Feel-Good

Poste restante à Locmaria • Lorraine Fouchet

Depuis que je l’ai découverte avec Entre ciel et Lou, qui fut un immense coup de coeur, puis que j’ai pris plaisir à la retrouver avec Les couleurs de la vie, j’ai décidé que je serai fidèle à Lorraine Fouchet. Parce que ses romans me font du bien, et que c’est parfois tout ce dont j’ai envie en lisant. Merci à Héloise d’Ormesson pour l’envoi de ce roman.

Résumé …

Élevée dans le culte d’un père mort par accident, Chiara, 25 ans, apprend fortuitement que son père biologique vit à Groix en Bretagne. Ébranlée par cette révélation, Chiara part à sa recherche sur l’île aux grenats. Elle remplace la factrice pour s’intégrer à la communauté Groisillonne et mener son enquête en toute discrétion. Mais tout se complique lorsque la jeune femme apprend que deux frères Tonnerre ont croisé sa mère vingt-cinq ans plus tôt. Sur place, Chiara se lie d’amitié avec Urielle, une jeune groisillonne qui ne supporte plus le stress de Paris, et Perig, un vieux correspondant de presse dont le fils a disparu en mer. Alors que l’île l’envoûte et l’invite à rester, elle rencontre Gabin, un écrivain corse qui prête sa plume à des romanciers célèbres. Cette histoire d’amour inattendue s’épanouira-t-elle ? Un roman breton où la tendresse ne reste pas poste restante, où les liens du sang n’accusent pas réception, où le bateau du courrier apporte bien des surprises, et les boites aux lettres recèlent de lourds secrets.

Mon avis …

Ce que j’aime dans les romans de Lorraine Fouchet, ou en tout cas dans les derniers qu’elle a écrits, qui sont les seuls que j’ai lus, c’est l’ambiance qui ressort de ses histoires. L’ïle de Groix est son lieu de prédilection, une petite île dans laquelle elle aime situer ses intrigues, et on sent à travers ses histoires à quel point elle aime cet endroit. On ressent comme il y fait bon vivre, comme l’essentiel est de partager, de vivre, d’aimer, et de profiter de ce que la nature a de plus beau à nous offrir. Ce sont un peu des livres dans lesquels on se rappelle que les choses simples sont les meilleures, et cela fait un bien fou dans un monde comme le notre où tout va si vite, et où on oublie bien souvent de simplement s’assoir et de profiter de la beauté de l’existence.

« Chaque personne a un livre qui changera sa vie. Certains le trouvent tout de suite, d’autres passent leur existence à le chercher. »

J’ai donc adoré profiter de cette atmosphère toute particulière, découvrir cette île à nouveau avec ses habitants souvent très particuliers, avec un caractère bien trempé, mais surtout beaucoup d’amour à donner. Mais le coeur de ce livre, c’est une nouvelle fois les secrets de famille. Car Chiara est venue y chercher la vérité sur sa naissance et sur sa mère, qui depuis toujours la tient à distance, ne se remettant pas du décès de son père.

C’est un roman que j’ai trouvé assez particulier dans sa construction, et j’ai eu beaucoup de difficultés à comprendre où l’auteur voulait m’emmener avec l’alternance de points de vue et de lieux. Elle nous fait comprendre qu’on ne maitrise pas tout, et que c’est à elle de dévoiler les choses quand elle l’aura décidé, mais il est vrai que cela perturbe un peu la lecture. Malgré tout, c’est un roman qui se lit très vite, qui ne s’attarde pas sur des détails insignifiants et j’aime le fait qu’il ne souffre d’aucune longueur. Certes, on est un peu promenés et malmenés, mais c’est aussi pour mieux nous faire découvrir les recoins de cette histoire. Peut-être que certains aspects de l’histoire auraient pu être un peu plus approfondis, comme les personnages secondaires. C’est sans doute ce qui m’a manqué pour en faire une lecture véritablement marquante. Malgré tout, c’est une lecture apaisante, douce, et qui fait beaucoup de bien, et j’ai passé de très bons moments avec ce roman.

Pour résumer …

Une escapade entre l’Italie et l’île de Groix qui m’a vraiment charmée, sur fond de questionnement d’identité, de recherche de son identité d’adulte sans pour autant oublier l’enfant que nous avons été. C’était beau et doux.

Ma note : ★★★★★☆
(15/20)

Publicités

5 réflexions au sujet de « Poste restante à Locmaria • Lorraine Fouchet »

  1. Je n’ai pas encore eu le temps de découvrir cette auteure. Les couleurs de la vie attend patiemment son tour dans ma PAL mais je suis assez impatiente effectivement car je suis une grande adepte de ce genre de lectures. Affaire à suivre 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.