Cinéma

Dernier film vu : Le cercle littéraire de Guernesey

Parmi mes regrets cinéma figure ce film que j’ai loupé, parce qu’il a été peu diffusé et qu’il est sorti à une période où je n’étais pas vraiment en mesure de me rendre au cinéma pour le voir. C’est presque un an plus tard que je le visionne enfin, en empruntant le DVD que nous avons acheté à la médiathèque.

Synopsis : Londres, 1946. Juliet Ashton, une jeune écrivaine en manque d’inspiration reçoit une lettre d’un mystérieux membre du Club de Littérature de Guernesey créé durant l’occupation. Curieuse d’en savoir plus, Juliet décide de se rendre sur l’île et rencontre alors les excentriques membres du Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates dont Dawsey, le charmant et intriguant fermier à l’origine de la lettre. Leurs confidences, son attachement à l’île et à ses habitants ou encore son affection pour Dawsey changeront à jamais le cours de sa vie.

« Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures et de patates » figure, et je le dis avec une grande sincérité, parmi mes romans favoris. Je l’ai lu en 2013 et depuis ce jour, je ne l’ai pas oublié. Je me souviens exactement des émotions par lesquelles je suis passée au cours de ma lecture. En apprenant qu’un film allait sortir tant d’années après la publication du roman, j’étais évidemment en joie, et en visionnant la bande annonce, j’ai senti qu’il me plairait beaucoup. J’aimais déjà l’ambiance, les acteurs, je retrouvais ce petit quelque chose qui m’avait tant plu dans le roman.

Alors, évidemment, après toutes ces années, mes souvenirs demeurent flous concernant l’histoire précise. Je ne pourrai donc pas réellement juger de son exactitude dans cette adaptation, mais selon moi, le plus important reste l’émotion, et j’en ai ressenti en regardant le film. J’ai vécu ce film à part entière, j’ai ri, j’ai pleuré, j’ai redécouvert cette histoire, sa beauté, sa justesse. Je me suis souvenu pourquoi ce livre m’avait bouleversée, pourquoi cette histoire ayant pour contexte la seconde guerre mondiale n’est pas comme les autres. Comment elle nous rappelle que la vie prend toujours le dessus, même dans les moments où le pire advient.

Les 2h de film sont passées à toute vitesse, l’histoire m’a embarquée immédiatement, même s’il est vrai que j’étais déjà convaincue. Je me souvenais d’une Juliet un peu plus dure, mais cela ne m’a pas gênée car j’ai beaucoup aimé Lily James dans ce rôle-là. Ce film était un régal, une douceur, une bulle de tendresse, d’émotions. Il rassemble tout ce que j’aime et il rend un très, très bel hommage au merveilleux roman de Mary-Ann Shaffer et Annie Barrows que je ne peux que vous recommander de lire si ce n’est pas le cas car le film et le livre sont deux expériences très différentes, le roman étant entièrement épistolaire.

Ma note : Coup de coeur

Publicités

9 réflexions au sujet de « Dernier film vu : Le cercle littéraire de Guernesey »

  1. J’ai lu le livre quand il était sorti et j’en garde un très bon souvenir et ce film m’a également énormément plu. Un coup de coeur ! Lily James est définitivement une actrice que j’apprécie tout particulièrement.

  2. J’ai lu et aimé le roman et j’aimerais tellement voir le film. Malgré qu’il ait été affiché en salle, je crois qu’il n’est pas passé. Tout comme le film sur Beatrix Potter, qui est au final très beau et bon. Probablement que ça ne couvre pas assez d’amateur! 🙂 Les images que tu as choisies sont magnifiques. 🙂

  3. J’ai vu le film il y a quelques jours et j’ai apprécié. Je n’ai pas l’habitude de lire des romans épistolaires et je suis sous le charme depuis que je l’ai fermé. Le film montre à plusieurs reprises qu’il s’agit au départ d’échanges de lettres. Bref, j’ai adoré le livre et j’ai aimé aussi le film

  4. J’ai eu la larme à l’œil en visionnant la bande annonce de ce film dont je n’avais jamais entendu parler. Il est clair que je me le procurerai en DVD ainsi que le livre. Deux des actrices ont joué dans la série Downtown Abbey et j’en suis une fan éperdue. Merci pour ce post et cette découverte, j’adore les films de ce genre. J’avais été voir The bookshop en début d’année au cinéma, un vrai coup de cœur, dont l’histoire se situe dans un cadre similaire. Merci encore !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.