Mangas

Éclat(s) d’âme, tome 1 • Yuhki Kamatani

Lorsque je suis en librairie pour mon travail, j’adore demander aux libraires des conseils en mangas, car je suis en pleine découverte de ce genre littéraire. J’ai choisi ce titre car le résumé me tentait énormément, et je l’ai emprunté à la médiathèque.

Résumé …

Deux jours avant les vacances d’été, je crois que… je suis mort ». C’est ce qu’a pensé Tasuku le jour où un de ses camarades de classe lui a piqué son smartphone, alors qu’il était en train de regarder un vidéo porno gay dessus. La rumeur s’est répandue comme une trainée de poudre. Tasuku, pense alors à se suicider, ne pouvant supporter cette réalité dont il n’avait pas encore complètement conscience lui-même, mais aussi par peur du regard de la société. Pourtant, alors qu’il s’apprête à sauter dans le vide, il aperçoit, au loin, une mystérieuse silhouette de jeune femme qui le devance et… saute dans le vide ?! Intrigué, terrorisé, il s’élance vers l’endroit d’où elle a sauté. Il y découvre, stupéfait, que la jeune femme est encore en vie, et qu’elle est l’hôte d’une sorte de résidence associative, véritable safe space où se réunissent diverses personnes LGBT. De rencontre en rencontre, le jeune lycéen va apprendre à se connaître, à s’accepter, et trouver sa place dans le monde.

Mon avis …

Éclat(s) d’âme fait partie de mes très belles découvertes en manga, et cette série qui n’est composée que de 4 tomes fera sans aucun doute partie de celles que je vais lire en intégralité. Elle y traite de la question de l’homophobie, par le biais d’un jeune homme dont les camarades de classe vont découvrir qu’il regarde, sur son portables, des pornos gay. Comment se confronter au regard des autres, à la rumeur et à la réputation que les autres font de lui suite à ce genre de découverte ? Cela lui semble tout simplement impossible, et il préfère mourir plutôt que de subir ces moqueries, ces jugements et ces regards quotidiens. Sa route va cependant croiser celle d’une jeune femme mystérieuse, qui disparait aussi vite qu’elle apparait, et qui va lui donner la possibilité de se confier à elle, et de rencontrer d’autres personnes qui, comme lui, cherchent un endroit où être en sécurité et des personnes avec lesquelles il pourra véritablement être lui-même.

Ce manga met des mots et des dessins sur la souffrance de quelqu’un qui se sent différent, qui n’arrive pas à savoir qui il est. J’ai trouvé que le sujet était traité avec beaucoup de justesse car l’homosexualité est encore aujourd’hui bien trop souvent pointée du doigt, alors que chacun devrait pouvoir être libre d’aimer qui il le souhaite, d’avoir sa propre sexualité sans devoir la justifier en permanence. Sans avoir à sentir qu’il n’est pas dans la norme, qu’il devrait être différent, qu’il devrait avoir honte de ce qu’il est. Ces sentiments sont ceux que va expérimenter Tasuku suite à la découverte de son homosexualité. Il va avoir peur de retourner en cours, peur même que la rumeur dépasse l’enceinte scolaire et atteigne son quartier, ses connaissances. Sa vie telle qu’il l’a connue lui semble terminée, et il n’arrive pas à supporter de devoir y faire face.

Il va être amené à rencontrer des personnes qui lui ressemblent et à réaliser qu’il est possible d’être heureux en étant soi-même. J’ai trouvé le message transmis très important et très beau et j’ai été touchée par ce personnage humain, qui ne cache pas ses blessures et ses doutes. Le manga reste par moments sombre mais il conserve des étincelles d’espoir, et c’est une chose qui m’a beaucoup plu. Il y a toutefois un véritable mystère autour de l’hôte, cette femme qui semble sortir de l’imaginaire général et qui a pourtant un véritable impact autour d’elle. Elle apporte à ce manga un brin de fantastique qui intrigue beaucoup, et j’ai hâte de lire la suite pour en savoir plus à son sujet.

Pour résumer …

Le sujet de l’homosexualité et de l’homophobie traité avec beaucoup de justesse dans ce manga dur mais plein d’espoir, avec des airs de fantastique. Une très jolie surprise.

Ma note : ★★★★★☆
(17/20)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.