France. J’avais beaucoup aimé, et j’aime toujours ! D’ailleurs, après-demain, nous irons en famille visiter l’exposition Harry Potter (avec les décors du film) présentée en ce moment à Berlin (dans les studios de cinéma de Babelsberg à Potsdam) je vais essayer de prendre des photos pour en faire un petit reportage sur le blog.
    Je suis comme toi, j’aime marcher dans les pas des auteurs, encore plus quand leurs oeuvres m’ont marquée. Merci pour ce beau reportage, je te souhaite de très belles fêtes de fin d’année, et pour commencer, un joyeux Noël !
    Bises,

  3. Ça donne trop envie d’y aller!! Mais ça tombe bien, on a prévu un voyage en Écosse pour l’été prochain avec mon copain, on s’offre ça pour nos 30 ans respectifs. Je retiens donc les noms d’endroits que tu cites pour aller les voir 😀

  4. Ah ça me rappelle mon voyage en Ecosse. J’ai adoré voir tous ces endroits en lien avec Harry Potter. Tes photos me rappellent de bons souvenirs 🙂

  5. Je ne savais pas du tout qu’Edimbourg avait inspiré JK Rowling pour sa saga, donc ton article est super intéressant ! D’autant que cette ville me fait de l’oeil depuis quelques temps maintenant, je trouve qu’elle a un charme fou ! Merci pour ton partage 🙂

  6. Honte à moi, j’ai regardé tous les Harry Potter seulement cette année, et je ne savais pas du tout que Edimbourg a été une forte inspiration pour J.K Rowling. Tu m’as donc énormément donné envie d’aller visiter cette ville qui a l’air vraiment magnifique !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.