BD Adulte

Les gens heureux lisent et boivent du café • Véronique Grisseaux, Cécile Bidault et Agnès Martin-Lugand

En septembre 2013, je découvrais par hasard Agnès Martin-Lugand et son premier roman « Les gens heureux lisent et boivent du café » que j’avais adoré. Six ans plus tard, je suis heureuse de pouvoir redécouvrir cette histoire sous le format de bande dessinée.

Résumé …

Diane a perdu brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur qui continue de battre. Obstinément, douloureusement, Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. Afin d’échapper à son entourage qui l’enjoint de reprendre pied, elle décide de s’exiler en Irlande, seule. Mais à fuir avec acharnement la vie, celle-ci finit par vous rattraper…

Mon avis …

Une adaptation est toujours délicate, car il faut réussir à retranscrire l’esprit du roman, son ambiance, et ce qui en fait sa beauté aussi. J’ai adoré cette édition des Gens heureux sous la forme d’une bande dessinée, et j’ai d’ailleurs redécouvert l’histoire toutes ces années plus tard avec beaucoup de bonheur. Je me suis souvenue de tout ce qui avait fait que j’avais adoré cette lecture, et je trouve que la BD apporte vraiment quelque chose, notamment dans l’ambiance.

Les dessins sont doux, les couleurs sont également très tendres, et cela accentue le côté « feel-good » de cette histoire, pour accompagner Diane dans sa reconstruction. Bien entendu, l’histoire est bien plus raccourcie que dans le roman, c’est le propre de la bande dessinée, mais j’ai vraiment trouvé qu’en seulement quelques pages, l’histoire d’origine avait été très bien retranscrite.

J’adore cette nouvelle tendance d’adapter les romans en BD et cela m’a donné envie d’en voir encore plus. J’espère vraiment que la suite sera adaptée, et pourquoi pas les autres romans de l’auteur. J’aime beaucoup redécouvrir les histoires que j’ai aimées de cette façon-là, et le dessin apporte toujours beaucoup, un angle nouveau et toute une ambiance à l’histoire. C’était donc une très belle redécouverte, que je ne peux que vous recommander, que vous ayez lu ou non « Les gens heureux lisent et boivent du café » en roman.

Pour résumer …

Quel bonheur de redécouvrir une histoire qu’on a aimée sous la forme d’une bande dessinée. Ce fut une merveilleuse lecture, parfaitement adaptée, avec même une ambiance toute particulière grâce aux dessins.

Ma note : ★★★★★★
(18/20)

Une réflexion au sujet de « Les gens heureux lisent et boivent du café • Véronique Grisseaux, Cécile Bidault et Agnès Martin-Lugand »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.