Mes pratiques de lecture

Mon avis sur les livres audio

Vous l’aurez peut-être remarqué, j’ai créé sur le blog une nouvelle catégorie relative à mes pratiques de lecture, puisque vous me posez régulièrement des questions à leur sujet. Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler des livres audio, que j’écoute depuis tout récemment.

Une première utilisation peu concluante

Depuis très longtemps, j’entends parler des livres audio, mais ce n’est que depuis que je suis bibliothécaire que j’ai eu envie de tester ce mode de lecture. Ma toute première tentative a eu lieu il y a environ 3 ans. J’avais emprunté un roman de Eric-Emmanuel Schmitt que j’avais choisi un peu par défaut parmi les titres disponibles ce jour-là. Après seulement quelques minutes, je me suis rendue compte que je décrochais et l’essai ne fut pas du tout convaincant. Je n’ai pas réussi à entrer dans la narration, et cela m’a évidemment laissé penser que le livre audio n’était pas fait pour moi. Et puis, au tout début de l’année 2019, l’évidence m’est apparue. Avec tous les trajets en voiture que j’effectue et cette frustration de temps de lecture « perdu », cela valait peut-être le coup de réessayer avec un livre qui me tentait vraiment.

Réussir à s’adapter à ce mode de lecture

Si j’ai appris quelque chose de cette expérience « ratée », c’est que je n’avais en réalité pas choisi le bon livre, et que cela ne m’aidait évidemment pas à rester concentrée. Car c’est quelque chose à savoir, un livre audio demande beaucoup d’attention, surtout lorsqu’on l’écoute en voiture, où notre esprit est souvent amené à se concentrer sur d’autres choses. L’envie m’est revenue en début d’année car je souhaitais découvrir « Devenir » de Michelle Obama, sans pour autant avoir envie de m’offrir le livre physiquement. De plus, j’ai pensé qu’écouter une biographie en livre audio serait peut-être moins perturbant qu’écouter un roman, comme si j’écoutais tout simplement une interview de l’auteur. Je ne me suis absolument pas trompée. Ce roman durait quand même 18h, mais je l’ai vécu comme si j’écoutais l’auteur me raconter ses mémoires, et ce fut une expérience d’une réussite absolue. J’ai donc évidemment enchainé avec une autre biographie, celle de Malala, et une nouvelle fois, j’ai adoré mon écoute ! Enfin, j’ai également emprunté en livre audio à la médiathèque « Brûlée vive », de Souad, que je souhaitais lire depuis plus de 15 ans, et ce fut également une réussite puisque j’ai écouté ces trois livres en très peu de temps lors de mes trajets en voiture.

C’est donc important de savoir choisir le livre qui nous fait envie pour adhérer au maximum à ce mode de lecture. Je ne cache pas qu’il faut également s’adapter au narrateur, à la voix, car cela peut perturber. C’est particulier de ne pas avoir à imaginer la voix, car cela fait partie intégrante de la magie de la lecture, de faire travailler son imagination dans ce domaine. Cela perturbe forcément au départ, mais me concernant j’ai appris à faire avec et à ne pas me focaliser sur cet aspect-là mais davantage sur le texte en lui-même. Après tout, c’est comme si quelqu’un nous le lisait, et cela devient même agréable et assez inédit.

L’envie de m’ouvrir à d’autres types de livres audio

Une fois le cap de m’acclimater aux livres audio passé, j’ai eu envie de tester d’autres types de livres à écouter. Je sais que les biographies sont pour moi un choix parfait à écouter, et je sais désormais que de nombreux livres de ce type seront plutôt écoutés que lus, me permettant de les lire plus vite et plus facilement. J’ai en effet tendance à ne pas réellement sortir de mes bibliothèques les biographies, même si elles me tentent beaucoup, mais en livre audio, cela me motive vraiment davantage puisque j’ai l’impression d’entendre l’auteur se confier à moi directement à l’oral.

Cependant, une fois que j’ai écouté trois biographies, je me suis dit « et pourquoi pas? » en pensant à certains romans. Ainsi, j’ai choisi d’acheter en livre audio un livre de la sélection du Prix Maison de la Presse puisqu’en tant que membre du jury, je devais lire la sélection dans un délai très court. J’ai trouvé « L’empathie » en livre audio et c’est sous ce format que j’ai choisi de le lire. A ma grande surprise, cela a fonctionné, alors même que c’est un roman policier et que cela ne fait pas du tout partie de mes lectures habituelles. J’ai alors pensé que, peut-être, j’accrochais davantage avec des livres audio qui ne correspondaient pas à ce que je lis d’habitude.

Pourtant, j’ai une nouvelle fois eu envie de pousser la curiosité plus loin et je me suis procurée « Ceux qui voulaient voir la mer » de Clarisse Sabard. Je me suis vraiment demandé comment j’allais vivre une lecture audio d’un roman historique, avec des dialogues, avec une histoire comme celles que j’aime lire. Et j’ai bien été obligée de constater que j’ai adoré écouter ce livre également, que j’y ai pris un grand plaisir et que cela m’a convaincue que je pouvais donc tout écouter, tant que c’était une lecture dont j’avais envie sur le moment. Car après tout, que ce soit en livre audio ou papier, je crois qu’il faut savoir s’écouter pour choisir le bon livre au bon moment. Cela peut déterminer complètement notre expérience de lecture.

Une manière efficace pour lire davantage et plus souvent

Si je dois trouver un gros avantage au livre audio, c’est qu’il me permet de lire beaucoup plus et de façon plus régulière. En effet, mes temps de lecture traditionnelle sont assez restreints et j’ai, comme précisé plus haut, le problème de mes trajets en voiture qui ne me permettent pas de lire malheureusement, puisque je conduis. Quand je me suis mise aux livres audio, cela a évidemment tout changé, puisque je peux écouter facilement 1h par jour de livre audio, ce qui me permet de terminer un livre en très peu de jours ! Ainsi, j’ai pu écouter des livres que je souhaitais lire depuis une éternité et que je ne prenais pas le temps d’ouvrir. J’ai l’impression d’avoir gagné un temps de lecture phénoménal, et rien que pour cela, je crois que je ne pourrais plus m’en passer !

Comment se procurer des livres audio ?

Quand je vous parle des livres audio que je lis, vous me demandez souvent où je me procure mes livres audio. Je vais donc vous partager mon expérience, et je tiens à préciser que cet article n’est absolument pas sponsorisé. J’ai trouvé toute seule ma plateforme de lecture et j’ai fait mes choix sans que quiconque ne m’ait orienté dans un sens ou dans un autre. Tout d’abord, j’emprunte des livres audio à la médiathèque, comme ce fut le cas pour Brûlée vive. Cependant, j’ai rencontré quelques difficultés de lecture avec les CD fournis qui ne passent pas dans mon lecture CD de voiture, ce qui m’a empêché d’écouter un grand nombre de textes lus qui me tentaient pourtant énormément. Je ne sais pas d’où vient le problème, mais cela en est un.

J’ai donc choisi la solution plus facile : l’application de lecture, sur mon téléphone. Et c’est vers Audible que mon choix s’est porté. J’ai été attirée par leur offre très attractive, qui propose un abonnement mensuel à 9,95€ en échange d’un livre audio. J’ai constaté que cela me permettait de lire un livre par mois, pour un prix raisonnable, et si je souhaite en lire un autre, je dois l’acheter à plein tarif (souvent autour du prix du livre en grand format). En général, je complète le mois avec un livre audio emprunté à la médiathèque. Bien entendu, il est possible de résilier à tout moment. Ainsi, les mois où l’on ne souhaite pas utiliser le service, aucun montant ne nous sera débité. A l’inverse, si l’on souhaite maintenir l’abonnement, le crédit du livre par mois ne sera pas perdu, et les crédits seront ainsi accumulés sur notre compte client. Personnellement, c’est un fonctionnement qui me comble. Certes, c’est un budget, mais j’y trouve vraiment mon compte, et je suis heureuse car cela me permet vraiment de lire davantage et de découvrir enfin des livres que je ne prenais pas le temps de sortir de mes bibliothèques.

Une offre qui se développe

Les livres audio se développent de plus en plus, pour de nombreuses raisons. Tout d’abord, cela permet d’avoir de nouveaux modes de lecture, avec le téléphone, les écouteurs, dans la voiture, etc. Cela permet de lire plus facilement, sans avoir à transporter un livre ou même une liseuse. Et puis, cela permet à des personnes ne pouvant ou ne sachant pas lire, d’écouter quand même de nombreux titres. Pour toutes ces raisons, je crois pouvoir dire que le livre audio est une invention formidable. L’offre est encore assez limitée, mais je remarque chaque mois qu’elle se développe davantage, avec des nouveautés quasi simultanément avec la sortie en papier. Ainsi, les lecteurs ont le choix du format de lecture ! Je suis vraiment ravie de voir que plein de livres différents sont désormais disponibles en livre audio, et cela ne me donne qu’encore plus envie de continuer à utiliser cette pratique de lecture !

Avez-vous déjà écouté des livres audio ?

Que pensez-vous de ce mode de lecture ?

Publicités

11 réflexions au sujet de « Mon avis sur les livres audio »

  1. Moi aussi, j’ai decouvert recentement les audiolivres pendant mes voyages periodiques en Espagne. Mais vous avez raison, cette activité a besoin de beaucoup de concentration et ça peut être dangerous au voiture. Je les utilise pendant mes randonnes pour déjeuner au travaille.

  2. Tout comme toi, je profite de mes trajets en voiture pour le travail pour écouter des livres audio et je suis aussi devenue accro. Comme tu l’as dit, il faut choisir le « bon » livre audio (j’ai fait une tentative avec Le lambeau de Lançon et le format audio ne me convenait pas, j’y reviendrai au format papier) et pour moi, le narrateur a aussi une lourde responsabilité dans la réussite de l’écoute (je suis souvent déçue quand c’est l’auteur qui lit par exemple). En tout cas, j’ai fait de belles découvertes grâce aux livres audio avec le gros avantage de pouvoir lire plus.

  3. Je suis aujourd´hui en relisant « La Bataille des rois » de G.R.R Martin et c’est une bonne lecture car je connais bien l’histoire et je suis en train de n’ apprécie peu à peu.
    Pour moi les audiolivres sont l’opportunité de lire romans que me rend peresseux de lire. Pour la première fois j’ai ecuoté « Le problem à trois corps » du ecrivain chinois Liu Cixin et ça a étè une experience fantastique.

  4. Je suis d accord avec ton article, j’ai raté certaines lectures en audio ou je n’arrivais pas à accrocher, il faudra donc que je me les procure en papier, certains aussi sont mal lu (je pense aux voix abominables des premiers tomes de Harry Potter que j’ai voulu tester en audio en relecture) et enfin.. Un peu plus tard il y a eu de bonnes découvertes !! Je préfère le papier mais comme tu le dis, ça permet d écouter un livre quand je ne peux pas lire (dans ma salle de bains quand je me prépare, sur un trajet,.. Etc). Il ne faut pas se braquer sur une mauvaise lecture, le format n est pas adapté à toutes les lectures je pense.Ca demande en effet une concentration qui parfois me fais presser le retour arrière souvent suivant les lectures.
    J ai choisis le même support que toi chez Audible je trouve leur offre et leurs choix intéressant.

  5. Passant environ 1h30 à 2h tous les jours dans ma voiture, le passage aux livres audio m’est apparu depuis de nombreuses années comme la solution idéale à mon besoin de lecture.
    J’ai tout d’abord découvert une fonction vocale sur ma tablette de l’époque. Alors oui, au début on peut avoir du mal à écouter une voix synthétique, Mais on peut la moduler (plus aiguë, plus grave, plus lente ou plus rapide), et ainsi l’adapter à notre façon de lire, ou plus précisément d’écouter. Comme chacun peut avoir un rythme de lecture différent, chacun peu également avoir une capacité d’écoute différente.
    J’ai testé également les livres audio empruntés auprès de ma médiathèque. Là encore, la façon dont est lu le livre par le conteur (sa voix, son style) peut nous faire aimer ou pas notre lecture. D’autant plus lorsque à chaque livre, la voix et le style change, cela peut être déroutant.
    Depuis quelques années, après en avoir testé un certain nombre, j’ai choisi sur mon smartphone une application de lecture ayant une fonction vocale. Cela me permet d’acheter mes livres au format numérique epub, de les télécharger sur mon application et de les écouter via la fonction vocale lorsque je fais mon repassage par exemple, ou en bluetooth dans la voiture. Cette voix aujourd’hui fait partie de mon quotidien, mes oreilles se sont « habituées » au timbre de la voix, au rythme et cela ne me dérange absolument pas dans ma lecture. Le timbre de voix est identique pour chaque livre du coup, et je pense que cela y fait beaucoup pour moi. C’est comme si une personne de mes connaissances me lisait une histoire.
    Puis depuis quelques mois, afin d’économiser mes yeux, je me suis achetée une liseuse. Là encore, afin de ne pas me restreindre dans mes habitudes d’utilisation et de lecture, impossible pour moi de ne pas en choisir une qui ai la fonction vocale (si si j’en ai trouvé une !). Je n’utilise cette fonction vocale sur ma liseuse que peu de fois car d’une part quand je prends ma liseuse c’est que je peux me poser pour lire, et d’autre part parce que la voix de ma liseuse n’est pas la même que celle de mon application. Du coup, j’ai même fini par choisir une voix masculine sur ma liseuse pour ainsi bien la différencier de la voix féminine que j’ai sur mon application de smartphone.
    Le livre audio fait parti aujourd’hui de mon quotidien, et je ne pourrais plus m’en passer, surtout mes pour les longues heures passées dans les embouteillages.

  6. Je suis une grande consommatrice de livres audio ! Pourtant j’ai eu du mal au début parce que parfois, je n’arrivais pas à me concentrer… Comme tu le dis c’est comme tout roman: il faut le bon moment pour le bon livre. Après tout, il y a des moments où je n’arrive pas du tout à me concentrer non plus pour lire un livre.
    Ce que je préfère ce sont les livres lus par leurs auteurs ! Du coup j’ai moi aussi tenté la biographie de Michelle Obama et j’ai adoré l’écouter raconter son histoire !
    En revanche je passe par Kobo moi, vu que c’est aussi la marque de ma liseuse numérique 🙂

  7. Je suis entièrement d’accord avec toi en ce qui concerne les livres que je ne prenais pas le temps de lire. Moi personnellement je n’ai pas eu de mal à m’acclimater et j’ai tous de suite accroché, mais ça dépend vraiment de chacun. C’est vraiment un super outil dans mon quotidien même si en ce moment j’avoue que je n’en n’écoute plus. J’avais d’ailleurs fait comme toi un article sur le sujet sur mon blog 😉

  8. Moi aussi, une première expérience très peu concluante ! J’ai décroché très vite !!! Et j’ai laissé tombé ! Effectivement, c’est peut-être plus facile avec une biographie … L’expérience est donc à retenter avec cette idée ! Merci 🙂

  9. Moi aussi j’ai 1h minimum de voiture à faire 4 jours semaines et j’ai essayé mon premier livre audio de Guillaume Musso. Je ne savais pas si j’allais embarquer, mais étonnamment oui j’ai vraiment aimé. Je vais en écouter d’autres c’est certain!!!

Répondre à Paquita Sanmartin Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.