Jeunesse

Capitaine Rosalie • Timothée de Fombelle et Isabelle Arsenault

Depuis que j’ai découvert le travail d’Isabelle Arsenault, je voue un culte à ses ouvrages et chaque nouvelle parution finit indéniablement dans ma bibliothèque. Ce court roman illustré n’a donc pas patienté longtemps avant que je me l’offre.

Résumé …

Rosalie, 5 ans et demi, est obligée d’aller à l’école des grands car, en cet hiver 1917, son père est parti au front et sa mère travaille à l’usine. Tout le monde croit qu’elle passe ses journées à rêvasser, mais Rosalie s’imagine être le capitaine d’une mission, comme un véritable petit soldat.

Mon avis …

Je dois être très naïve car quand j’ai commencé ce roman illustré, très court et destiné aux enfants, j’étais loin de me douter à quel point il me bouleverserait. C’était pour le moins inattendu, le genre de livres qui nous marquent pour toujours alors même qu’on attendait autre chose de leur lecture. Bien évidemment, ce n’est pas un hasard si je l’ai acheté car j’adore Isabelle Arsenault plus que tout, et j’étais très curieuse de la voir illustrer un court roman de Timothée de Fombelle, que je n’avais jusqu’à présent jamais lu d’ailleurs.

J’avoue qu’au début de ma lecture, je ne savais pas bien où les auteurs voulaient m’emmener. Rosalie est une petite fille qui semble déterminée, et dont les journées se ressemblent. Elle les passe assise au fond d’une salle de classe, elle qui est si petite et qui est pourtant autorisée à rester dans une classe de plus grands, pendant que son papa est à la guerre et que sa maman est à l’usine. C’est donc l’histoire d’une petite fille en temps de guerre qui grandit comme elle le peut, sans vraiment connaître son père.

L’inattendu de ce court roman, c’est sa puissance qu’on ne voit pas venir. Ce que Rosalie cache depuis le départ, ce qu’elle ne nous dévoile pas avant la fin. Cette histoire qui aurait pu être très simple, voire même un peu banale, en devient extraordinaire. Inoubliable. Bouleversante. C’est en larmes que j’ai terminé ma lecture, chamboulée par tant d’émotions. Par cette lecture si forte et si belle, mais également si triste.

Evidemment, une si belle histoire ne pouvait être qu’illustrée par un talent comme celui d’Isabelle Arsenault. Chaque page est éblouissante, et tellement à sa place, avec l’ambiance et les tons qui conviennent. Il y a des couleurs sombres, parce que l’enfance de cette petite fille n’est pas comme les autres. Elle est traversée par la guerre, indiscutablement, qui impacte son quotidien, sa famille et la manière dont elle grandit, trop vite. C’est une sublime lecture que je n’oublierais jamais et que je ne peux que vous recommander, à tous, et aux enfants à partir de 7-8 ans.

Pour résumer …

Je n’aurais pas pu imaginer la profondeur et la beauté de ce court roman illustré qui m’a tant bouleversée que je l’ai terminé en larmes. C’est si beau, lisez-le.

Ma note : ★★★★★★
(20/20)

Publicités

5 réflexions au sujet de « Capitaine Rosalie • Timothée de Fombelle et Isabelle Arsenault »

Répondre à Karine:) Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.