Parutions littéraires

Parutions Littéraires • Avril 2019

Parce que l’hiver laisse place au printemps, je vous propose aujourd’hui une sélection de livres à paraître en avril, et à retrouver dans toutes les librairies !

03 avril 2019 : Où tu iras j’irai, de Jojo Moyes (Milady)

Acheter le livre *

Avec le recul qui vient de l’expérience, il aurait pu se dire que la passion qui l’animait était caractéristique d’un premier amour, et que ses sentiments finiraient par s’atténuer avec le temps. Mais tout ce qu’il savait à l’époque, c’est qu’à partir du moment où ses yeux s’étaient posés sur elle, il avait été incapable de penser à autre chose.  » Passionnée par les chevaux, Sarah espère intégrer la prestigieuse école d’équitation du Cadre Noir. Elle s’entraîne sans relâche avec l’étalon que son grand-père lui a offert. Lorsque le vieil homme tombe malade, Sarah doit jongler entre sa famille d’accueil, le collège, l’équitation et les visites à l’hôpital. Natasha, brillante avocate, a connu des jours meilleurs : son mariage s’est soldé par un désastre, son nouveau compagnon ne se montre pas à la hauteur, et elle est contrainte de vivre sous le même toit que son ex-mari, le temps de revendre leur maison. Pourtant, quand elle croise le chemin de Sarah, elle décide de la prendre sous son aile. Mais l’adolescente cache un secret qui risque de bouleverser plus d’une vie.

03 avril 2019 : Celui qui reste, de Rhiannon Navin (JC Lattès)

Acheter le livre *

Caché dans le placard de sa salle de classe avec ses camarades et sa maîtresse, Zach Taylor, le narrateur, entend des coups de feu dans le couloir de son école. Ce n’est pas la première fois qu’ils pratiquent cet exercice de confinement, mais cette fois, cela n’a rien d’un jeu. Un adolescent armé a pénétré dans l’école et, en quelques minutes, abat dix-neuf personnes, bouleversant à tout jamais le destin de la petite communauté . Et parmi les victimes, il y a le frère aîné de Zach. Alors que la mère de Zach veut poursuivre en justice les parents du tueur, les tenant pour responsables des actes de leur fils, Zach se retranche dans un monde peuplé de livres et de dessins. Doué d’intuitions, de l’optimisme et de la détermination propres aux enfants, il décide d’aider ses proches à redécouvrir l’amour et la compassion, des vérités universelles dont ils ont besoin pour surmonter cette terrible épreuve.

03 avril 2019 : Tu ne m’oublieras pas deux fois !, de Mhairi McFarlane (&H)

Acheter le livre *

« J’aime ton rire. » Voilà ce qu’a écrit Lucas McCarthy à Georgina il y a douze ans. Un petit mot griffonné au temps du lycée mais qu’elle n’a jamais oublié. Ce qu’elle aimerait oublier, là, tout de suite, c’est qu’elle vient de se faire virer du restaurant – minable – dans lequel elle était passée pro en cassage d’assiettes et qu’elle a découvert son petit ami – minable, lui aussi – au lit avec une autre fille. Heureusement, le destin ayant à cœur une répartition annuelle des sales coups, Georgina retrouve rapidement un emploi. Et, quand elle découvre que son nouveau chef n’est autre que Lucas McCarthy, son amour de toujours, elle commence presque à croire qu’elle n’est pas maudite sur six générations. Le seul problème ? Lucas ne se souvient pas du tout de qui elle est. Pas. Du. Tout.

03 avril 2019 : Le fils de l’ursari (BD), de de Xavier-Laurent Petit, Cyrille Pomès et Isabelle Merlet (Rue de Sèvres)

Acheter le livre *

Quand on est le fils d’un montreur d’ours, d’un Ursari comme on dit chez les Roms, on sait qu’on ne reste jamais bien longtemps au même endroit. Harcelés par la police, chassés par des habitants, Ciprian et sa famille décident donc de relâcher leur ours et de partir à Paris, où, paraît-il, il y a plein d’argent à gagner. Installés dans le bidonville, chacun se découvre un nouveau métier. Daddu l’Ursari, devient ferrailleur, M’man et Vera sont mendiantes pro-fessionnelles, Dimetriu, le grand frère, est « emprunteur » de por-tefeuilles et Ciprian son apprenti. Mais ce dernier rentre bredouille de ses dernières journées depuis qu’il a découvert le jardin du « Lusquenbour » et ses fascinants joueurs de lézecheck. C’est le début d’une nouvelle vie pour le fils de l’Ursari…

03 avril 2019 : L’atelier des sorciers, tome 4, de Kamome Shirahama (Pika)

Acheter le livre *

Agathe s’est inscrite au deuxième examen du monde des sorciers qui lui permettra de pratiquer la magie en public. Kieffrey, Coco et les autres apprenties l’accompagnent sur place, mais la présence néfaste de la Confrérie du Capuchon va bientôt venir troubler le bon déroulement de l’épreuve…

03 avril 2019 : The Promised Neverland, tome 7, de Kaiu Shirai et Posuka Demisu (Kazé)

Acheter le livre *

Emma, Norman et Ray coulent des jours heureux à l’orphelinat Grace Field House. Entourés de leurs petits frères et soeurs, ils s’épanouissent sous l’attention pleine de tendresse de « Maman », qu’ils considérent comme leur véritable mère. Mais tout bascule le soir où ils découvrent l’abominable réalité qui se cache derrière la façade de leur vie paisible ! Ils doivent s’échapper, c’est une question de vie ou de mort !

04 avril 2019 : Washington Black, de Edi Edugyan (Liana Levi)

Acheter le livre *

La Barbade, 1830. À onze ans, Washington Black n’a d’autre horizon que le champ de canne à sucre de la plantation où il travaille avec d’autres esclaves. Quand le destin frappe à sa porte, c’est sous les traits de Titch, un scientifique anglais, jeune frère de son maître qui le choisit comme serviteur. Wash montre un talent inné pour le dessin et une curiosité d’esprit telle qu’il est promu assistant pour le projet fou de l’extravagant inventeur: construire un ballon dirigeable. Lorsqu’un vent mauvais les oblige à quitter précipitamment l’île à son bord, l’aventure prend un cours inattendu. Du pôle Nord à la Nouvelle-Écosse, de Londres à Amsterdam, plus qu’un voyage, c’est un parcours initiatique qui attend le jeune Wash, en ce siècle de découvertes. Mais le chemin le plus dur à parcourir sera celui qui le conduira vers la liberté, une liberté assumée et entière.

04 avril 2019 : La prisonnière du temps, de Kate Morton (Presses de la Cité)

Acheter le livre *

À l’été 1862, un groupe de jeunes peintres proches des Préraphaélites, menés par le talentueux Edward Radcliffe, s’installe au Birchwood Manor, sur les rives de la Tamise. Là, inspiré par sa muse, la sulfureuse Lily avec qui il vit une passion ravageuse, Edward peint des toiles qui marqueront l’histoire de l’art. Mais à la fin de sa retraite, une femme a été tuée, une autre a disparu, un inestimable diamant a été dérobé, et la vie d’Edward Radcliffe est brisée. Plus d’un siècle plus tard, Elodie Winslow, jeune archiviste à Londres fiancée à un golden-boy qui l’ennuie, découvre dans une vieille sacoche deux objets sans lien apparent : le portrait sépia d’une femme à la beauté saisissante en tenue victorienne, et un cahier de croquis contenant le dessin d’une demeure au bord de l’eau. Pourquoi le Birchwood Manor semble-t-il si familier à Elodie ? L’inconnue de la photo pourra-t-elle enfin livrer tous ses secrets ? Et si, en l’entraînant sur les traces d’une passion d’un autre siècle, son enquête l’aidait à percer le mystère de ses propres origines et à enfin mener la vie qu’elle désire ?

04 avril 2019 : L’ivresse des libellules, de Laure Manel (Michel Lafon)

Acheter le livre *

Quatre couples d’amis dans la quarantaine décident de s’octroyer des vacances sans enfants dans une villa de rêve. Mais l’ambiance qui se voulait insouciante et idyllique ne tarde pas à se charger d’électricité. La faute aux caractères (et petites névroses) de chacun, aux modes de vie différents, à l’usure et la routine qui guettent les amoureux quand s’invite le quotidien, et à des parents qui ont oublié ce qu’était leur vie lorsqu’ils ne l’étaient pas encore… Quand débarque une jeune et jolie célibataire, le groupe est plus que jamais au bord de l’implosion.

04 avril 2019 : Les filles d’Ennismore, de Patricia Falvey (Belfond)

Acheter le livre *

Irlande, début du XXe siècle. À huit ans, Rosie croise le chemin de Victoria, la jeune héritière du domaine d’Ennismore. Celle-ci s’ennuie et voit en la fille d’un métayer, l’amie dont elle rêve tant. Au grand dam de sa mère, elle arrive à convaincre son père de partager ses heures de leçon avec Rosie. Au fil des années, leur amitié grandit. Mais à 17 ans, Victoria quitte Ennismore pour Dublin afin de faire son entrée dans le monde, laissant Rosie déchirée entre les aspirations de ces années d’éducation aristocrate et sa modeste position. Elle est bientôt contrainte d’accepter un poste de domestique au domaine. Servir une famille qu’elle a côtoyée pendant dix ans est d’autant plus douloureux que Rosie est amoureuse depuis toujours du frère de Victoria, Valentin.

09 avril 2019 : La recette secrète des rêves, de Lanteina Cebeni (Charleston)

Acheter le livre *

Un collier sur lequel est gravé le nom d’une île inconnue et l’enivrante odeur de citron que laissait sa mère dans son sillage… c’est tout ce dont dispose Elettra pour partir à la recherche de son passé… et sauver son avenir. Car sa mère est dans le coma et la petite pâtisserie familiale, au bord de la faillite. Alors, Elettra fait le voyage jusqu’à Titano. C’est sur cette petite île proche de la côte Sarde, entourée de femmes, chacune un peu perdue à leur façon, qu’elle découvre l’histoire de sa mère, mais aussi une part d’elle-même.

10 avril 2019 : L’éblouissante lumière des deux étoiles rouges, de Davide Morosinotto (L’Ecole des Loisirs)

Acheter le livre *

1941. Hitler décide d’envahir l’Union soviétique. Les chars allemands progressent sur l’immense territoire russe vers le Nord en direction de Leningrad. Dans la précipitation, avant que la ville ne soit encerclée, on organise l’évacuation en train de milliers d’enfants. Viktor et Nadia sont parmi eux. Mais, pour la première fois de leur vie, les voilà séparés. Viktor est envoyé dans un kolkhoze à Kazan, pendant que Nadia se retrouve bloquée à proximité du front des combats. Désormais, Viktor n’a plus qu’une idée en tête : traverser le pays dévasté par la guerre, les bombardements et la faim, pour retrouver sa sœur. Et pour cela il doit être prêt à tout. Car dans un pays en guerre, nécessité fait loi.

10 avril 2019 : Le quartier des petits secrets, de Sophie Horvath (Flammarion)

Acheter le livre *

Clémentine est fleuriste à Bordeaux, dans un quartier en retrait de l’effervescence urbaine. Sa plus proche amie, Nicole, tient le café sur la place et, ensemble, elles s’amusent à observer les habitudes de chacun. De cet homme qui commande exactement les mêmes bouquets chaque semaine. De ce bouquiniste qui ne sort jamais. De « L’Inspectrice » qui passe en faisant claquer son parapluie… Et puis il y a Viviane, bien sûr, qui s’échappe régulièrement de sa maison de repos pour venir passer un moment dans son jardin imaginaire – la boutique de Clémentine – où elle coupe, tranche, éventre… Viviane est adorable mais ses pertes de repères ne favorisent pas le commerce. Pourtant, lorsque cette dernière ne se présente plus, Clémentine s’inquiète. Une mauvaise chute empêche la charmante massacreuse de venir ratiboiser ses bouquets. Malgré sa faiblesse, elle trouve la force de dessiner une fleur étrange… que Clémentine ne parvient pas à identifier. Quelle est donc cette variété qui semble tellement importante pour la dame âgée? Il n’en faut pas plus pour que Clémentine commence son enquête.

10 avril 2019 : Les oiseaux de passage, de Betsy Carter (Milady)

Acheter le livre *

À l’aube de la Seconde Guerre mondiale, Egon Schneider, un jeune médecin juif amoureux des animaux, fuit l’Allemagne et débarque à New York. Dérouté par le rythme de Manhattan, il ne trouve de réconfort qu’auprès de son groupe d’amis immigrés. Parmi eux se trouvent Meyer Leavitt, un auteur cynique et populaire, ainsi que la belle et fougueuse Catrina Harty qui partage la même passion qu’Egon pour les animaux. Lorsque leur communauté est confrontée à une menace funeste, ils unissent leurs forces pour que leurs espoirs deviennent réalité dans ce Nouveau Monde où chaque lendemain est synonyme d’un nouveau combat à mener pour trouver sa place.

11 avril 2019 : Quand les astres s’emmêlent, de Minnie Drake (Le Cherche-Midi)

Acheter le livre *

À Sydney, Justine Carmichael – Sagittaire cartésienne inflexible sur l’orthographe – croise par hasard Nick Jordan – Verseau inspiré, accro à la scène –, son amour d’enfance. Les deux amis ont grandi ensemble et ne se sont plus revus depuis l’adolescence. Nick est comédien, ou tente de l’être, tandis que Justine attend patiemment qu’une place de journaliste se libère au sein du magazine où elle travaille, L’Étoile. Lorsque Nick confie à Justine l’admiration et la confiance qu’il voue à l’astrologue de L’Étoile et à ses prédictions, la jeune femme commence à s’intéresser de plus près à ce fameux horoscope. À la faveur d’une promotion tombée du ciel, Justine se lance alors dans une folle aventure… Dans l’espoir d’influencer les décisions de Nick et de le rapprocher d’elle, elle réécrit en douce, chaque mois, les prédictions dédiées aux Verseau. Mais rien ne va se passer comme prévu et les horoscopes de Justine vont bientôt impacter la vie de personnes dont elle ne soupçonnait pas l’existence… De turbulences stellaires en chaos tout à fait terrestres, les quiproquos vont s’enchaîner, au fil de scènes savoureuses. Peut-on se jouer du destin ? Rien n’est moins sûr ! Accro aux prévisions astrales ou totalement sceptique, vous serez envoûté par ce roman !

11 avril 2019 : La librairie des coeurs brisés, de Robert Hillman (Philippe Rey)

Acheter le livre *

Dans une bourgade du sud de l’Australie, dans les années 1960, débarque un jour Hannah Babel. Une Hongroise de Budapest, juive, rescapée d’Auschwitz où ont péri son mari et son fils unique. Une sorte d’extraterrestre pour les gens de Hometown, qui l’accueillent sans réticence, sidérés néanmoins lorsqu’elle annonce son intention d’ouvrir une librairie, du jamais vu en ville jusqu’alors. Un fermier du coin, Tom Hope, lui apporte son aide. Trentenaire mutique, humble et généreux, Tom soigne ses vergers, s’occupe de ses moutons, et se console de son célibat forcé en élevant avec amour Peter, l’enfant que son ex-femme lui a laissé, dont il n’est pas le père et qu’elle lui reprendra un jour. Hannah, la délirante, la tourmentée, s’enflamme pour Tom et l’embrase. Une telle passion entre deux êtres apparemment si étrangers l’un à l’autre peut-elle durer ? Et quel avenir pour le petit Peter, forcé de rejoindre une mère qui ne l’a jamais aimé ?

18 avril 2019 : Les confessions de Frannie Langton, de Sara Collins (Belfond)

Acheter le livre *

Londres, 1826. Toute la ville est en émoi. La foule se presse aux portes de la cour d’assise pour assister au procès de Frannie Langton, une domestique noire accusée d’avoir tué Mr et Mrs Benham, ses employés. Pour la première fois, Frannie doit raconter son histoire. Elle nous parle de sa jeunesse dans une plantation de canne à sucre en Jamaïque, où elle a été le jouet de chacun : de sa maîtresse, qui s’est piquée de lui apprendre à lire tout en la martyrisant, puis de son maître, qui l’a contrainte à l’assister sur nombre d’expériences scientifiques, plus douteuses les unes que les autres. Elle nous parle de son arrivée à Londres, où elle est  » offerte  » aux Benham, comme un vulgaire accessoire, de son amitié avec la maîtresse de maison, de leur même appétit pour la lecture, la culture. De leur passion… Elle se dévoile pour tenter de se souvenir de cette terrible nuit, qui lui échappe complètement. Mais une question la ronge sans cesse, comment aurait-elle pu tuer celle qu’elle aime ?

18 avril 2019 : Un jour plus que parfait, de Krystal Sutherland (Pocket Jeunesse)

Acheter le livre *

La famille d’Esther Solar est maudite. Tous souffrent d’une phobie atroce qui les mènera tout droit dans la tombe.
• Le père d’Esther, agoraphobe, vit reclus dans la cave
depuis six ans.
• Son frère a peur du noir.
• Sa mère est terriblement superstitieuse.
Esther, elle, ne souffre (pour le moment) d’aucune terreur particulière. Mais tient à jour la liste non-exhaustive de ses pires cauchemars, au cas où. Lorsqu’elle croise à l’arrêt de bus le mystérieux Jonah Smallwood, sa vie bien rangée bascule… Esther va être confrontée à la plus imprévisible et la plus redoutable de toutes les peurs… l’amour

24 avril 2019 : Il fallait que je vous le dise, d’Aude Mermilliod (Casterman BD)

La rencontre de la dessinatrice Aude Mermilliod et du romancier Martin Winckler. Deux voix pour rompre le silence sur un sujet encore tabou, l’IVG. Si elle donne le choix, l’IVG ne reste pas moins un événement traumatique dans une vie de femme. Et d’autant plus douloureux qu’on le garde pour soi, qu’on ne sait pas dire l’ambivalence des sentiments et des représentations qui l’accompagnent. L’angoisse, la culpabilité, la solitude, la souffrance physique, l’impossibilité surtout de pouvoir partager son expérience. Avec ce livre, Aude Mermilliod rompt le silence, mêlant son témoignage de patiente à celui du médecin Martin Winckler. Leur deux parcours se rejoignent et se répondent dans un livre fort, nécessaire et apaisé.

24 avril 2019 : Les fleurs sauvages, de Holly Ringland (Mazarine)

Lorsqu’une tragédie change à jamais sa vie, la jeune Alice Hart, âgée de neuf ans, part vivre chez sa grand-mère qu’elle ne connaît pas. Quittant le bord de l’océan où elle a grandi, elle trouve refuge dans la ferme horticole de June, où celle-ci cultive des fleurs sauvages d’Australie. Au fil du temps, Alice oublie les démons du passé et apprend à perpétuer la tradition familiale en utilisant le langage des fleurs pour remplacer les mots lorsqu’ils se font trop douloureux. Mais l’histoire des Hart est hantée par de nombreux secrets que June cache à sa petite fille. Une sorte de fatalité semble accabler les femmes de leur famille, aussi June préfère-t-elle tenir Alice à l’abri de la vérité, quitte à la tenir à distance de l’amour. Une fois adulte, révoltée par ce silence et trahie par celles qui lui sont le plus chères, Alice se rend compte qu’il y a des histoires que les fleurs seules ne peuvent raconter. Si elle veut être libre, elle doit partir et inventer l’histoire la plus importante de toutes : la sienne…

24 avril 2019 : La boutique des petits trésors, de Ellan Griffin (City)

Acheter le livre *

Alors qu’elle a rompu avec son fiancé et que sa chère grand-mère vient de décéder, l’univers de Nora s’effondre. Elle quitte Londres pour retourner dans la ville de son enfance, où la vieille dame lui a laissé un héritage d’objets accumulés. Déchirée à l’idée de vendre ces mille et un souvenirs aux enchères à des inconnus, la jeune femme décide d’ouvrir « La boutique des petits trésors ». Et, peu à peu, chaque objet trouve un nouveau foyer digne de lui, s’offrant ainsi une deuxième vie et une nouvelle histoire. Tandis que Nora égrène ses souvenirs le coeur serré, elle découvre des notes manuscrites sur chaque objet, levant ainsi le voile sur le passé mystérieux et fascinant de sa grand-mère. Et si Nora distille le bonheur avec ses petits trésors, n’a-t-elle pas droit, elle aussi, à un nouveau départ et une chance d’être heureuse ?

Certaines de ces parutions vous tentent-elles ?

* Lien affilié. Merci de votre soutien.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Parutions Littéraires • Avril 2019 »

  1. Toutes ont l’air géniales. J’adore Jojo Moyes. Par contre étant jeune professeur des écoles et directrice j’aurais peut être du mal avec Celui qui reste étant donné que je dois aussi faire des exercices et que j’ai toujours peur de le faire en vrai.
    Bref un mois de lecture et de découvertes

  2. Même s’ils n’ont pas l’air de renouveler le genre, je note « Les filles d’Ennismore » et « Les confessions de… ». « Les oiseaux de passage » pourraient m’intéresser; j’attends ton billet.

  3. « la boutique des petits trésors », « le quartier des petits secrets », « la librairie des coeurs brisés » … tous ces titres se ressemblent fort … et pour ce dernier, le titre ne correspond pas du tout à l’éditeur, la photo de couverture, ni même le pitch du roman … un titre cucul la praline, non ?

    1. Coucou, je me suis fait la même réflexions en effet. Les titres ont tendance à tous se ressembler, c’est dommage. Cependant, pour le dernier, ils ont repris le titre en VO pour le coup 😉 Et a priori, l’héroïne va ouvrir une librairie donc cela a peut-être du sens finalement. A voir après lecture.

  4. Pour ma part, ce sera le Kate Morton (obligatoire).
    J’ai repéré également un nouveau Anne Tyler (« La danse du temps ») et un nouveau Wolitzer (« La persuasion »).

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.