BD Adulte

From Black to White • Clément Baloup et Stéphane Louis

Si j’adore la BD, et de plus en plus d’ailleurs, je l’aime encore davantage quand elle est historique. Celle-ci est une parution d’une maison d’édition que je suis attentivement : Steinkis. Elle me semblait toute faite pour me plaire et je l’ai donc empruntée à la médiathèque.

Résumé …

Curtis grandit à Harlem avec sa famille dans l’Amérique noire des années 1970. Dans ce coin ravagé de New York rien n’est donné, tout se gagne durement ou s’acquiert violemment. Fasciné par Michael Jackson, Curtis développe un don pour la danse qui l’amène bientôt à considérer une autre vie. Mais la star peut-elle rester son modèle ? Tiraillé entre sa fascination pour son idole et son combat pour les droits des Noirs, Curtis doit choisir: renier sa différence ou l’affirmer pour exister.

Mon avis …

Cette BD évoque l’Histoire des afro-américains et leur lutte pour leurs droits du milieu des années 50 à aujourd’hui, mettant en lumière ses évènements les plus marquants, que ce soit l’assassinat de Kennedy, ou encore l’élection de Barack Obama à la Présidence des Etats-Unis. Ce sont toutes les contradictions d’un pays, le racisme omniprésent, les injustices sociales et les discriminations que la BD met en lumière.

Tout cela nous est raconté à travers le personnage de Curtis, un jeune garçon noir qui, très vite, va se passionner pour Michael Jackson. Il en est sûr, il doit suivre ses pas, avoir sa carrière, se faire connaître et surtout danser. Pour lui, la danse est comme une évidence, elle fait partie de lui, et du jour où il va découvrir qu’il est doué pour ça, il ne s’arrêtera plus jamais.

En fond de son histoire, il y a celle de Michael Jackson, qui évolue avec les années, qui traverse des polémiques, des grands succès, des périodes plus sombres. Il y a aussi l’Histoire de son pays qui le rattrape, qui chaque jour se complexifie davantage. Curtis en a bien conscience : rien n’est facile quand on est noir dans ce pays, et pourtant il ne baissera jamais les bras.

Comme toujours, je trouve qu’il est intéressant d’étudier l’Histoire des Etats-Unis, et notamment son histoire récente, ce pays étant vraiment fascinant tellement il semble si riche et si violent par de nombreux aspects. Une chronologie à la fin permet de mieux saisir encore comme cette société doit encore évoluer pour atteindre un semblant d’égalité entre les différentes cultures et origines qui la composent.

Concernant ma lecture, elle a été agréable, intéressante, mais elle ne sera pas inoubliable. Tout était un peu trop brouillon, les informations données étaient trop nombreuses, et le personnage principal est à la fois au centre de l’histoire, mais presque aussi comme un prétexte pour parler du pays tout entier. Le résultat n’est à mes yeux pas suffisant pour en faire une BD qui marque vraiment, et des choix auraient dû être faits pour recentrer un peu le contenu de la BD.

Pour résumer …

A travers le personnage principal de cette BD, c’est toute l’histoire récente des afro-américains qui est au coeur de cet ouvrage. Une lecture intéressante, qui montre tout le combat qu’il reste encore à mener, mais un contenu un peu trop riche voire brouillon par moments.

Ma note : ★★★★☆☆
(12/20)

Publicités

Une réflexion au sujet de « From Black to White • Clément Baloup et Stéphane Louis »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.