Contemporain

Je l’aime • Loulou Robert

J’ai découvert Loulou Robert il y a deux ans avec son premier roman, Bianca, qui avait été une lecture très particulière et marquante. Depuis ce jour, j’ai toujours souhaité la lire à nouveau, et c’est donc le choix que j’ai fait parmi les centaines de parutions de la rentrée littéraire 2019. Ce livre est en librairie aujourd’hui.

Résumé …

« J’aurais pu être un millier de choses, mais j’ai choisi de consacrer ma vie à aimer. » Dès qu’elle le voit, elle scelle un pacte avec elle-même : il sera à elle. Il lui prend la main. Elle le suit à Paris. Il devient journaliste. Elle, sa groupie. Elle l’aime, le hurle, le pleure. Rien d’autre n’a d’importance. Elle est jalouse, dangereuse, prête à tous les excès. Elle veut qu’il la regarde encore, qu’il l’aime comme elle l’aime. Sans limites. À coups de phrases courtes et sans artifices, Loulou Robert fait ici le récit d’un amour sacrificiel, tragique et sublime, un amour au quotidien, taillé pour l’éternité. Elle raconte les failles, la folie et la dévotion d’une femme pour un homme. Elle dit la maternité, la vieillesse, la solitude, l’usure d’un couple. Elle dit la vérité d’un corps et de ses cicatrices. Toute une vie à aimer.

Mon avis …

C’est l’histoire d’une obsession, d’un amour foudroyant, d’une sensation de n’être jamais assez, de risquer de tout perdre à tout moment. L’héroïne de cette histoire vit dans un mal être permanent. Elle aime M. à en mourir, elle donnerait sa vie pour lui. Elle fait tout pour le séduire, pour l’avoir, pour le posséder. Mais une fois qu’elle l’a, ce n’est pas assez. Car comment contrôler celui que l’on aime ? Comment s’assurer qu’il ne nous quittera jamais ? Qu’une autre ne viendra pas prendre notre place dans son cœur ? Elle vit avec cette insupportable pensée, avec ces incertitudes, avec ces peurs qui la tétanisent.

“Elle t’a rencontré et la vie qui lui paraissait absurde ne l’était plus. Elle avait jusqu’alors respiré un air qui ne remplissait pas ses poumons. Mangé une nourriture dont elle n’aimait pas le goût. Parlé une langue qui n’était pas la sienne.”

Les années vont s’écouler et c’est toute leur vie qui va défiler entre les pages du livre. Des espoirs déçus. Une vie différente de celle rêvée. Des choix, des sacrifices, des cicatrices qui restent éveillées. C’est un livre d’excès, ou tout est exacerbé. Où les sentiments sont démultipliés. Où l’amour comme la haine, la peur, la tristesse sont à vifs. Encore douloureux. On trouve, dans ce livre, des mots crus, des phrases qui sont comme des électrochocs, des émotions à vif. Dévoiler les souffrances de son âme, voilà ce que fait l’héroïne du roman. Se livrer telle qu’elle est, tel qu’elle ressent. C’est un roman qui respire le vrai, qui se vit autant qu’il se lit. Il y a beaucoup de citations que j’aurais souhaité noter, car beaucoup de phrases me parlaient énormément.

“Je suis passé, futur, jamais présent. J’ai trop peur, je ne sais pas être autrement.”

Loulou Robert a une écriture très particulière qui se reconnaît entre mille. Ses phrases sont de celles qui résonnent, qui bousculent. Elles sont très courtes, il faut y être sensible. C’est personnellement toujours un style d’écriture qui m’a énormément plu. C’est toutefois une spirale de noirceur qu’il faut accepter de percer, qui n’est pas agréable car elle envahit tout l’espoir. Elle est retranscrite avec réalisme, c’est en cela que l’écriture de l’auteur respire le vrai. Réussir à identifier une plume, lui trouver des particularités, la vivre de cette manière, c’est la preuve d’un grand talent et Loulou Robert est définitivement une autrice que j’adore. Concernant ce roman-là, j’ai toutefois trouvé que l’histoire était dans l’ensemble un peu confuse, et manquait d’une évolution plus claire. Finalement, c’est presque davantage une compilation de sentiments, d’émotions, et il m’a manqué un fil conducteur un peu plus clair dans la manière dont l’histoire est racontée.

Pour résumer …

L’écriture de Loulou Robert est particulière, brûlante, et elle me transporte à tous les coups. Ce livre se vit, les émotions y sont retranscrites à vif, et l’auteur plonge dans la noirceur de l’âme humaine, ce qui en fait une lecture difficile et également un peu confuse dans l’ensemble.

Ma note : ★★★★★☆
(14/20)

Publicités

2 réflexions au sujet de « Je l’aime • Loulou Robert »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.