Mangas

Arte, tome 1 • Kei Ohkubo

« Arte » n’est pas une série toute récente puisque le premier tome date de 2015, or ce n’est que dernièrement que l’on me l’a conseillé et que je l’ai emprunté à la médiathèque. J’ai choisi de commencer avec le premier tome pour découvrir ce manga, dont le tome 9 sortira prochainement en librairie, et qui est donc toujours en cours de publication.

Résumé …

Florence, début du 16e siècle. Dans ce berceau de la Renaissance, qui vit l’art s’épanouir dans toute sa splendeur, une jeune aristocrate prénommée Arte rêve de devenir artiste peintre et aspire à entrer en apprentissage dans un des nombreux ateliers de la ville… Hélas ! Cette époque de foisonnement culturel était aussi celle de la misogynie, et il n’était pas concevable qu’une jeune femme ambitionne de vivre de son art et de son travail. Les nombreux obstacles qui se dresseront sur le chemin d’Arte auront-ils raison de la folle énergie de cette aristo déjantée ?

Mon avis …

L’héroïne de cette histoire, fille d’aristocrate, est passionnée de dessin. Son rêve : devenir artiste. Or, à l’époque de la Renaissance, son destin est tout tracé. Alors que son père lui a appris pendant son enfance à dessiner, l’encourageant à devenir peintre, les plans de sa famille ont changé à son décès. Sa mère, désormais veuve et souhaitant assurer l’avenir de sa fille, souhaite qu’elle se marie à un bon parti, et qu’elle renonce à ses rêves un peu fous qui ne correspondent absolument pas à ce que l’on peut attendre d’une femme de son rang. Pourtant, plus Arte grandit et plus il lui apparait comme une évidence qu’elle veut tout faire pour devenir artiste, pour vivre de sa passion, et elle est prête à tout pour cela, même à renoncer à  sa condition de femme. Ce qu’elle refuse, c’est d’être considérée comme inférieure à l’homme et de ne pas avoir de liberté, en tant que femme. Bien décidée à suivre ses rêves et à contester les ordres de sa mère, elle va alors frapper aux portes de tous les ateliers de Florence afin d’essayer de trouver un apprentissage et de faire ses preuves.

En rencontrant un homme qui acceptera un peu malgré lui de lui donner sa chance, Arte va découvrir une toute nouvelle vie. Mais cette dernière ne sera pas sans difficulté, puisqu’à de nombreux instants, elle devra se confronter au regard de la société et des hommes à son encontre. Des regards désapprobateurs, car son comportement n’est pas celui généralement admis pour une femme. J’ai adoré le caractère de l’héroïne, sa volonté de ne jamais se soumettre et de se rebeller contre ce que l’on souhaite lui imposer. L’Histoire nous a prouvé que les droits des femmes aujourd’hui ont été acquis grâce au courage de femmes avant nous qui ont choisi de se battre, de risquer beaucoup pour la cause des femmes et pour leur propre bonheur personnel. Arte est de ces femmes-là qui nous inspirent et qui doivent nous encourager à, à notre tour, prendre le risque d’aller à l’encontre des traditions pour faire progresser les droits des femmes. C’est un combat permanent que de tenter d’avoir un monde où hommes et femmes seront égaux, mais cette lutte en vaut la peine, car elle permet à la société d’évoluer vers plus d’égalité.

Ce manga est clairement féministe, et j’ai adoré aussi me plonger dans cette époque de la Renaissance à Florence. J’ai réalisé que je lis trop peu sur cette période mais que j’ai une grande envie d’en apprendre davantage à son sujet car elle est véritablement fascinante. C’est vraiment un manga que j’ai adoré, et une des rares séries que j’ai décidé de m’acheter intégralement après avoir emprunté le premier tome à la médiathèque. J’ai vraiment hâte de continuer ma lecture et de suivre encore les aventures de Arte.

Pour résumer …

Cette série de mangas s’annonce juste géniale ! J’ai adoré plonger dans le Florence de la Renaissance et rencontrer Arte, une jeune femme forte, qui souhaite s’émanciper et être l’égale des hommes. Une vraie belle découverte, féministe à souhait !

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Publicités

3 réflexions au sujet de « Arte, tome 1 • Kei Ohkubo »

  1. Merci pour cet article ! J’avais déjà flashé sur ce petit manga il y a quelques temps, mais le revoir me redonne envie de le découvrir. Je vais courir le mettre dans ma liste de prochains achats !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.