Prix Littéraires

Ma participation au jury du Prix Maison de la Presse 2019

En 2019, le Prix Maison de la Presse fête sa 50ème édition, et pour cette occasion, j’ai été contactée pour faire partie du jury. Un grand honneur pour moi, et une nouvelle aventure littéraire que je suis heureuse de partager avec vous dans cet article.

Mon histoire avec le Prix Maison de la Presse

Parmi tous les prix littéraires existants, le Prix Maison de la Presse est sans aucun doute mon favori. Celui que je suis avec la plus grande attention, et dont je souhaite lire les auteurs gagnants. La raison est simple. J’ai, par le passé, découvert de merveilleux auteurs grâce à ce prix, comme Laurence Peyrin ou encore Agnès Ledig, dont j’ai choisi d’ouvrir les livres, alors même qu’elles n’étaient pas connues du tout, simplement parce que le Prix Maison de la Presse leur avait été attribué. Depuis, ce sont des auteurs qui font partie de mes valeurs sures, et quand je vois que Valérie Perrin, Lorraine Fouchet, Véronique Olmi ou encore Philippe Besson l’ont eu également au cours de ces dernières années, cela veut tout dire. Je me retrouve dans ce prix, j’y retrouve mes goûts littéraires mais aussi ce que je recherche dans la lecture.

Si l’on regarde les auteurs lauréats depuis la première année de ce prix, on ne peut que constater que beaucoup sont devenus des références et ont une grande carrière derrière eux. Cela est révélateur parce que, contrairement à la plupart des prix littéraires renommés, le Prix Maison de la Presse est populaire. Et cela n’est pas péjoratif. C’est simplement un fait. Parce que ce Prix montre que la littérature peut être de qualité et faire vivre de grandes émotions. Parce que c’est cela que cherchent les lecteurs : le plaisir de lire un bon livre, celui qui saura nous emporter, qui nous dépaysera, nous fera vivre des sensations uniques, nous transportera dans une histoire inoubliable.

Voilà pourquoi, quand j’ai été contactée pour intégrer le jury de ce prix littéraire, j’ai eu du mal à y croire tant cela était pour moi une immense récompense de mon travail et un très grand honneur.

La sélection 2019

C’est lors de la deuxième sélection que j’ai intégré le jury, et il ne restait donc plus que 6 titres. Ce sont ces livres-là que je devais lire, pour ensuite les départager, et choisir le gagnant de cette année. Quand on m’a proposé d’intégrer le jury, je n’avais pas encore connaissance de ces 6 titres, mais parmi la première sélection, j’avais déjà constaté que l’intégralité des titres me faisaient terriblement envie. J’étais donc seulement impatiente de connaitre les 6 sélectionnés et de les découvrir.

Parmi la dernière sélection, j’avais déjà lu un des titres, le roman d’Anaïs Llobet « Des hommes couleur de ciel » que j’avais adoré. C’est une auteur que je suis depuis son premier roman et j’étais donc ravie de la voir sélectionnée. Etant donné la grande qualité de ce roman, cela me donnait une claire indication du niveau général de cette sélection et du plaisir absolu que j’allais prendre pendant le mois de lecture qui me restait pour les découvrir.

J’ai ensuite découvert, les uns après les autres, les 5 titres restants. J’ai fait le choix d’acheter en livre audio « L’empathie« , d’Antoine Renand car il était déjà disponible, et que lire pendant mes trajets en voiture me permettait aussi d’avancer plus vite dans mes lectures. Sans compter que ce livre était celui qui m’effrayait le plus, n’ayant pas l’habitude de ce genre de texte. C’est un livre qui m’a tenue en haleine et auquel j’ai trouvé de grands intérêts mais qui m’a un peu perdu du fait de sa construction. J’ai dévoré « On n’efface pas les souvenirs » de Sophie Renouard, un roman aux airs de thrillers mais profondément humain et rempli d’émotions. J’ai appris énormément de choses en lisant « L’île aux enfants » d’Ariane Bois, qui revient sur le scandale d’État des Enfants de la Creuse avec beaucoup de pudeur et de justesse. J’ai ensuite découvert « Un bref désir d’éternité » de Didier Le Pêcheur, qui avait beaucoup de potentiel mais dont la lecture fut malheureusement un peu laborieuse sur la durée. Et puis, j’ai terminé avec « Surface » d’Olivier Norek, qui fut un véritable page-turner.

La délibération

Après un mois de lecture, c’est le 25 avril 2019 que les membres du jury ont été réunis à Paris, au restaurant Pratolina, pour la délibération. Nous étions une trentaine de personnes, essentiellement des libraires de l’enseigne Maison de la Presse de toutes les régions de France, mais également un journaliste du magazine Lire et des auteurs. Ce fut de superbes rencontres, de personnes de tous horizons, rassemblées par leur amour pour le livre, qu’ils font vivre au quotidien. En tant que bibliothécaire, ce fut un véritable bonheur de pouvoir échanger avec tous ces libraires, de partager nos actions à destination des lecteurs, pour valoriser les livres et auteurs qui nous tiennent à coeur. En général, pour les évènements littéraires et les Prix, ce sont essentiellement des parisiens qui sont présents, et j’ai trouvé que le fait que ce jury soit composé de personnes de toutes régions de France était rafraîchissant et merveilleux, car chacune a quelque chose à apporter.

Dans un cadre magnifique, nous avons donc partagé un déjeuner, faisant ainsi connaissance les uns avec les autres. J’ai sympathisé avec de nombreux libraires, partageant nos coups de coeur, nos expériences professionnelles, et nos ressentis vis à vis de la sélection. Et puis, j’ai retrouvé avec bonheur Valérie Perrin, une auteur qui m’est chère depuis son tout premier roman et que je rencontre pour la 3ème fois déjà. Celle-ci avait un goût particulier, car nous partagions ainsi une expérience commune. En effet, en tant que lauréate 2018, elle fait cette année partie du jury, et avait donc elle aussi ses petits chouchous parmi la sélection. Et puis, c’est humainement une personne que j’adore, pleine de douceur et de bienveillance, et cette journée partagée me restera longtemps en mémoire.

Suite à ce déjeuner, nous avons donc entamé la délibération. Un tour de table a permis a chacun d’exprimer son ressenti concernant les livres qu’ils souhaitait défendre. La sélection était tellement réussie cette année que les avis étaient vraiment divers, et les débats très animés. Me concernant, j’ai souhaité défendre en tout premier lieu « Des hommes couleur de ciel » d’Anaïs Llobet qui était mon gros coup de coeur, puis « Surface » d’Olivier Norek en second choix pour ses qualités évidentes de page-turner. C’est Agnès Ledig qui a animé les débats en tant que Présidente, et elle l’a fait avec beaucoup de justesse et de passion, donnant à cette délibération un esprit encore plus positif et enthousiasmant.

Ce sont trois livres qui sont sortis du lot, et qui ont demandé aux membres du jury une réflexion plus poussée. Nous avons longuement échangé sur chacun de ces trois livres, dans des débats passionnés où chacun était libre d’exprimer son ressenti, qu’il ait aimé le livre ou ne l’ait pas aimé. C’est un moment que j’ai adoré vivre, car le livre, son contenu, son écriture, étaient au centre de tous les échanges. L’objectif était d’arriver à un consensus avec un vote à la majorité absolue et ce fut le cas. La majorité des membres du jury est tombée d’accord pour élire Surface, d’Olivier Norek lauréat de cette 50ème édition. Ce livre nous est apparu comme faisant le plus l’unanimité, chacun reconnaissant ses nombreuses qualités (héroïne forte, mise en avant du monde rural, intrigue efficace, lecture prenante, auteur qui est à découvrir).

Je suis donc repartie de cette délibération avec de merveilleux souvenirs en tête, et avec l’impression d’avoir vécu un moment privilégié, de pouvoir participer de l’intérieur à ce 50ème Prix Maison de la Presse.

La remise du Prix

Le lundi 13 mai 2019 a eu lieu la remise du Prix Maison de la Presse au Ministère de la Culture. Un lieu extraordinaire où étaient conviés les membres du jury mais aussi des auteurs et des personnalités comme le Ministre de la Culture. Je m’y suis donc rendue, impressionnée par le lieu extraordinaire, et en profitant de toute la beauté de cet endroit et de sa terrasse, donnant tout droit sur la cour d’honneur du Palais Royal et les colonnes de Buren. Epoustouflant de beauté.

Après un discours du Ministre ou encore d’Agnès Ledig, la présidente du Prix cette année, le Prix a été remis à Olivier Norek qui a, à son tour, prononcé un discours pour l’occasion. L’auteur a ensuite pris un moment avec chaque personne présente pour dédicacer son nouveau roman. Ce fut un merveilleux moment. Rencontrer l’auteur et pouvoir parler avec lui quelques instants fut un bel accomplissement de cette aventure extraordinaire. J’ai également eu la chance d’être mentionnée avec un très joli texte dans le petit livret distribué lors de la soirée, présentant les membres du jury.

Et pour finir, quelques photos souvenir qui ont été prises par un photographe professionnel lors de la soirée (crédit : Philippe Barbosa).

J’espère que ce long résumé de cette aventure vous aura plu ! Je tiens encore à remercier les équipes du Prix Maison de la Presse de m’avoir proposé de rejoindre le prix cette année, ainsi qu’à tous les libraires et auteurs pour leur accueil merveilleux.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Ma participation au jury du Prix Maison de la Presse 2019 »

  1. Waouh!!! Toutes mes félicitations! Quelle reconnaissance d avoir ete choisie pour ce prix prestigieux! Le recit de ton aventure est vraiment interessante et fait rêver! C est une belle experience de travail, de passion et surtout de partage! Belle continuation et merci de nous avoir fait vivre par procuration cette riche ecperience! Peut etre qu un jour, ce sera aussi le tour de l’une de nous ☀️

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.