Thriller / Mystère

Surface • Olivier Norek

Si vous suivez mon blog depuis quelques temps, vous saurez sans doute que je lis très peu, voire jamais, de romans policiers. Olivier Norek est pourtant un auteur que je souhaitais découvrir, notamment depuis son roman précédent. C’est en intégrant le jury du Prix Maison de la Presse cette année que j’ai été amenée à lire son tout dernier roman paru en avril, et je suis vraiment heureuse d’être ainsi sortie de mes lectures habituelles car j’ai passé un excellent moment de lecture. C’est d’ailleurs le livre que nous avons choisi comme lauréat cette année, et c’est donc avec un plaisir tout particulier que je vous en parle aujourd’hui.

Résumé …

Noémie Chastain, capitaine en PJ parisienne, blessée en service d’un coup de feu en pleine tête, se voit parachutée dans le commissariat d’un village perdu, Avalone, afin d’en envisager l’éventuelle fermeture. Noémie n’est pas dupe : sa hiérarchie l’éloigne, son visage meurtri dérange, il rappelle trop les risques du métier… Comment se reconstruire dans de telles conditions ? Mais voilà que soudain, le squelette d’un enfant disparu vingt-cinq ans plus tôt, enfermé dans un fût, remonte à la surface du lac d’Avalone, au fond duquel dort une ville engloutie que tout le monde semble avoir voulu oublier…

Mon avis …

Le premier mot qui me vient à l’esprit en pensant à ce roman, c’est « addictif ». Nous avons en effet affaire à un véritable page-tuner et cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un roman aussi rapidement. Je n’ai pas pu le poser, et pas une seule seconde je me suis ennuyée. Pour une lectrice ne connaissant quasiment rien des romans policiers, je ne m’attendais vraiment pas à aimer autant une telle lecture, et j’en suis la première heureuse. Preuve est de constater que l’on se met donc beaucoup de barrières dans la vie, par simple crainte ou peur souvent infondées.

Olivier Norek a donc réussi à m’ouvrir à ce genre littéraire d’une manière que je n’aurais jamais envisagée. Dès la première ligne, nous sommes plongés dans ce roman au rythme complètement dingue et nous faisons la rencontre de Noémie, une capitaine de police au caractère fort, qui va pourtant voir sa vie complètement détruite lorsqu’elle est victime d’un grave accident sur son lieu de travail, qui impacte son visage mais surtout sa santé psychologique. Envoyée au fin fond de l’Aveyron, elle va se sentir mise au placard, mais va avant tout découvrir le monde rural et tout ce qui le caractérise. Pour une parisienne comme elle, c’est tout un nouveau monde à appréhender, à l’opposé de tout ce qu’elle a toujours connu.

Alors qu’elle arrive dans ce petit village de campagne à son insu et sans grande envie d’être là, Noémie va apprendre à découvrir ce nouvel univers mais aussi toutes les personnes qu’elle va côtoyer et avec lesquelles elle va travailler. Ici, rien ne fonctionne comme dans la capitale. Pour chaque intervention, il lui est fait comprendre qu’aucune enquête n’est nécessaire. A la campagne, on sait tout, les gens parlent, et rien ne sert de perdre du temps à déployer des moyens humains et techniques pour aboutir à un résultat que l’on connait déjà. C’est donc toute une nouvelle façon de travailler qu’elle va devoir s’approprier. Pourtant, la découverte d’un corps, vieux de plus de 20 ans, va tout bouleverser, et son quotidien tranquille au rythme de la nature pourrait bien être secoué du tout au tout.

J’ai adoré cette enquête, elle m’a passionnée, et je l’ai trouvée vraiment captivante à suivre, et surprenante jusqu’au bout. Noémie est un personnage dont j’ai aimé aussi la complexité, la détermination et les doutes. Une chose est sûre, j’ai maintenant en vie de lire à nouveau Olivier Norek et c’est un auteur que je suivrai avec grand plaisir !

Pour résumer …

Olivier Norek a su me faire réaliser que je pouvais aimer les romans policier. J’ai dévoré ce page-turner, j’ai adoré cette enquête et le personnage de Noémie. Ce fut une lecture captivante que je n’ai pas réussi à reposer une fois commencée !

Ma note : ★★★★★☆
(17/20)

Publicités

11 réflexions au sujet de « Surface • Olivier Norek »

  1. J’aime beaucoup cet auteur. J’ai lu avec beaucoup de plaisir sa trilogie et j’espère le retour du capitaine Coste dans un prochain opus. En attendant, il me reste celui-ci à lire, ainsi que son précédent « Entre deux mondes ».

  2. C’est super que ce roman t’ait ouvert à un autre genre de lectures!! Pour ma part j’ai vraiment beaucoup aimé (après un gros coup de coeur pour cet auteur avec entre deux mondes) mais je suis une habituée des thrillers !!

Répondre à Chez Laurette Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.